Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Patti SMITH - Gone Again (1996)
Par DERWIJES le 30 Décembre 2017          Consultée 448 fois

Gone Again ou l'album de la douleur.

Après un hiatus de presque 10 ans, Patti SMITH était revenue en pleine forme avec Dream of Life et avait redonné l'espoir de la voir continuer à sortir de nouveaux albums à un rythme plus régulier avec son mari, le génie de la guitare Fred 'Sonic' SMITH. Mais hélas ! Le destin en a voulu autrement car la Grande Faucheuse emporta avec elle Fred, mais aussi Richard Sohl, le pianiste du PATTI SMITH GROUP, le frère de Patti, Robert MAPPLETHORPE, son confident, ami de toujours et tellement plus, mais aussi Kurt COBAIN, avec qui Patti avait sympathisé... Et même après la sortie de l'album, Jeff BUCKLEY, qui y pose quelques lignes de chant, a connu le destin tragique qu'on lui connaît.

Comment survivre à de telles pertes ? Comment continuer à écrire, à chanter ? Pourtant c'est bien la seule chose qu'il reste à faire pour exorciser ses peines. Alors, on comprend que le successeur de Dream of Life mette encore dix autres années à venir, et l'on s'attend à ce qu'il soit chargé de douleur. Mais ce n'est pas le cas. Si une aura de gravité et de tristesse nimbe l'album comme une brume hivernale, ce n'est pas un cri de désespoir. Patti SMITH a toujours avec elle ses amis de toujours : sa poésie et le fidèle Lenny KAYE, grand absent de Dream of Life, qui reprend ici la guitare et la production.

Un disque comme hommage, comme élégie. Le single « Summer Cannibal » est choisi pour représenter l'album. Si ce morceau explosif rappelant les débuts de la belle paraît mal choisi, sa genèse remonte en fait aux années 70 lorsque son créateur Fred Smith jouait avec son groupe ASCENCION. On retrouve aussi sa plume sur la chanson éponyme, l'autre moment de lourdeur, l'autre testament du son « Sonic ». Pour le reste, l'acoustique prédomine. Patti elle-même abandonne son côté pythie pour se révéler plus émouvante qu'elle ne l'a jamais été alors qu'elle reprend les mots de son mentor Bob DYLAN avec « Wicked Messenger », ou les siens. Elle laisse ici de côté la poésie rhétorique et symbolique qu'on lui connaît pour en adopter une plus romantique, parfois lyrique, qu'elle utilise comme un onguent pour soulager sa peine, comme sur « Farewell Reel », conclusion de l'album, ou sur « Wing », toutes deux traversées par la guitare de Lenny.
Elle retrouve aussi le morceau-fleuve, cette incantation de plus de six minutes dont elle est coutumière, et qui est ici « About A Boy », en hommage à Kurt Cobain. La montée en puissance de la chanson et la rythmique implacable qu'elle adopte à son sommet font penser à Detroit et à ses trois STOOGES. Malheureusement, ladite montée en puissance prend un peu trop son temps pour venir et laisse l'auditeur quelque peu sur sa faim. Je lui préfère le plus incantatoire « Fireflies » pour sa liberté qui fait penser au free jazz de COLTRANE, autre grande inspiration de notre New-Yorkaise. Autre petit trésor, le violoncelle lancinant de « My Madrigal » transforme cette chanson d'amour en quelque chose de plus profond, en quelque de chose de plus grand.

En vérité, me voilà bien démuni face à cet album ! Comment puis-je le critiquer ? En toute honnêteté, il s'agit là de l'album de Patti que j'apprécie le moins, je le trouve même trop long, ennuyeux. C'est sur ces simples critères égoïstes que je lui mets deux étoiles, mais ne vous y trompez pas : Gone Again est un écho face au trou noir laissé par toutes ces disparitions, une tentative de remplir ce vide par de la musique et de la poésie, de le boucher par du son, en attendant que le temps fasse son œuvre.

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


TOM PETTY & THE HEARTBREAKERS
Full Moon Fever (1989)
Chef-d'oeuvre mineur




Patti SMITH
Peace And Noise (1997)
Vanitas.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Patti Smith (chant, guitare)
- Lenny Kaye (guitare)
- Luis Resto (claviers)
- Jay Dee Daugherty (batterie)
- Tony Shanahan (basse)
- Tom Verlaine (guitare)
- Jeff Buckley (choeur)
- Jane Scarpantoni (violoncelle)


1. Gone Again
2. Beneath The Southern Cross
3. About A Boy
4. My Madrigal
5. Summer Cannibals
6. Dead To The World
7. Wing
8. Ravens
9. Wicked Messenger
10. Fireflies
11. Farewell Reels



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod