Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1995 The Final Experiment
1996 Actual Fantasy
1998 Into The Electric Cas...
2000 The Dream Sequencer [...
  Flight Of The Migrato...
  Ayreonauts Only
2004 The Human Equation
  Actual Fantasy Revisited
2008 01011001
  Elected
  Timeline
2013 The Theory Of Everyth...
2016 The Theater Equation
2017 The Source
2018 Best Of Ayreon Live
  Best Of Ayreon Live
 

- Style : Marillion, Roger Waters , Kansas, Vuur
- Membre : Anneke Van Giersbergen
- Style + Membre : The Gentle Storm , Agua De Annique, Opeth, Devin Townsend

AYREON - Into The Electric Castle (1998)
Par BAKER le 20 Août 2018          Consultée 399 fois

Une petite anecdote peu connue sur ce phénomène que fût le troisième album d'AYREON. Sortant en format double CD de l'époque, soit avec un gros et large boitier, Transmission Records décida pour économiser quelques centimes d'utiliser un vieux stock de boîtiers double CD blancs. Ce qui rendit Arjen Lucassen furieux : lui voulait des boîtiers noirs, normaux, pour souligner l'intensité dramatique de son oeuvre. Blanc ? Ca faisait cheap, toc, pas vraiment à prendre au sérieux.

C'est pourtant ainsi que les premiers acheteurs découvrirent ce monumental concept album, et l'anecdote est assez révélatrice... Car si Electric Castle a été un immense succès tant commercial que critique, chacun ne tarissant pas de louanges sur l'excellence de la production (synthétiseurs omniprésents, son très spatial, casting vocal luxueux), deux menus soucis viennent ternir le tableau idyllique, et le premier est bien, au-delà de la prétention du concept, la présence de petits détails hyper-cheap qui rendent très difficile la prise au sérieux de l'histoire. Entre la narration totalement enfumée et qui hésite entre Stephen Hawking et Perceval, quelques refrains voire titres complets d'une naïveté sidérante (mention spéciale à l'hilarant "Tunnel Of Light"), des passages prog-choucroute purement gratuits, jusqu'au détail qui tue, à savoir la petite croix dans le livret pour chaque décès, cette histoire chelou fait bien plus sourire que frémir. On pense parfois à Abbacadabra. Mon meilleur ami l'a surnommé le nanar du prog : spot on, wise guy.

L'autre problème, c'est la longueur catastrophique de ce disque. Développer l'histoire sur deux CD est une erreur fatale. Le premier disque est truffé de promesses et de bons moments, et se termine sur une très bonne chanson qui fait office de parfait interlude. Las, le second disque, plus long, plus axé spacerock et plus narratif, alterne quelques bons moments (le gros riff de "Castle Hall", celui inexorable et martial de "Tower of Hope", la très belle ballade acoustique "Valley of the Queens", et le titre final magnifique hommage à George HARRISON)... et des titres vides, sans accroche mélodique, sans implication particulière (sur "Cosmic Fusion", la belle Sharon Den Adel est décevante et les chants death sont bien moins efficaces que dans The Final Experiment).

Tout cela pour dire que Electric Castle n'est peut-être pas l'album-concept de rock progressif ultime. Mais si vous le prenez au second degré, et vous concentrez sur les meilleurs passages, alors vous ne pourrez que saluer la ténacité et le savoir-faire d'Arjen, responsable de la très grande majorité de la musique (dont une basse délicieusement attaquée au mediator), et qui se fait un kiff monstrueux avec des couches de claviers dans tous les sens. Le minimalisme ? Ouais en peinture c'est sympa, mais on est à le électrique château ici monsieur, bruitages cosmiques et pédaliers d'effets obligatoires. La musique virevolte, s'amuse, et quand le côté kitsch est pleinement assumé, ça donne un "Amazing Flight" évoquant tour à tour DEEP PURPLE, John BARRY et ARENA.

AYREON ne serait cependant pas AYREON sans une cohorte de chanteurs, et si ce disque a été aussi populaire en son temps, c'est évidemment grâce à son casting. Fish qui avait encore toute sa voix, Anneke VAN GIERSBERGEN au top qui manie le contre-chant de façon écoeurante, Jay Van Feggelen et Damian Wilson qui se livrent à des combats de coqs. Au milieu de ces égos rigolards, Arjen interprète de façon convaincante un hippie très en "pétard". Les parties vocales sont bonnes, mais AYREON fera encore bien mieux par la suite. Pour le moment, ce disque se montre généreux, un peu trop, et trop sûr de lui, mais en aucun cas on ne peut remettre en cause la sincérité du batave et son total dévouement au projet.

Est-ce l'album idéal pour découvrir AYREON ? Le remix complet prévu pour fin 2018 sera-t-il à la hauteur ? Fish pensait-il obtenir un BAFTA Award avec sa phrase "The end is near" ? Tous les champignons ingurgités pendant l'enregistrement étaient-ils référencés par l'Organisation Mondiale de la Santé ? Le plus important est ailleurs : en 1998, malgré un boitier blanc - peut-être GRACE au boitier blanc, qui en toute honnêteté ne passait pas inaperçu au milieu des rayons de disquaires -, Electric Castle a explosé ses objectifs de ventes et lancé un revival prog parmi les metalleux, ravis de retrouver des sonorités 70s avec un son massif des 90s. Belle revanche d'Arjen Lucassen, dont le nom dépasse désormais le pays des moulins et des tulipes.

Note finale : 3,5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par BAKER :


IT BITES
The Tall Ships (2008)
L'improbable et réussi retour.




ENCHANT
Time Lost (1997)
Temps perdu vachement bien rattrapé


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Arjen Anthony Lucassen (chant, choeurs, claviers, prog, guitares, basse)
- Jay Van Feggelen (chant)
- George Oosthoek (chant)
- Robert Westerholt (chant)
- Anneke Van Giesbergen (chant)
- Edward Reekers (chant)
- Fish (chant)
- Sharon Den Adel (chant)
- Damian Wilson (chant)
- Edwin Balogh (chant)
- Ed Warby (batterie)
- Roland Bakker (claviers)
- Robby Valentine (claviers)
- Clive Nolan (claviers)
- Rene Merkelbach (claviers)
- Thijs Van Leer (flûte)
- Ton Scherpenzeel (claviers)
- Taco Kooistra (violoncelle)
- Ernö Olah (violon)
- Jack Pisters (cithare)
- Peter Daltrey (guest)


1. Welcome To The New Dimension
2. Isis And Osiris
3. Amazing Flight
4. Time Beyond Time
5. The Decision Tree (we're Alive)
6. Tunnel Of Light
7. Across The Rainbow Bridge
8. The Garden Of Emotions
9. Valley Of The Queens
10. The Castle Hall
11. Tower Of Hope
12. Cosmic Fusion
13. The Mirror Maze
14. Evil Devolution
15. The Two Gates
16. Forever Of The Stars
17. Another Time, Another Space



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod