Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Daniel BALAVOINE - Au Palais Des Sports (1984)
Par WALTERSMOKE le 27 Mars 2014          Consultée 3079 fois

Être fan de Daniel BALAVOINE, en 1984, cela commence à revenir cher. En effet, depuis 1977, le natif d'Alençon enchaîne les sorties d'albums chaque année (si ce n'est les sorties politico-médiatiques), sans compter les 45 tours, pour la collection. Et pourtant, l'argent dépensé n'est clairement pas jeté par les fenêtres tant l'investissement vaut le coup. Il faut dire que BALAVOINE, même s'il n'est pas à l'abri des mauvais jours musicaux, fait partie des plus grands auteurs/compositeurs/interprètes français, du moins parmi ses contemporains, sans compter le capital sympathie dû au personnage public qu'il a créé. Bref, aimer BALAVOINE, c'est faire preuve de bon goût et acheter des disques de qualité.

En 1984 donc, un nouveau disque de Daniel BALAVOINE sort. Pour la seconde fois de sa carrière, il s'agit d'un live, en l’occurrence enregistré au Palais des Sports de Paris en septembre 1984. Ceci étant, ce n'est pas la première fois que BALAVOINE s'y produit, puisqu'il avait déjà foulé les planches de cette scène deux ans auparavant, et devait même y retourner au cours de l'année 1986. Mais la suite de l'histoire, tout le monde la connait...
Ainsi donc, en décembre 1984, le deuxième live de BALAVOINE est distribué. Rien qu'au niveau du son, on note ainsi un gros mieux. Ce n'est qu'à moitié étonnant lorsqu'on sait que de gros, très gros moyens ont été déployés pour le concert au Palais des Sports. La moindre des choses aurait été de ne pas sortir un album au son exécrable, et ce fut évité. Ensuite, la direction artistique choisie arrive à embellir les chansons formant la tracklist, et où se trouve la quasi-totalité de Loin des Yeux de l'Occident ("Elu par les boeufs" manque, mais on peut comprendre pourquoi). L'aspect pop-rock est mis en avant, et en toute honnêteté, il ne pouvait en être autrement, à moins de prendre de gros risques. Ceci étant, pour revenir sur la tracklist, l'absence de "Viens Danser" est assez dommage, étant donné qu'elle se prêtait bien à une version live. Pour terminer, il est plaisant de voir que BALAVOINE a non seulement convoqué de nombreux musiciens pour l'occasion, mais aussi qu'ils font tous preuve d'un talent remarquable, y compris le chanteur lui-même, dont on peut sentir l'investissement.

Du reste, tout n'est qu'une question de feeling avec chacune des chansons interprétées ici. Enfin presque... "Le Chanteur" n'arrive décidément pas à être bon sur scène, même si l'on peut noter une amélioration par rapport au live précédent, et les claviers de "Mon Fils Ma Bataille" peuvent laisser circonspect. Mais pour le reste, il n'y a guère que du positif à dire. En particulier, "Pour la Femme Veuve qui s'éveille" ne rencontre pas de résistances particulièrement difficiles pour s'imposer comme la meilleure chanson de l'album. Encore que "Dieu que c'est Beau", avec ses paroles d'une finesse géniale, n'est qu'à quelques longueurs. Et je me répète, mais BALAVOINE est impérial en concert. Il sait également bien s'y prendre pour obtenir du public ce qu'il veut, chose qui n'est pas si facile que ça à faire pour un chanteur.

Un travail de professionnel, donc, servant des interprétations superbes, voilà en un mot comment décrire le live au Palais des Sports. BALAVOINE est un musicien accompli qui ne dédaigne pas la partie de sa carrière ou il doit s'avancer vers le public, aussi convaincu soit ce dernier. Et ça, ça fait plaisir.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Daniel BALAVOINE
Face Amour/face Amère (1979)
Du grand Daniel, millésime 1979




France GALL
Live Théâtre Des Champs-elysées (1978)
Girls admitted only


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Daniel Balavoine (chant)
- Alain Pewzner (guitare)
- Yves Chouard (guitare)
- Christian Padovan (basse)
- Jo Hammer (batterie)
- Brice Wouassi (percussions)
- Jean-pierre Coc (percussions)
- Maye Mutschi (percussions)
- Valery Lobe (percussions)
- Hervé Limeretz (claviers)
- Sylvain Pauchard (claviers)
- Jim Cuomo (saxophone)
- Becky Bell (choeurs)
- Joniece Jamison (choeurs)


1. Lucie
2. Les Petits Lolos
3. Supporter
4. La Vie Ne M'apprend Rien
5. Vendeurs De Larmes
6. Poisson Dans La Cage
7. Vidéo 'série Noire'
8. Mon Fils Ma Bataille
9. Partir Avant Les Miens
10. Vivre Ou Survivre

1. Dieu Que C'est Beau
2. Soulève-moi
3. Revolucion
4. Pour La Femme Veuve Qui S'éveille
5. Le Chanteur
6. Je Ne Suis Pas Un Héros
7. Frappe Avec Ta Tête



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod