Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Membre : Foo Fighters, Jane's Addiction, Deconstruction

Alanis MORISSETTE - Reasons I Drink (2019)
Par MARCO STIVELL le 8 Janvier 2020          Consultée 372 fois

La bonne nouvelle, multiple on peut le dire, c'est qu'au début du mois de décembre 2019, Alanis MORISSETTE publie un nouveau single, titre avant-coureur du nouvel album en attente de sortie, Such Pretty Forks in the Road (toujours cette science du nom intelligent !). "Reasons I Drink" sort le jour-même où la Canadienne annonce une tournée commune avec GARBAGE et Liz PHAIR pour célébrer les 25 ans de Jagged Little Pill, toujours 12ème du classement des albums les plus vendus au monde.

Bonne nouvelle multiple, on avait dit et on peut d'emblée confirmer que la chanson est de qualité, paroles comme musique. La mauvaise nouvelle, c'est que Alanis MORISSETTE se met à la page et adopte la correction de la voix. Sans même chercher à le cacher.

Depuis 2016, la chanteuse a connu deux grossesses, et le fait que la dernière (troisième en tout) soit encore récente au moment où le single parait explique peut-être pourquoi elle a eu recours à cela. La voix baisse avec l'âge, c'est vrai mais pas encore trop à 45 ans dans une vie sans débauche. En tout cas, voilà le tableau, le double sentiment que l'une des meilleures chanteuses pop-rock avec un style très personnel n'a rien perdu ni de sa forme ni dans ses intentions (certaines vidéos live début 2019 en attestent), mais de l'autre, il y a la correction audible à plusieurs moments. Et c'est un peu gênant, dès qu'on a focalisé dessus. En espérant que le reste de l'album en attente a mieux bénéficié du temps, a défaut du repos.

Pour le reste, Alanis MORISSETTE est toujours elle-même, cela concerne l'ensemble et c'est la première chose que l'on retient, mieux que le dérangement. Les paroles font référence à la société moderne, les excès liés au paraître mais aussi la consommation et la nécessité de s'adapter face aux changements inéluctables, deux antagonistes dirait-on. "Voilà les raisons pour lesquelles je bois, les mêmes pour lesquelles je dis à tout le monde que je vais bien, alors que ce n'est pas le cas", "Je m'achète une Lamborghini pour survivre face à cette machinerie démente".

Les paroles font mouche donc, la chanteuse n'ayant rien perdu de sa verve, comme encore une fois dans son chant, sa capacité à porter une mélodie fort bien écrite d'ailleurs, nonobstant le correcteur. Le début de la chanson est brillant, avec son piano blues ou folk syncopé et ses claquements de doigts. Le premier couplet et la section rythmique qui vient créent la surprise. Le refrain doux aussi, très proche de la pop actuelle la moins vulgaire dans ses premiers accords et son ambiance, mis à part que les claviers n'envahissent pas tout et que ce sont de vraies guitares qu'on entend. Un double jeu de 6 cordes légèrement graisseux et particulièrement remarquable grâce à un lyrisme fin, joliment géré lui aussi.

Mis à part le fameux défaut, "Reasons I Drink" est un single taillé sur mesure pour la chanteuse toujours aussi belle. Cela donne vraiment envie d'écouter la suite.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Bruce HORNSBY
The Way It Is (bruce Hornsby & The Range) (1986)
Succès éphémère d'un artiste essentiel




PRINCE
Controversy (1981)
Un prince de plus en plus indentitaire


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Reasons I Drink



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod