Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Plug & Play
- Membre : Medeski Scofield Martin & Wood, John Scofield
 

 Site Officiel (1765)

GOV'T MULE - The Tel-star Sessions (2016)
Par BAYOU le 18 Juillet 2016          Consultée 899 fois

Et si The Tel-Star Sessions était le « véritable » premier album studio de la Mule ?
Non je suis à jeun, mais le premier CD du groupe est sorti seulement en octobre 1995 alors que cet enregistrement est le résultat d’une session qui s’est déroulée en juin 1994 au Tel Star Studios à Bradenton (Floride).
En tout état de cause, et dès le premier titre, le groupe nous offre une de ses meilleures versions de « Blind Man In The Dark » devenu au fil du temps une des signatures du groupe. Ecoutez l’originalité de l’introduction puis la manière de lancer le riff !
On pense irrésistiblement à un autre power-trio de légende, CREAM, ce qui tombe bien car c’était l’idée de Warren Haynes de retrouver la magie, la puissance et le feeling des trios de légende. La complémentarité des trois musiciens est époustouflante, Matt Abts possède déjà ce jeu puissant et varié derrière ses fûts, se comportant quasiment comme un soliste alors que son instrument est destiné à accompagner. La similitude avec le positionnement de Ginger Baker est évidente. Allen Woody charpente le son avec sa basse, incontestablement son apport est essentiel, on s’en apercevra quand il nous quittera bien trop tôt. Et puis Warren Haynes est tout simplement sublime et époustouflant.
Dans « Just Got Paid” il nous offre un jeu de toute beauté, sans en faire des tonnes, de la précision chirurgicale couplée à un énorme feeling. Le groupe est déjà rôdé et si certains titres figureront sur le premier album (« Mother Earth », « Left Coast Groovies » « Rocking Horse », « World of Difference » « Monkey Hill » « Mr Big ») d’autres ne sortiront que sur Dose en 1998. Déjà la Mule s’approprie avec brio des chansons écrites par Memphis SLIM (« Mother Earth ») ou par le groupe britannique FREE (« Mr. Big »), ces titres s’intégrant parfaitement aux compositions originales écrites par les musiciens du groupe ou la « famille » (« Rocking Horse »).

Tout comme le Georgia Bootleg Box, sorti en 2012, qui documentait des concerts d’avril 1996, ces bandes sont importantes dans la discographie et permettent de suivre le cheminement et l’évolution depuis les origines. Mais au-delà de l’aspect témoignage, c’est la qualité des interprétations qui prime; et la confirmation que, dès le début, le groupe était parfaitement soudé et proposait une musique de haut niveau.

Cet album comble véritablement un vide, il n’est pas là pour rien, mais pour mettre en perspective les débuts du groupe, sa période la plus intense, la plus créative, et nous rappeler si besoin quel immense bassiste était Allen WOODY.

A lire aussi en BLUES-ROCK par BAYOU :


The ALLMAN BROTHERS BAND
Beacon Run 2013 Opening Night 01/03 (2013)
Le run 2013 au beacon theatre




POINT BLANK
Point Blank (1976)
Un coup de gun entre les yeux


Marquez et partagez







 
   BAYOU

 
  N/A



- Warren Haynes (guitare, chant)
- Matt Abts (batterie)
- Allen Woody (basse)


1. Blind Man In The Dark
2. Rocking Horse
3. Monkey Hill
4. Mr. Big
5. The Same Thing
6. Mother Earth
7. Just Got Paid
8. Left Coast Groovies
9. World Of Difference
10. World Of Difference (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod