Recherche avancée       Liste groupes



      
POP/AMBIENT  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : I Monster
 

 Site Officiel (625)

AIR - Pocket Symphony (2007)
Par SASKATCHEWAN le 26 Septembre 2007          Consultée 4347 fois

J’ai tout entendu à propos du dernier album d’AIR : « musique d’ascenseur », « ambient inspiré », « c’était mieux avant », « pop », « où est passé l’électro ? », « disque génial », « le retour des deux frenchies », … Alors maintenant que la fièvre du printemps a été balayée par un été mesquin, il vaut quoi ce Pocket Symphony ? Après ma première écoute, j’aurais été tenté de répondre « pas grand-chose », mais les giboulées de Mars passées, le CD squattait toujours ma chaîne hi-fi, et seul le nouvel AFX put l’en déloger. Passons ces détails exaltants sur les péripéties de ma chaîne et entrons dans le vif du sujet : l’album.

Première nouvelle : Nicolas GODIN a appris le Koto (harpe japonaise) et le Shamisen (instrument à cordes japonais) chez un grand maître d’Okinawa.*¹ C’est une chance que le grand maître en question se trouve sur l’île paradisiaque d’Okinawa, l’apprentissage de la musique japonaise sur Hokkaido la glaciale aurait élevé nos deux Français au rang peu envié de martyrs de la musique du monde. Influences de l’Extrême-Orient… blablabla… musique venue de l’autre bout de la Terre… blablabla… nouvelle direction pour AIR… blablabla : au cachot les opérations marketing, les deux instruments suscités n’apportent pas grand-chose à Pocket Symphony, où Jean-Benoît DUNCKEL et son piano règnent sans partage. L’acoustique prédomine tellement sur cet album que l’on peut vraiment se demander si AIR n’a pas définitivement quitté les terres de la musique électronique. Les titres plutôt électro oscillent entre le très médiocre « Once Upon a Time », le moyen sans plus (« Napalm Love ») et le plutôt réussi (« Redhead Girl »).

A noter le déséquilibre entre la première et la seconde partie de l’album, cette dernière étant bien plus marquante selon moi. L’impression de rêve et de mélancolie est particulièrement présente sur « Photograph », « Lost Message » et « Night Sight », trois titres forts qui allient piano, guitare et nappes de synthé. Autre bijou : « Somewhere Between Waking And Sleeping », avec Neil HANNON au chant pour une ballade apaisante et intelligemment minimaliste, contrairement à l’infâme « One Hell of Party » avec Jarvis COCKER en invité. Un mot sur "Space Maker", sorte de résurgence de Moon Safari qui dénote vraiment avec le reste du disque. Restent les morceaux « ouais-bon-d’accord-à-la-limite » comme « Mayfair Song », « Left Bank » et « Mer du Japon », d’ailleurs je ne m’explique toujours pas pourquoi ce dernier a été choisi comme single de l’album. Sûrement encore une histoire de koto et de shamisen, assez présents sur ce titre…

Quelques très bons titres, quelques morceaux allant du sympathique au médiocre et deux gros ratages (« Once Upon A Time » et « One Hell Of A Party » pour mémoire), Pocket Symphony n’est ni fulgurant, ni dégoûtant, juste bon pour s’évader. L’album propose également quelques bonus à savourer en ligne, pour peu que la technique Open Disc et ses foutus DRM ne viennent pas à bout de votre patience.


*¹ Rectification : Il semblerait que l’apprentissage du koto et du shamisen, énigme au long cours, se soit fait tout bêtement en France, loin du Pays du Soleil Levant. Ca m’apprendra à ne pas vérifier mes sources.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


2METHYLBULBE1OL
Quelques SiÈcles D'insomnie (2009)
Nos jeunes ont du talent




PHUTURE
Acid Tracks (1987)
Spécial Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
   MONSIEUR N

 
   (2 chroniques)



- Nicolas Godin (instruments et chant)
- Jean-benoît Dunckel (instruments et chant)
- Joey Waronker (invité, batterie et percussions)
- Tony Allen (invité, batterie)
- Magic Malik (invité, flûte)
- Jarvis Cocker (invité, chant)
- Neil Hannon (invité, chant)


1. Space Maker
2. Once Upon A Time
3. One Hell Of A Party
4. Napalm Love
5. Mayfair Song
6. Left Bank
7. Photograph
8. Mer Du Japon
9. Lost Message
10. Somewhere Between Waking And Sleeping
11. Redhead Girl
12. Night Sight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod