Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pink Floyd, Coast, Children In Paradise, Steeleye Span, Iona, Karnataka, Mermaid Kiss, The Reasoning , Panic Room

MOSTLY AUTUMN - The Last Bright Light (2001)
Par MARCO STIVELL le 4 Mars 2011          Consultée 582 fois

The Last Bright Light est l'album qui permet à MOSTLY AUTUMN de rentrer doucement (le succès est toujours surtout dû à l'estime) mais sûrement (quelle qualité !) dans le vingt-et-unième siècle.

L'album s'ouvre avec un duo instrumental, les claviers de Iain Jennings et la guitare slide très floydienne de Liam Davison, puis nous sommes de nouveau transportés dans un univers que seul le groupe peut dépeindre musicalement, voguant sur la magie rêveuse d'une chanson à l'autre, du refrain pop-rock enivrant (avec flûtes) de "The Dark Before the Dawn" au bucolique "Eyes of the Forest", en passant par "The Last Bright Light" et ses chants grégoriens étonnants, ou encore le rock celtique très positif de "Helms Deep" (encore un clin d'oeil au Seigneur des Anneaux). The Last Bright Light (l'album) prolonge donc le propos des précédents albums, avec la même maestria. MOSTLY AUTUMN est décidément le type même de groupe qui ne se force pas à changer de formule et qui arrive toujours à faire mouche (AC/DC le fait bien, alors pourquoi pas eux ?) La preuve avec le nombre de classiques qui peuplent ce troisième opus. Même le plus basiquement hard-rock "Never the Rainbow", transcendé par le chant de Heather Findlay, ne fait pas pâle figure. Et le tout est fermé par le génial "Mother Nature", dans la digne lignée d'un "The Night Sky" et d'un "The Gap is Too Wide", porté par la guitare de Bryan Josh qui brille de mille feux.

Un excellent cru, l'album de la maturité selon beaucoup. Retenons encore un "Half the Mountain" et un "Shrinking Violet" vibrants, ou encore la seule composition apportée par la flûtiste Angela Goldthorpe au groupe : "Which Wood ?". A posséder et savourer comme tous les autres...

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


CAMEL
A Nod And A Wink (2002)
Enfance et beauté pure




LE ORME
Collage (1971)
L'avènement du prog italien


Marquez et partagez





 
   SEOSAMH

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Bryan Josh (guitare, chant)
- Heather Findlay (chant, dodhran, tambourin)
- Iain Jennings (claviers,chant)
- Liam Davison (guitare, chant)
- Angela Goldthorpe (flûtes)
- Andy Smith (basse)
- Jonathan Blackmore (batterie)


1. ...just Moving On
2. We Come And We Go
3. Half The Mountain
4. The Eyes Of The Forest
5. The Dark Before The Dawn
6. Hollow
7. Prints In The Stone
8. The Last Bright Light
9. Never The Rainbow
10. Shrinking Violet
11. Helm's Deep
12. Which Wood?
13. Mother Nature



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod