Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER POP  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1995 Foo Fighters
1997 The Colour And The Sh...
2007 Echoes, Silence, Pati...
2011 Wasting Light
2014 Sonic Highways
 

- Membre : Nirvana, Them Crooked Vultures, Queens Of The Stone Age, Teenage Time Killers, Alanis Morissette

FOO FIGHTERS - Live At Wembley Stadium (2008)
Par CHIPSTOUILLE le 2 Mai 2016          Consultée 549 fois

Qu’est-ce-que le bonheur ? Combien ont dû plancher sur cette question existentielle ? Depuis les Lumières, l'homme a fait de la recherche du bonheur un but universel. C’est une question à laquelle on semble avoir trouvé la réponse. Il n'y a qu'à voir le sourire éclairé qu’affiche Dave Grohl tout du long de l’enregistrement des prestations des FOO FIGHTERS données les 6 et 7 juin 2008, au fameux stade de Wembley à Londres. Cette prestation ne restera certes pas autant dans les mémoires que celle de QUEEN donnée 22 ans plus tôt dans le même stade. Mais dans le monde des FOO FIGHTERS, il s’agit assurément d’un sommet de leur carrière, et le moment se devait d’être immortalisé.

Scène en forme de guitare, caméras innombrables permettant une multiplicité de points de vue rarement atteinte, musiciens de session démarchés pour l’occasion et même un solo de triangle: les moyens ont été mis sur la table ! Il faut dire que l’événement regroupait pas moins de 86000 spectateurs (2 soirs consécutifs, donc le double en théorie). Les prises de vue en traveling, plongée ou survolant la foule sont à ce titre impressionnantes. C’est une véritable marée humaine qui assiste à l’événement. Une capacité de stade national qui n’empêche pas la qualité du son d’être remarquable (rappelons que c’était le défaut principal de Skin and Bones), si ce ne sont les rares chœurs de Chris Shiflett mixés trop bas. La réalisation pioche allègrement dans les deux soirées sans que l’on déplore d’accrocs dans les enchaînements effectués.

Outre la réalisation ou les aspects techniques du bluray, on a surtout là un condensé sur deux heures des meilleures offrandes du groupe. Les FOO FIGHTERS n’ont que très rarement réussi à briller d’un bout à l’autre de leurs albums. La seule exception, en réalité, se trouve être le premier album, sorte de trait d’union entre l’ère NIRVANA et la power pop plus détendue à laquelle se livrent les FOO FIGHTERS depuis. "This is a call" et "Big Me", deux titres de cette première mouture qui avaient bien été joués les deux soirs, ont finalement été retirés du montage vidéo. Un choix qui rend la présence de "The best of you", seule trace du fantôme de Kurt Cobain (1), plus marquante.

Le reste de la prestation montre comment le groupe est finalement parvenu à dépasser toutes les difficultés qui ont entravé son chemin. Le début enchaîne les tubes sans temps mort. Dave Grohl y est sautillant, Taylor Hawkins énergique et les 3 autres gratteux (2) besogneux laissant le champ libre à leur frontman pour faire le show.

"Stacked Actors" vient quelque peu troubler cette fusée partie jusqu’alors en ligne droite. Avec 3 guitaristes, le hit prend davantage de poids et vient définitivement se classer Stoner. Mais c’est surtout le jam intermédiaire, laissant quelques mesures du titre "Hocus Pocus" de FOCUS s’intercaler, qui vient décorer la prestation de quelques virages bienvenus.

Si "Cold day in the sun" permet une fois de plus à Taylor Hawkins de démontrer ses talents de chanteur, c’est surtout avec la grosse surprise du show qu’il nous met une claque. En effet, vers la fin du set, 2 invités de marque, à savoir Jimmy Page et John Paul Jones de LED ZEPELIN, excusez du peu, viennent se joindre aux festivités. Dave Grohl vient, pour l’occasion d’une reprise de "Rock and roll", remplacer le regretté John Bonham derrière les fûts. S’il assure à la batterie, que dire alors de Taylor Hawkins qui revêt le costume de Robert Plant à merveille. Une démonstration de talent qui prouve que les FOO FIGHTERS en gardent souvent trop sous le pied. Le second titre, "Ramble on", qui replace Grohl et Hawkins à leurs places attitrées, n’est malheureusement pas aussi flamboyante. Le cadeau bonus reste tout de même de taille. C’est de cette rencontre que naquit l’année suivante l’excellent side project THEM CROOKED VULTURES, réunissant John Paul Jones donc, Dave Grohl et Joshua Homme (KYUSS, QUEENS OF THE STONE AGE, EAGLES OF DEATH METAL…)

Un lieu culte, une réalisation au top, une violoniste top mimi, un son aux petits oignons, des musiciens au sommet de leur forme et heureux d’être là, que des tubes, des guests de légende et un foutu solo de triangle, que demander de plus ?

(1) Reprécisons que si "The best of you" n'apparait pas sur le premier album éponyme mais In your Honor, sortit en 2005, elle a bien été écrite durant l'ère NIRVANA.
(2) Pat Smear est crédité en tant que « Tour Member », et n’avait alors pas encore officiellement rejoint le groupe. Ce qu’il fera définitivement à l’occasion de l’enregistrement de Wasting Light.

A lire aussi en ROCK par CHIPSTOUILLE :


RADIOHEAD
Ok Computer (1997)
Virage électro pour album culte

(+ 2 kros-express)



ROVER
Rover (2012)
Meilleur espoir masculin...


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Dave Grohl (chant, guitares, batterie sur 17)
- Chris Shiflet (guitare électrique, choeurs)
- Nate Mendel (guitare basse)
- Taylor Hawkins (batterie, choeurs, chant sur 12 et 16)
- Pat Smear (guitare électrique)
- Rami Jaffee (orgue, claviers, accordéon)
- Jessy Greene (violonelle, violon)
- Drew Hester (percussions, vibraphone)
- John Paul Jones (guitare basse sur 16 et 17)
- Jimmy Page (guitare elec. sur 16 et 17)


1. The Pretender
2. Times Like These
3. No Way Back
4. Cheer Up, Boys (your Make Up Is Running)
5. Learn To Fly
6. Long Road To Ruin
7. Breakout
8. Stacked Actors/hocus Pocus
9. Skin And Bones
10. Marigold
11. My Hero
12. Cold Day In The Sun
13. Everlong
14. Monkey Wrench
15. All My Life
16. Rock And Roll
17. Ramble On
18. Best Of You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod