Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Cream, Blind Faith, Steve Gadd Band, The Yardbirds
- Style + Membre : Jj Cale & Eric Clapton, Eri Clapton And Steve Winwood

Eric CLAPTON - Crossroads 2 (1996)
Par BAYOU le 8 Septembre 2018          Consultée 349 fois

Très souvent, on présente la carrière et les albums de CLAPTON dans les seventies de façon plutôt désagréable, en insistant beaucoup sur ses addictions à l’alcool et aux drogues et sur sa liaison tumultueuse avec Pattie Boyd la compagne de son ami George HARRISON. Les anecdotes sur ses prestations alcoolisées, sur ses propos racistes à Birmingham en 1976 ont fait le bonheur des tabloïds de tous les pays et abîmé gravement son image durant ces années.

Pourtant, si, en effet, les albums studios sont relativement moyens, coincés entre une période extraordinaire d’innovation et de créativité avec CREAM, BLIND FAITH, DEREK & the DOMINOS et la terrible et horrible influence de l’ignoble Phil COLLINS au milieu des années 80, il est urgent de revoir à la hausse les concerts des seventies.

En 1996 Polydor a sorti un coffret de 4 CD Crossroads 2, qui contrairement au premier qui se présentait comme une anthologie, est sous-titré Live in the Seventies. Excepté quatre titre outtake en studio, "Walkin' Down The Road", "To Make Somebody Happy", "Cryin'" et "Water On The Ground", qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire, le reste du matériel provient d’enregistrements live. Avec l’appui de ce grand bonhomme de Tom Dowd (qui produit aussi le coffret), un nouveau groupe est formé composé de George Terry guitare, Dicks Sims claviers Carl Radle basse Jamie Oldaker batterie ,Sergio Pastora Rodriguez percussions, Yvonne Elliman et Marcy Levy vocaux. Les musiciens ne sont pas très connus ce qui présente l’énorme avantage d’éviter les problèmes d’égo rencontrés dans les groupes précédents.

Et ce groupe part en tournée aux USA, en Europe, écume les salles sous le seul nom de Eric CLAPTON. Pour la première fois le guitariste ne se cache plus derrière un pseudo (Derek is Eric) ou dans un groupe.
Et la musique proposée est de haut niveau. Le premier CD est un hommage à la guitare blues et le jeu de CLAPTON explique pourquoi on le surnomme Slowhand. Le blues des trois KING suinte partout, les choristes font un malheur sur les titres de BLIND FAITH "Can't Find My Way Home" et le somptueux "Presence Of The Lord" » alors que le fantôme de Jimi rôde dans "Little Wing".

Le second disque est un mélange d’anciens titres, avec "Layla" et "Badge" mais présente le "nouveau" CLAPTON avec une belle version de l’hymne de Bob MARLEY "I Shot The Sheriff" avant de se terminer en apothéose avec "Eyesight To The Blind / Why Does Love Got To Be So Sad?" une jam de presque 25 minutes avec Carlos SANTANA et quelques musiciens de son groupe.

Le troisième CD est quasiment consacré aux nouvelles compositions de CLAPTON depuis le début de sa carrière solo y compris les reprises de "Knockin' On Heaven's Door" de DYLAN et de "Cocaine" de JJ CALE sans omettre quelques blues "Stormy Monday" et le medley "Goin' Down Slow / Rambling On My Mind".

Le quatrième et dernier CD reste dans la même logique, mélangeant les morceaux récents comme le superbe "Wonderful Tonight" ou "Tulsa Time" qui seront mis très souvent dans les set-list des prochaines années. Et la présence de Robert JOHNSON à travers deux morceaux emblématiques "Kind Hearted Woman" et "Crossroads".

Ces extraits de concert captés entre 1974 et 1978 sont un véritable régal, CLAPTON est excellent, inventif, remarquablement soutenu par un groupe qui assure parfaitement, avec l’apport des deux choristes qui donnent une profondeur certaines aux morceaux (Kind Hearted Woman ce qui n’est plus vraiment le cas maintenant, les demoiselles semblant être employées pour faire quelques pas de danse et des cha-ba-da). Ceux qui aiment le jeu de guitare de CLAPTON seront captivés par cet hommage à la Stratocaster, ici Blackie étincelle de mille feux !

A lire aussi en BLUES par BAYOU :


HOT TUNA
Bear’s Sonic Journals: Before We Were Them (2019)
Hot tuna les origines




Jimmy HOLMES
It Is What Is (2016)
Le blues authentique de Bentonia


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Eric Clapton (guitare/ vocaux)
- George Terry (guitare)
- Dicks Sims (claviers)
- Carl Radle (basse)
- Jamie Oldaker (batterie)
- Sergio Pastora Rodriguez (percussions)
- Yvonne Elliman (vocaux)
- Marcy Levy (vocaux)
- Carlos Santana (guitare)


1. Walkin' Down The Road
2. Have You Ever Loved A Woman
3. Willie & The Hand Jive / Get Ready
4. Can't Find My Way Home
5. Driftin' Blues / Rambling On My Mind
6. Presence Of The Lord
7. Rambling On My Mind / Have You Ever Loved A Woman
8. Little Wing
9. The Sky Is Crying / Have You Ever Loved A Woman /

1. Layla
2. Further On Up The Road
3. I Shot The Sheriff
4. Badge
5. Driftin' Blues
6. Eyesight To The Blind / Why Does Love Got To Be So

1. Tell The Truth
2. Knockin' On Heaven's Door
3. Stormy Monday
4. Lay Down Sally
5. The Core
6. We're All The Way
7. Cocaine
8. Goin' Down Slow / Rambling On My Mind
9. Mean Old Frisco

1. Loving You Is Sweeter Than Ever
2. Worried Life Blues
3. Tulsa Time
4. Early In The Morning
5. Wonderful Tonight
6. Kind Hearted Woman
7. Double Trouble
8. Crossroads
9. To Make Somebody Happy
10. Cryin'
11. Water On The Ground



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod