Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Queen, Ac/dc

The DARKNESS - All The Pretty Girls (2017)
Par GEGERS le 30 Juillet 2017          Consultée 531 fois

On peut dire ce que l'on veut de The DARKNESS, d'ailleurs on ne s'en prive pas, mais il faut bien reconnaître que le groupe, passés les déboires alcooliques de son leader Justin Hawkins, ne s'en laisse pas compter. Très actif, tant sur scène que sur disque, depuis son retour aux affaires en 2011, le groupe est, contre vents et marées, resté fidèle à son hard rock à la fois direct et alambiqué, mélange finalement plutôt subtil entre AC/DC et QUEEN. Si Last of Our Kinds, publié en 2015, ne nous a pas particulièrement séduits, l'annonce de la sortie de Pinewood Smile, cinquième album des Anglais pour le mois d'octobre, fait naître chez nous un émoi fébrile.

"All The Pretty Girls" est le nom du single qui le précède. Voici un véritable hymne, hard-rock, autobiographique et ironique, basé sur le constat selon lequel quand tu es une rock star, tu as toute l’attention des filles :
"All the pretty girls, like me for who I am / All the pretty girls, when the record goes platinum / Plenty of action, massive attraction, when you’re selling out stadiums / All the pretty girls… and their mums”.

Pas l'analyse de l'oeuvre complète de Rabelais tant attendue, donc. Mais tant pis, car The DARKNESS tabasse. Introduit par une basse imposante, c'est bientôt un riff frénétique qui vient nous secouer les oreilles, un bon gros riff plaqué "roots" et rugueux, résolument hard rock et efficace (il y a même une touche stoner pas désagréable). La voix si charismatique de Justin Hawkins vient bien vite prendre le morceau à bras-le-corps. Le chanteur sautille, s'amuse, alterne passages plus agressifs et d'autres résolument fun, notamment le refrain sur lequel il se fait Freddie Mercury à la place de Freddie Mercury, bien aidé par des chœurs chaleureux et imposants.

"All The Pretty Girls" n'est pas le morceau du siècle, c'est évident. Mais porté par une belle énergie, favorisant l'efficacité au détriment de l'originalité, il fait mouche et donne espoir en un album évoquant les grandes heures de la formation britannique. En attendant la suite, donc.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAGNUM
The Visitation (2011)
Le voyage sans fin...




MSG
Perfect Timing (1987)
L'Irlandais chantant à la rescousse


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Justin Hawkins (chant, guitare)
- Dan Hawkins (guitare)
- Frankie Poullain (basse)
- Rufus Tiger Taylor (batterie)


1. All The Pretty Girls



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod