Recherche avancée       Liste groupes



      
ALTERNATIF  |  DVD

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Alan Simon , Peter Garrett

MIDNIGHT OIL - Best Of Both Worlds (2004)
Par ERWIN le 9 Juin 2014          Consultée 1768 fois

Nous sommes en 2004, MIDNIGHT OIL est en sommeil suite aux prises de responsabilités politiques effectuées par son leader Peter Garrett, élu au sénat et dépositaire d'un poste de ministre de l'environnement et des arts.. C'est le moment que choisit la maison de disques pour mettre sur le marché deux concerts légendaires du groupe, capitalisant sur la réputation scénique hors normes du groupe pour provoquer un nouvel engouement des fans.

"Oils on water" - 1985 - Isle of goat - Sydney

Le premier concert est donc le légendaire "Oils on water", tenu au beau milieu de la baie de Sydney sur the Isle of goat - l'île des boucs - qui avait longtemps été un lieu de stockage d'armes. A la fois symbole et lieu enchanteur, la scène est tournée vers le pont de Sydney, des bateaux passent en arrière plan, c'est le crépuscule... Le concert débute peu à cet instant et va se poursuivre sous les lights du show, donnant ainsi une image puissante de la terre en mouvement.

Un concert des Oils, surtout on water, c'est le moment d'évoquer la formidable mise en place du groupe. Car il ne s'agit pas de n'importe quel concert de n'importe quel groupe. Les quelques centaines de spectateurs triés sur le volet vont avoir la chance d'être les témoins de l'une des plus grandes performances de l'histoire de la musique. Rob Hirst tout d'abord : le batteur est une des pièces centrales du groupe, son énergie dévastatrice et ses vocaux -souvent lead - sont d'une rare qualité, toujours juste malgré la débauche d'énergie qu'il met dans son jeu. Très charismatique, il fait un véritable contrepoids à Peter lors des prestations live. Peter 'Giffo" Gifford, le bassiste, est décrit par ses camarades comme un animal en live, technicien hors pair - voyez plutôt son solo sur "stand in line"-, ses lignes gargantuesques de basse sont un des grands trademark du groupe, et ses backing vocaux sont une des composantes essentielles, sa voix claire et puissante est en parfaite harmonie avec celle grave et sourde du géant chauve.
Les gratteux : Jim Moginie le principal compositeur est à gauche, discret, gérant les claviers alors que le remuant Martin Rotsey est à droite, et brille par ses dynamiques interventions en solo. Enfin, Peter Garrett, gigantesque frontman, intenable et frénétique, mime autant qu'il chante, point central s'il en est, il attire tous les regards et s'agite sans cesse tel un robot possédé.

Alors ça part dans tous les sens, avec "Red sails in the sunset" comme maître étalon du moment... Question puissance on a "Power and passion", "Stand in line" ou "Don't wanna be the one", qui pourraient foutre la nique aux ténors du Metal lourd. Il y a les ambiances revendicatrices parfois non dénuées d'humour comme sur "US Forces" ou "When the general talks" , ou affreusement sérieuse comme sur la terrible "Tin legs and tin mines"... Il y a les instants d'histoire comme sur cette version dantesque crépusculaire, c'est le cas de le dire du classique "Jimmy sharman's boxer" et de l'ambient "Harrisburg". La super méga classe ! Et les standards de s'enchaîner "Read about it" est là, "Back on the bordeline","Only the strong"... Une ambiance incroyable. MIDNIGHT OIL y prouve son extrème versatilité et sa capacité à tenir une audience quelle que soit le moment ou le lieu, le groupe est connu pour ses prestations : aux jeux olympiques avec leur tee shirt "sorry" ou devant le siège d'Exxon lors des marées noires.

Un instant d'histoire, nécessaire à tous les amoureux de la musique, et certainement une des plus grandes performances scéniques de l'histoire du Rock.

"Saturday night at the capitol" - 1982 - Capitol - Sydney

Du coup, le second concert présent dans ce best of both worlds apparaît essentiellement comme un complément. Il permet de visualiser le groupe lors d'une prestation live plus classique. ce concert date de 82 , juste pour la tournée promotionnelle de "0123456789". On y constate de bout en bout l'agressivité débordante des membres du groupe. Le concert est très chaud, très physique.

Il permet aussi de découvrir quelques uns des vieux morceaux des OILS. Ainsi, la version de "Brave face" est magnifique, et dégage une puissance assez frappante. ce n'est pas pour rien que la majorité des critiques rocks classaient les aussies entre le hard rock, l'alternatif et la new wave, en faisant un cas vraiment à part dans le paysage rock. La version ici proposé de "Burnie" attire aussitôt l'attention, et "Powderworks" sonne plus équilibrée que sur le premier disque. On signalera aussi la fabuleuse et très vibrante version de "Don't wanna be the one", "Armistice day" est aussi présente dans une belle version.

Bref, ce live est moins original que le précédent mais présente une performance live "ordinaire" du groupe.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


The RUNAWAYS
The Runaways (1976)
Les fugitives au pouvoir !




Huey LEWIS AND THE NEWS
Picture This (1982)
Juste la classe !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Peter Garret (chant)
- Jim Moginie (guitare-claviers)
- Martin Rotsey (guitare)
- Peter Gifford (basse)
- Rob Hirst (batterie)


1. Oils On Water- Isle Of Goat - 1985
2. Best Of Both World
3. When The General Talks
4. Minutes To Midnight
5. Sleep
6. Only The Strong
7. Short Memory
8. Koscziusco
9. Us Forces
10. Jimmy Sharman's Boxers
11. Back On The Borderline
12. Tin Legs And Tin Mine
13. Don't Wanna Be The One
14. Power And Passion
15. Read About It
16. Harrisburg
17. Stand In Line

1. Saturday Night At The Capitol' - Sydney - 1982
2. Only The Strong
3. Brave Faces
4. Short Memory
5. Knife's Edge
6. Power And The Passion
7. Armistice Day
8. No Times For Games
9. Quinella Holiday
10. Lucky Country
11. Don't Wanna Be The One
12. Burnie
13. Powderworks



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod