Recherche avancée       Liste groupes



      
POP PROG, ROCK PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

2004 2 Blackfield
2007 1 Blackfield II
2011 1 Welcome To My Dna
2013 Blackfield IV
2017 1 V
2020 For The Music

ALBUMS LIVE

2007 Live In New York City
 

- Membre : Porcupine Tree, No-man, Steven Wilson

BLACKFIELD - V (2017)
Par BAKER le 13 Octobre 2017          Consultée 1859 fois

Damned, Steven WILSON 'revient' dans BLACKFIELD ! Le duo est de nouveau deux, le fils prodigue est de retour. A nous les envolées lyriques, la perfection artistique, la complémentarité céleste et les putes de luxes ! Minute, papillon ! Certaines choses sont trop belles pour être vraies, notamment la possibilité de glorifier le duo Wilson/Geffen tout en pouvant à loisir dire tout le mal que l’on pense de IV, le précédent album tant conspué par l'ensemble de la galaxie (sauf moi). Parce que c’est principalement de ce dont il s’agit : effacer l’horreur précédente et retrouver la magie, la grâce des deux premiers albums. Pour cela, le paquet a été mis : Alan Parsons, Trevor Horn, Isobel Griffiths. Ca, c’est sur le papier.

La très belle ouverture orchestrale au thème magnifique démarre sous les meilleurs auspices, mais ne vous laissez pas embobiner : le déluge de stars n’empêchera pas l’album d’être parmi les plus inégaux de l’année. Le très beau côtoie régulièrement les tics les plus énervants, les ratés et surtout l’auto-parodie, souci devenant récurrent au sein de la Wilson Corporation. Chaque fois qu’on croit l’album sauvé, il replonge - et heureusement, vice-versa. "Family Man" possède un joli riff typique, mais que plombe vite un refrain roboratif ; "Apart" invente la ballade rock caprine, "Sorrys" est jolie et se veut touchante - mais il y a une différence entre être touchant et s’apitoyer sur son sort.

Sur "Life is an Ocean", ATTENTION ! RISQUE DE CHUTES D’ALLÉGORIES ! "October" est à elle seule un cas d’école et une parodie : si ADELE l’avait écrite et chantée, et croyez-moi c’était dans le domaine du possible, on aurait crié à la sous-merde commerciale. Comme c’est BLACKFIELD, c’est touchant. Moi, en bon centriste discipliné, je la considère comme une petite chanson bien écrite, mais sans génie. Du ADELE, quoi ! "Jackal" possède un très bon riff, mais son refrain tente trop d’être BLACKFIELD, à tout prix ; quant à "Lonely Soul", elle est aussi putassière que "Mellotron Scratch" de PORCUPINE TREE, ce qui n’est pas peu dire. Et la moitié des chansons est fade-outée ou sabrée façon ninja, défaut reproché à... IV.

Alors, déception de l’année ? Non, pas complètement, car le duo sait toujours créer de belles chansons : "Ride" sauvée par l’orchestre magnifique (merci Alan); "Lately" très dynamique fait penser à... IV (!), un titre de fin tout à fait charmant. "Undercover Heart" est, cette fois, carrément digne des gros tubes du premier album. De belles plages de bonheur rendent l’écoute certes disparate, mais possible jusqu’au bout. Dôté d’un casting trop gros pour lui (mais qui sauve les meubles) et d’un 5.1 complètement anecdotique et indigne de ses géniteurs, ce cinquième opus n’est pas du tout le grand retour au génie qu’on nous a vanté, simplement la continuité d’une pop léchée, admirable par moments, déficiente par ailleurs. Un disque banal, quoi.

La note finale s'approche plus de 2,5 que de 2.

A lire aussi en POP par BAKER :


Neal MORSE
Life & Times (2018)
Une (trop) grande bouffée d'air frais




Paul MCCARTNEY
The Mccartney Years (dvd) (2005)
Quelle carrière ! et quel son fantastique !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
   ELK

 
   (2 chroniques)



- Aviv Geffen (chant, guitares, claviers, arrangements cordes)
- Steven Wilson (chant, guitares, claviers, basse, prog)
- Tomer Z (batterie)
- Eran Mittelman (claviers)
- Hadar Green (basse)
- Omri Agmon (guitares)
- Mike Garson (piano)
- Alan Parsons (arrangements cordes, choeurs)
- Alex Moshe (choeurs)
- The London Session Orchestra (orchestre)


1. A Drop In The Ocean
2. Family Man
3. How Was Your Ride
4. We’ll Never Be Apart
5. Sorrys
6. Life Is An Ocean
7. Lately
8. October
9. The Jackal
10. Salt Water
11. Undercover Heart
12. Lonely Soul
13. From 44 To 48



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod