Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Foo Fighters, Jane's Addiction, Deconstruction

Alanis MORISSETTE - Alanis (1991)
Par MARCO STIVELL le 25 Juillet 2016          Consultée 1431 fois

À la fin des années 80-début 90, on peut voir plein de petites princesses grandir dans le milieu musical sans marquer durablement. Il y a bien Debbie GIBSON, dont l'album Out of the Blue récolte toutes les faveurs à sa sortie en 1987. Quoiqu'il en soit, le mélange r'n'b-soul-funk avec des sons électroniques modernes pour l'époque (les prémices de la future dance music) fait de nombreuses émules, et il est amusant de constater que parmi ces frêles boutons, beaucoup doivent connaître plus tard une éclosion dans un milieu différent pour devenir des fleurs éclatantes.

Usant de cette formule musicale, Alyssa MILANO reprend "Da Doo Ron Ron" avec tout le charme de la jeunesse et publie quelques disques avant de se lancer dans le cinéma, les CORRS n'ont pas encore intégré de violon dans leur pop à synthé. On en trouve donc en Angleterre, dans le reste de l'Europe, mais c'est surtout en Amérique du Nord qu'elles prolifèrent. Et puis certaines de ces princesses, pas encore sorties de l'adolescence, préfèrent suivre la voie « jeune adulte » indiquée par leur reine, Louise Ciccone alias MADONNA.

C'est le cas d'Alanis MORISSETTE, Canadienne née et vivant à Ottawa, la capitale. À l'époque, elle n'exhibe pas encore son patronyme et se rabat sur son deuxième prénom, Nadine tout en gardant le premier. Alanis Nadine veut se lancer dans la chanson depuis longtemps déjà, lorsqu'elle s'en remet au producteur Leslie Howe qui la signe chez MCA Records. Elle est alors âgée de 17 ans et enlève Nadine pour être seulement Alanis.

Cette période méconnue des futurs fans de la demoiselle se résume à deux albums quelque peu oubliés, malgré la présence de tubes sur le premier, "Too Hot" en l'occurrence qui entre même dans le Top 10 canadien. Ce morceau plutôt lent révèle le talent d'Alanis MORISSETTE en tant que vocaliste, son chant si particulier, alternant phrasés doux et cinglants, avec un timbre écorché et fortement nasal, trahissant ses origines canadiennes. La chanson est plutôt pas mal, mais la réalisation, pleine de boites à rythmes et de samples dans un style proche du hip-hop, a bien du mal à passer. Il y a un solo de guitare bien senti, mais c'est suffisamment rare pour être souligné.

C'est le problème de cet album et du suivant. Un manque flagrant de chaleur, même si Alanis MORISSETTE ne peut cacher dès lors ses penchants rock "alternatifs", avec un goût certain pour les batteries et basses programmées. Les synthés-cuivres, les sons urbains et souvent incongrus sont utilisés à gogo pour ces expériences introductives, les morceaux funk et sexy "à la MADONNA" pullulent, donnent un goût de forcé et constituent une bonne moitié de l'opus : "Jealousy", "Feel Your Love", "Plastic", "Human Touch", "Walk Away". Autant dire que l'amateur/trice de "Thank U" et "Ironic" ou, dans un autre style, "You Oughta Know" peine à s'y retrouver !

Ce son de début 90's est très hâché et sec, dur à digérer et il noie les mélodies. D'autant plus que globalement, la qualité des chansons n'est pas folichonne, en fait elle n'est pas au rendez-vous. Anachronisme ou non, lorsqu'Alanis tente la ballade-slow avec "On My Own", on pense que c'est gentillet mais qu'elle peut faire beaucoup mieux. C'est un disque adolescent et immature, mais on sent que la belle a des choses à dire. On écoute par amour pour elle, pour découvrir sa porte d'entrée au milieu musical professionnel. MCA distribue seulement au Canada et aux USA. Quatre singles paraissent, les quatre premiers morceaux, presque un choix par défaut tant tout se ressemble. Retenons au moins "Too Hot", tube et morceau le plus décalé avec le slow.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


FLEETWOOD MAC
Greatest Hits (1988)
Bonne compilation et très bons inédits !




Sharon CORR
Dream Of You (2010)
Et le rêve devint réalité...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Feel Your Love
2. Too Hot
3. Plastic
4. Walk Away
5. On My Own
6. Superman
7. Jealous
8. Human Touch
9. Oh Yeah!
10. Party Boy



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod