Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Alan Simon , Peter Garrett

MIDNIGHT OIL - Earth And Sun And Moon (1993)
Par ERWIN le 26 Mars 2014          Consultée 1185 fois

Ah, l'esprit rebelle, les considérations humaines et écologiques qui doivent prendre le pas sur les standards économico-financiers qui dirigent le monde... Vous en avez entendu parler ? Sûr que dans le genre les kangourous de MIDNIGHT OIL sont dans le peloton de tête... Enfin, ça, c'était avant... Avant que Peter "le géant frénétique chauve" GARRETT n'entre en politique et peu à peu renie - hélas - la plupart de ses idéaux au profit de la sacro sainte hégémonie du dollar et de ses succédanés. Nous voilà donc en 93 face au huitième opus des aussies, et pour l'instant, on est toujours prêt à en découdre...

Toujours autant d'énergie, pas de doute. L'esprit "Australien" plus que jamais posé en porte drapeau de leur style unique, les excités de l'outback sont dans la place. Cinq singles vont être extraits de l'opus, pas une mince affaire ! Nous débutons la ronde avec le très controversé "Truganini" à propos du dernier aborigène originel de Tasmanie décédée en 1876. Cette revendication a crée un véritable tollé dans les rangs des aborigènes de la petite île, et toute la classe politique a aidé à foutre un boxon assez innommable. le manager du groupe, Peter Morris a eu à cette occasion des paroles fort déplacées - en gros que les aborigènes arrêtent de se taper sur la gueule les uns des autres, fort peu diplomatiquement... Bref on n'est pas là pour causer politique... Toujours est-il que le groupe a fait couler beaucoup d'encre à cette occaze. "My country", mignonne comptine de Rob Hirst toujours aussi présent, porte ensuite les espoirs du groupe dans les charts, puis la poppy "In the valley" qui ne laissera pas une trace indélébile dans les mémoires. À nouveau Hirst avec la très alternative "Drums of heaven" ; on croirait entendre une compo des PRETENDERS début 80. Puis nous arrivons à la sublime "Outbreak of love", assurément le titre de l'album et un des grands classiques du groupe, écoutez là, elle vaut son pesant de caramels mous.

En dehors des singles, on signalera essentiellement la folky "Now or never land" et surtout l'introductive "Feeling frenzy" qui détonne avec son orgue Hammond tout droit tiré des seventies, - un peu à l'image de ce que font leurs compatriotes de INXS -, une ambiance qui tire plus vers DEEP PURPLE que vers les mouvements New Wave auxquels est généralement rattaché le groupe.

Globalement, s'il n'y a aucune baisse de qualité artistiquement parlant, en revanche, les ventes du groupe se tassent considérablement. C'est la pente descendante qui débute. Il semble qu'il n'y ait rien d'autre à faire que de continuer à écouter les Oils tout en sachant le destin qui les attend. On n'imaginait pas que Hirst et Moginie auraient du mal à dormir plus de 29 ans plus tard.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


A-HA
Memorial Beach (1993)
Le meilleur A-Ha




CULTURE CLUB
Colour By Numbers (1983)
Chef d'oeuvre des futuristes de la new wave


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Feeding Frenzy
2. My Country
3. Renaissance Man
4. Earth And Sun And Moon
5. Truganini
6. Bushfire
7. Drums Of Heaven
8. Outbreak Of Love
9. In The Valley
10. Tell Me No Truth
11. Now Or Never Land



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod