Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Ulvaeus & Andersson
 

 Site Officiel (262)

ABBA - Mamma Mia (2008)
Par ERWIN le 14 Mars 2018          Consultée 325 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Suite au succès de la comédie musicale Mamma Mia, les principaux responsables artistiques, Benny et Bjorn d'un côté, la réalisatrice Phyllida Lloyd de l'autre, ont voulu tenter le pari risqué de transposer cela à l'écran. Certes, mais on n'est plus en 1950, il serait impossible aujourd'hui de doubler le chant des acteurs, cela serait un suicide. Alors, trouver des superstars capables à la fois de porter le film sur leurs épaules et d'assurer le chant sur les classiques d'ABBA... Pas de la Tarte ! Mamma mia se déroule donc dans le cadre idyllique des îles grecques, c'est bon pour le moral. Le choix pour les rôles principaux se porte sur Meryl Streep et Pierce Brosnan. La première a déjà chanté, on se souvient de sa performance dans « Le mystère Silkwood » où elle interprétait le classique « Amazing Grace ». Pour Pierce, en revanche, c'est du James Bond dans le texte, pas une tarlouze chanteur de carnaval. Bref, l'idée est intéressante, voyons voir ce que Bjorn et Benny ont pu tirer de la pléthore de grands acteurs ici présents. Ils ont certes rajouté quelques instruments traditionnels grecs comme le bouzouki pour vaguement sonner local. Pour le reste, c'est surprise !

Le premier titre chanté est dévolu à la blondinette Amanda Seyfried. Pas une débutante en la matière, elle chante remarquablement et tire à merveille son épingle du jeu sur les grands classiques qui lui sont confiés. Sa fraîcheur et sa spontanéité font le reste. Elle est parfaite sur la pourtant complexe « Lay all your love on me » où son duo avec Dominic Cooper assure avec brio. Sa voix très claire passe bien, même si je suis moins convaincu par les arrangements. C'est celle dont le niveau est le plus évident, elle sert carrément d'assurance sur la totalité du film, on attend de belles perfs de sa part. Sa version de « Gimme gimme gimme » sur un chant pas simple du tout est très réussie. Sur « The name of the game » elle est à nouveau parfaite, pas intimidée pour deux sous par les standards qu'elle s'enfile. Elle partage avec Meryl « Slipping throught my fingers » pour une version très honorable. Sur « Honey honey », sa blondeur et sa candeur roulent super bien avec les images d'une mer d'un bleu fabuleux.

La performance de Meryl Streep sur « The winner takes it all » reste cependant l'un des grands moments de cette bluette romantique et totalement dénuée de scénario. Pas évident d'être aussi à l'aise sur pareil classique. La version de « Mamma mia » n'a rien de scandaleux, d'autant que l'orchestration mise au point par les A's est merveilleusement au goût du jour : le résultat est bluffant. La plus grande actrice de notre temps est aussi une grande chanteuse. ll y en a qui ont tous les talents ! Elle est à peine moins brillante sur « Super trouper » où ses collègues Christine et Julie lui viennent en aide. Bien entendu, Pierce a plus de difficulté à placer sa virile voix, lui qui n'a rien d'un chanteur, cela s'entend particulièrement sur « SOS » où il partage le chant avec Meryl, ce qui a le don de rattraper la sauce ! Seul, c'est dur, mais ça passe super bien sur le refrain très convaincant!

La super classieuse Christine Baranski s'en sort magnifiquement sur « Does your mother know » où elle assume comme il se doit son statut de Cougar des beaux quartiers new-yorkais. Superbe voix qu'elle impose avec maestria. On est carrément surpris par Colin Firth sur « Our last summer », on ne l'attendait pas sur ce slow, où il assure certainement mieux que Stellan et Pierce. Au final, cette version avec ses défauts s'insère toutefois remarquablement dans le film où les 3 acteurs masculins doivent camper un père éventuel, avec toute la maladresse qui va avec. Difficile enfin d'évoquer « Voulez-vous », chanté en chœur par toute la troupe. C'est plus une performance qu'autre chose, on est en représentation à Broadway ! Easy, mais pas grand chose à dire dessus.

Au final, que voulait-on ? Passer un bon moment en compagnie de beaux acteurs et de jolies chansons ? Pour ça, c'est réussi, pas de doute ! N'y allez pas si vous n'aimez pas les films culculs ou ABBA, ce qui revient quasiment au même finalement. ABBA, c'est « culcul » comme disent les artistes anglo-saxons, et ils rajoutent ensuite « mais irrésistible ». On navigue aussi dans ces eaux en visionnant ce film, très gai et enjoué, surtout quand vous avez une belle fille de 14 ans qui le regarde en boucle et vous l'impose chaque semaine avec des sourires désarmants !

A lire aussi en POP par ERWIN :


Tori AMOS
Unrepentant Geraldine (2014)
Aucune absolution !




Billy JOEL
Turnstiles (1976)
New York, New York


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Mamma Mia
2. Honey Honey
3. Money Money Money
4. Dancing Queen
5. Our Last Summer
6. Lay All Your Love On Me
7. Super Trouper
8. Gimme Gimme Gimme
9. The Name Of The Game
10. Voulez-vous
11. Sos
12. Does Your Mother Know
13. Slipping Through My Fingers
14. The Winner Takles It All
15. When All Is Said And Done
16. Take A Chance On Me
17. I Have A Dream/thank You For The Music



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod