Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Patti SMITH - Dream Of Life (1988)
Par DERWIJES le 7 Novembre 2017          Consultée 154 fois

Qui est Patti Smith ?
En 1979, il est facile de répondre à cette question : Patti SMITH est une jeune poétesse qui s'est mise à la musique et joue un punk-rock expérimental costaud et puissant qui envoie du lourd en concert. Mais presque 10 ans plus tard, est-ce toujours le cas ?

En 1979, donc, le PATTI SMITH GROUP sort Wave, son quatrième album. Avant l'enregistrement de l'album, Patti SMITH sort d'une longue relation avec Allen Lanier et réfléchit déjà à arrêter de tourner. C'est peu de temps après la sortie de l'album qu'elle décide de dissoudre le groupe et d'épouser un autre fana de poésie, le guitariste des MC5 Fred 'Sonic' SMITH -une plaisanterie veut qu'elle l'ait épousé pour ne pas avoir à changer son nom de famille- et se retire dans le Michigan, au nord de Détroit, pour s'occuper de ses deux enfants. Et oui, Patti SMITH, la marraine du punk, est devenue une maman comme toutes les autres ! Ou à peu de choses près...
Après presque dix ans de semi-retraite, elle décide en 1988 de revenir aux affaires avec un nouvel album, enregistré cette fois-ci sous le nom de Patti SMITH tout court.

En fait, plutôt qu'un album solo, il s'agit d'un projet du couple Smith. Si l'on retrouve Jay Daugherty et Richard Sohl, respectivement batteur et claviériste du PATTI SMITH GROUP, Lenny Kaye, la colonne vertébrale du groupe, est aux abonnés absents, logiquement remplacé par Fred Smith aux guitares.
D'emblée, la photographie de Robert Mapplethorpe nous montre la maturité acquise par notre New-Yorkaise durant ces neuf ans. Une photo sublime, au passage. Mais Patti n'est pas venue les mains vides. Pour fêter son retour musical dignement, elle nous offre le single « People Have the Power », dont le succès n'est plus à prouver. Il est toujours risqué d'écrire une chanson aussi populiste, et il fallait bien la plume de Patti SMITH pour en faire un succès et, en un sens, « People Have the Power » est la carte de visite de la deuxième partie de sa carrière. La chanson connaît un regain de popularité lorsque Bruce SPRINGSTEEN la reprend en 2004, mais son interprétation la plus touchante est celle, acoustique, que donnèrent Patti et Frederic Smith en 90 pour une célébration d'Arista Records.

Très vite, on note une nette amélioration du chant. Si la voix de Patti à gardé sa force et son urgence, ce que l'on peut entendre sur les morceaux les plus rock de l'album, « People Have the Power », « Where Duty Calls » et « Up There Down There », c'est sur les morceaux les plus calmes qu'elle fait tout son effet. La chanson-titre possède un refrain sublime , et « Paths that Cross » est tout aussi belle. C'est dans ces moments de calme éloquence que l'on apprécie au mieux cet album, grâce au travail de Jimmy Iovine et de Fred Smith à la production. Pour contrebalancer toutes ces critiques positives, il nous faut dire que la chanson finale, « The Jackson Song », est trop inoffensive par rapport au reste pour être intéressante, et fait plus office de filler que d'autre chose. Heureusement, la réédition CD apporte deux chansons bonus, permettant à l'album de finir sur la jolie « Wild Leaves » plutôt que sur une note plus basse.

Dans la discographie de Patti SMITH, Dream of Life occupe une place bien particulière. Il s'agit du seul album qu'elle ait sorti sans Lenny Kaye et aussi le seul avec Fred Smith. Malheureusement, l'histoire ne nous dit pas si le couple aurait continué à travailler ensemble.
Par le choix de ses collaborateurs, cet album préfigure en quelque sorte le son plus recherché vers lequel se tournera Patti dans ses futurs albums, sans y être toutefois comparable. D'une certaine façon, Dream of Life semble être un instantané d'un calme entre deux tempêtes, celle passée de la fureur punk des débuts et celle des deuils à venir.

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


TOM PETTY & THE HEARTBREAKERS
Wildflowers (1994)
Time to move on.




TOM PETTY & THE HEARTBREAKERS
Full Moon Fever (1989)
Chef-d'oeuvre mineur


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Patti Smith (chant)
- Fred 'sonic' Smith (guitares)
- Jay Dee Daugherty (batterie)
- Richard Sohl (piano)


1. People Have The Power
2. Going Under
3. Up There Down There
4. Paths That Cross
5. Dream Of Life
6. Where Duty Calls
7. Looking For You (i Was)
8. The Jackson Song
9. As The Night Goes By (bonus Song)
10. Wild Leaves (bonus Song)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod