Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK ACADIEN  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SUROîT - Bootleg (1998)
Par MARCO STIVELL le 22 Avril 2019          Consultée 783 fois

Longtemps, j'ai cru que Bootleg (1998) était le cinquième album de SUROÎT, et trouvais le titre bizarrement choisi. C'était avant la découverte, bien sûr !

Il suffisait simplement de savoir que c'est un live, en réalité. Un public discret, que l'on entend surtout au début et à la fin, fort bien amené d'ailleurs avec ce début simple, bruit de pas, porte qui grince en étant poussée, ambiance de concert qui se déploie, son de proximité... L'auditeur est ce personnage appelé de l'extérieur, invité à se joindre à la fête, et laquelle !

Treize morceaux, un chiffre que les Madelinots semblent apprécier plus que tout autre (c'est celui de tous leurs albums depuis 1993), des inédits uniquement et en grande partie énergique, car seuls deux d'entre eux ne le sont pas. Formule étrange, car ce disque live est enregistré en studio ! Et il n'y a aucune information, juste les noms de quelques personnes qui ont collaboré.

Difficile de dire ce qu ils ont voulu faire : recréer l'ambiance des concerts en studio mais en gardant le direct ? Vouloir que Bootleg passe pour un disque pirate alors qu'il ne l'est point du tout ? D'autant plus qu'il est nominé, l'année suivante, aux prix Félix, récompenses spéciales pour les artistes québecois.

En tout cas, les albums de SUROÎT doivent leur réussite à un bel équilibre entre humour, légèreté, et morceaux plus profonds, mélancoliques. Un seul aspect est réellement développé ici, le plus positif dirons-nous. C'est ce qui fait le charme de Bootleg, mais cela en enlève autant à l'identité et au potentiel musical du groupe.

Certes, on aime les reels vigoureux de "Peach Honey" et de "Chauffe l'alambic" où domine le violon de Félix Leblanc, les danses cajun/bluegrass qui permettent à Kenneth Saulnier de sortir le banjo. Sur "Loin de toi", complainte aux grands accords folk américains, le piano d'Alcide Painchaud souligne le chant avec justesse, et la plupart du temps, la mandoline tient le rôle que la guitare électrique n'a point du tout ici. De même, dès les premiers instants, le jeu d'André Cummings se distingue aussi bien que sur les albums normaux.

Dans cette réalisation très acoustique, on retient facilement quelques titres, à commencer par "La danse du Mardi Gras". Le couple fiddle-mandoline apporte un effet médiéval et s'écarte ainsi légèrement du vivier acadien, que celui-ci se trouve à l'estuaire du Mississippi ou celui du Saint-Laurent. Le chant oscille avec le blues, les arrangements d'accordéon et de violon doublé sont superbes, idem pour la progression du morceau !

Le début de "Déporté en Lafayette", un negro-spiritual, est prenant ; le texte du "Macho" très réussi. La country de "Pu besoin de guitare" est sympathique, chaleureuse, à l'image des mots d'amour à la patrie entonnés sur "La vielle brosse en Acadie". Et, autre élément isolé, "Matelot", la chanson de marin qui amène une bouffée d'air frais, une autre ! Ce disque est un bon concentré d'énergie, même si de la part de SUROÎT, on préfère vraiment les oeuvres équilibrées ou plus denses.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Claire HAMILL
One House Left Standing (1972)
Un premier album aussi court que solide




FIRST AID KIT
The Lion's Roar (2012)
Folk éthéré à la Fleet Foxes en net progrès

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- André Cummings (batterie)
- Félix Leblanc (fiddle, chant, podorythmie)
- Réal Longuépée (basse, chant)
- Kenneth Saulnier (banjo, guitare slide, mandoline, chant)
- Henri-paul Bénard (mandoline, chant, guitare, percussions)
- Alcide Painchaud (chant, piano, accordéon)


1. Chauffe L'alambic
2. Pu Besoin De Guitare
3. Loin De Toi
4. Way Down Younder
5. La Danse Du Mardi Gras
6. Le Macho
7. Matelot
8. Le Blues Du Mois D'janvier
9. La Vieille Brosse En Acadie
10. Suite Pour Cornemuse
11. Le Blues Du 9 à 5
12. Déporté En Lafayette/le Courtableau
13. Peach & Honey/great Eagle



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod