Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Patti SMITH - Gung Ho (2000)
Par DERWIJES le 7 Juin 2018          Consultée 171 fois

Commençons par tourner autour du pot avec quelques anecdotes.
Le titre de l'album reprend le cri de guerre du fondateur du parti communiste vietnamien Ho Chi Minh, mais ce n'est pas lui qui apparaît sur la pochette, cet honneur revenant au père de Patti, Grant, très seyant dans son uniforme militaire dans la pampa australienne. C'est du coup le premier album où Patti n'apparaît pas sur la pochette.
Un tour rapide sur Internet nous apprend que le Rolling Stone Magazine l'a classé parmi les 50 meilleurs albums de 2000, et que le single « Glitter in their Eyes » a été nominé pour le Grammy Award de la Meilleure Performance Vocale Féminine sans le remporter, comme pour « 1959 » sur Peace and Noise deux ans auparavant. Autre anecdote intéressante, le candidat démocrate Ralph Nader a utilisé la chanson « New Party » pour sa campagne durant les élections présidentielles américaines de 2000, même s'il serait plus intéressant de savoir qui parmi notre lectorat se souvient ou se soucie de Ralph Nader.

Un coup d’œil au livret nous indique que l'enregistrement de l'album a vu passer pas mal de guests. Nous retrouvons les habitués Michael STIPE et Tom VERLAINE respectivement en choriste et guitariste sur « Glitter in their Eyes », mais aussi trois joueurs de mandoline parmi lesquels Kimberly SMITH, sœur de, entrée dans la postérité grâce à une chanson dédiée sur Horses. Et dans la famille Smith, je demande le fils Jackson, guitariste soliste sur « Persuasion », où il est accompagné au piano par Grant HART, batteur et cofondateur de HÜSKER DÜ. Pour finir avec les musiciens, nous retrouvons aussi une harpiste de la Royal Academy of Music de Londres et un violoniste. Jamais auparavant, Patti n'a fait appel à un assemblage aussi hétéroclite de musiciens, mais sa bonne vieille équipe est toujours là. Parmi cette longue liste de noms, se détache celui de Grant NORTON à la production. Le gars est un habitué de l'alternatif, lui qui à produit les PIXIES, les FOO FIGHTERS, FEEDER ou encore l'excellent Ocean Rain d'ECHO & THE BUNNYMEN.

L'arrivée de Norton à la console permet à Patti de revenir à ses racines punk en gardant les touches folk de ses derniers albums. Exit l'ambiance automnale de Peace and Noise, place au printemps ! Les guitares reviennent, les riffs refleurissent, l'ambiance est irrésistible dès la première écoute. Lenny KAYE est en forme olympique et coécrit la chanson « Lo and Beholden » à laquelle il insuffle une ambiance orientale inspirée et se permet même de pourfendre « Gone Pie » d'un riff inlassable. Niveau textes, on trouve ici Patti à son meilleur. L'Histoire revient régulièrement, la plume de notre poétesse faisant revivre la femme du Général Custer dans « Libbie's Song », un esclave dans « Strange Messengers », l'histoire biblique de Salomé dans « Lo and Beholden », et Ho Chin Minh dans « Gung Ho ». Une chanson risquée qui ose prendre le parti de l'homme, ce qui a dû en faire frémir plus d'un. La production de Norton rend son chant plus clair et permet de constater l'amélioration de la technique vocale de Patti. D'autres sont plus talentueuses qu'elle, mais elle maîtrise à la perfection ce qui fait son caractère.

Avec Gung Ho, Patti SMITH signe son grand retour en forme et son album le plus lumineux. Laissez pleurer ceux qui attendent toujours le retour du PATTI SMITH GROUP. Les années 70 sont depuis longtemps terminées et la marraine du genre a évolué de punkettes en bretelles à la mamie baba cool que l'on aurait tous aimé avoir. En 2000, elle est plus proche de Ginsberg que de Baudelaire, mais elle a toujours le feu au corps et qui saurait l'arrêter quand elle annonce à la fin de l'album « One more revolution / One more turn of the wheel » ?

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


Patti SMITH
Wave (1979)
La vague à l'âme




Patti SMITH
Dream Of Life (1988)
A la croisée des chemins.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Patti Smith (chant, guitare)
- Lenny Kaye (guitare)
- Jay Dee Daugherty (batterie)
- Oliver Ray (guitariste)
- Tony Shanahan (basse, piano)
- Michael Stipe (choeurs sur 'glitter in their eyes)
- Tom Verlaine (guitare solo sur 'glitter in their eyes')
- Jackson Smith (guitare solo sur 'persuasion')
- Kimberly Smith (mandoline sur 'libbie's song)
- Grant Hart (piano sur 'persuasion)
- Ben E.franklin (mandoline sur 'persuasion')
- Skaila Kanga (harpe sur 'lo and beholden')
- Penny Whistle (mandoline sur 'libbie's song')
- Rebecca Weiner (violon sur 'libbie's song')


1. One Voice
2. Lo And Beholden
3. Boy Cried Wolf
4. Persuasion
5. Gone Pie
6. China Bird
7. Glitter In Their Eyes
8. Strange Messengers
9. Grateful
10. Upright Come
11. New Party
12. Libbie's Song
13. Gung Ho



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod