Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHPOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Alva Noto + Ryuichi Sakamoto, Ryuichi Sakamoto

YELLOW MAGIC ORCHESTRA - Solid State Survivor (1979)
Par WALTERSMOKE le 18 Mars 2014          Consultée 1399 fois

En 1979, la machine YELLOW MAGIC ORCHESTRA se trouve sur les rails du succès. La distribution de Firecracker en tant que single a considérablement aidé le trio japonais à se faire connaître en Europe et en Amérique, et les ventes de l'album ont logiquement suivi. Pris dans une folie créatrice, ou du moins prolifique, les membres de YMO enchainent dès l'année suivante avec leur deuxième album, Solid State Survivor.

Si le précédent album contenait des morceaux plus que prometteurs, il lui manquait avant tout des tubes forts et puissants, qui non seulement savent frapper au bon endroit au bon moment, mais qui savent aussi tenir sur la durée. C'est désormais chose faite avec Solid State Survivor. Plus court, plus concis, et bourré de perles synthpop à ne plus savoir quoi en faire !
En premier lieu, il m'est paru impossible de passer à côté du tube de YMO, LE tube du groupe, j'ai nommé... "Behind the Mask". Les mélodies qui figurent sur cette chanson rentrent avec une facilité déconcertante dans la tête, mais sont hautement agréables à l'oreille, cela ne fait pas l'ombre d'un doute. Le chant vocodérisé reste un peu faible et manque de consistance, mais il s'agit là d'un défaut bien mineur. "Behind the Mask" sera un single tellement apprécié qu'il sera repris et retravaillé par Eric Clapton en 1986, ainsi que par Michael Jackson, bien que la version de ce dernier ne soit rendue publique qu'en 2010, et sonne comme une version maltraitée.

Si par hasard "Behind the Mask" n'arrive pas à plaire néanmoins, il est plutôt rassurant de savoir qu'il ne s'agit pas de la meilleure chanson de Solid State Survivor. Les amateurs de kitsch et les nostalgiques de la pop de la fin des années 70 devraient être conquis par "Technopolis" et "Rydeen", deux morceaux aussi désuets que charmants. Les synthés virevoltent dans tous les sens, sur une rythmique qui n'est pas sans rappeler l'un des genres phares de l'époque, à savoir le disco, bien sûr. Ceci étant, il n'y a pas que de tels numéros sur Solid State Survivor. Ainsi, le morceau éponyme, qui conclut l'album, sonnerait limite comme du rock si la guitare remplaçait un ou deux synthés. De plus, le chant cette fois non trafiqué rend la chanson plus naturelle, plus agréable à écouter. En revanche, pour les paroles, mieux vaut les oublier.
Plus surprenants sont "Castalia" et "Insomnia". Le premier tranche tellement avec la joie et l'optimisme musical de la globalité, avec une ambiance nocturne et quelque peu dérangeante, en tout cas bien peu positive. "Insomnia", quant à elle, porte le visage du doute transcrit musicalement. Mais l'un comme l'autre, ils s'insèrent à merveille au sein de Solid State Survivor.

D'un point de vue général, il n'y a guère de reproches à faire à Solid State Survivor. Tout au plus le côté vieillot de l'ensemble peut prêter à sourire, et encore faut-il n'aimer que les productions actuelles. Quoiqu'il en soit, l'album a reçu un accueil au moins aussi chaleureux que le premier méfait de YELLOW MAGIC ORCHESTRA, sans compter le succès de Behind the Mask. Au vu de son contenu, il ne pouvait en être autrement.

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


YELLO
You Gotta Say Yes To Another Excess (1983)
Pornstache et cock-tails




BUGGLES
Adventures In Modern Recording (1981)
Ceci n'est pas un album des Buggles


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Ryuichi Sakamoto (claviers, chant)
- Yukihiro Takahashi (batterie, chant)
- Haruomi Hosono (basse, claviers, chant)
- Hideki Matsutake (programming)
- +
- Makoto Ayukawa (guitare)
- Sandii (chant)


1. Technopolis
2. Absolute Ego Dance
3. Rydeen
4. Castalia
5. Behind The Mask
6. Day Tripper
7. Insomnia
8. Solid State Survivor



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod