Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Plug & Play
- Membre : Medeski Scofield Martin & Wood, John Scofield
 

 Site Officiel (1765)

GOV'T MULE - Stone Side Of The Mule Vol 1 & 2 (2015)
Par BAYOU le 2 Avril 2015          Consultée 1797 fois

1995-2015, GOV’T MULE a 20 ans et pour fêter cet anniversaire c’est un feu d’artifice de CD, tous assez originaux avec des performances spéciales. Nous avons eu la Mule revisite PINK FLOYD, puis Sco-Mule des concerts avec le guitariste de jazz John SCOEFIELD, et en avril ce sera Dub Side of the Mule avec TOOTS and The MAYALL, mais avant le groupe a sorti Stoned Side of the Mule Vol 1 & 2 uniquement en vinyl à l’occasion des Black Friday et du Record Day. Comme les autres sorties, ces enregistrement sont assez anciens celui-là étant capturé le soir d’Halloween 2009 au Tower Center de Philadelphie avec en invités Jackie Greene et Steve Elson. Première constatation, mais c’est une évidence, le groupe est plus à l’aise avec le répertoire des ROLLING STONES qu’avec celui de PINK FLOYD.

Et sur les treize chansons des deux volumes, on trouve de vraies réussites comme « Paint It Black » où Matt Abts démontre si besoin qu’il sait s’approprier le beat particulier de Monsieur Charlie, ou dans « Under My Thumb ». Warren Haynes chante plutôt bien, il ne cherche pas à imiter le Jag, mais dans un morceau pas évident à reprendre au chant comme « Shattered », il s’en sort parfaitement, tout comme dans « Monkey Man » et "Doo Doo Doo Doo Doo (Heartbreaker)" qui sont relativement aisés à reprendre. Et puis, mais c’est un morceau que le groupe a déjà repris dans ses concerts, une fabuleuse version de "Wild Horses" un des meilleurs morceaux des STONES, toujours émouvant, toujours superbe, là les guitares de Haynes et Greene sont en phase, et la voix parfaitement posée s’accorde à la montée dramatique du morceau.

Par contre le groupe est moins à l’aise sur les morceaux rapides comme "Bitch" et le saxophone de Steve Elson est un peu isolé si on compare à la version que les STONES donnaient en live, heureusement que Warren sauve le coup avec son solo. Moins à l’aise également sur "Angie" mais qui à, part le lippu, peut chanter ce genre de morceau ? "Slave" aussi n’en finit pas de finir, mais ce n’est pas le meilleur morceau des Anglais. Par contre “Play With Fire” est somptueux, et “Can't You Hear Me Knocking” parfaitement repris dans l’esprit. Et pour terminer, un hymne, pas “Jumping Jack Flash” mais son petit frère "Brown Sugar" et là encore les guitares sont monstrueuses et le sax est bien dans le coup.

Au final c’est excellent, mais les fans de la Mule connaissaient déjà via les Mule Tracks, même si on peut penser qu’un « Gimme Shelter » aurait été le bienvenu !

NB Comme indiqué, STONE SIDE OF THE MULE est sorti en deux volumes, toutefois s'agissant du même concert j'ai regroupé en une seule chronique (d'autant que on peut trouver en cherchant bien une version CD des deux vynils)

A lire aussi en BLUES par BAYOU :


Eric CLAPTON
M And Mr Johnson (2004)
Clapton paie sa dette




Sonny LANDRETH
Live In Lafayette (2017)
Rare, Sonny en version acoustique et électrique


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Warren Haynes (voix, guitare)
- Matt Abts (batterie)
- Jorgen Carlsson (basse)
- Danny Louis (claviers)
- Jackie Greene (guitar)
- Steve Elson (saxophone)


1. Under My Thumb
2. Monkey Man
3. Doo Doo Doo Doo Doo (heartbreaker)
4. Paint It Black
5. Angie
6. Ventilator Blues
7. Shattered

1. Wild Horses
2. Bitch
3. Slave
4. Play With Fire
5. Can't You Hear Me Knocking
6. Brown Sugar



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod