Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  REMIX

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : I Monster
 

 Site Officiel (614)

AIR - Everybody Hertz (2002)
Par SASKATCHEWAN le 21 Octobre 2008          Consultée 2415 fois

Rien qu’à la jaquette, ça sentait le poisson d’Avril. Il suffisait de retourner l’objet du délit, de parcourir rapidement la liste des titres et de s’exclamer : « Quoi ? Cinq remixes de « Dont Be Light » sur dix titres ! ». Ah non ! Stop le persiflage, au placard les mauvaises langues ! Everybody Hertz, le premier album de remix du duo versaillais AIR, ne contient en tout et pour tout que quatre remixes de « Don’t Be Light », plus une version radio écourtée par rapport à la version de 10 000 Hz Legend, nuance. Le reste se partage entre deux remixes de « People In The City », un de « How Does It Make You Feel » plus sa version radio hachée menue, un titre inédit : « The Way You Look Tonight » et une vidéo laïïïïve de « People In The City ». En résumé, Everybody Hertz est un single qu’on a déguisé en album, pour le plaisir d’avoir une vraie boîte en plastique, la chance !

Pourtant, Everybody Hertz n’est pas dénué d’intérêt. Au lieu de confier leurs remixes à des bidouilleurs bien connus ou de s’en occuper eux-mêmes, Jean-Benoît DUNCKEL et Nicolas GODIN ont pioché parmi les artistes méconnus de la scène House et Electro Française, avec quelques invités étrangers en plus, tels Adrian SHERWOOD, producteurs de Dub/Reggae ; Roger Joseph MANNING Jr., musicien de BECK et le duo de producteurs The NEPTUNES, composé de Chad HUGO et du talentueux Pharell WILLIAMS. On est donc invité, par le biais d’Everybody Hertz, à juger tous ces artistes sur pièce sur la base d’un exercice pour le moins périlleux : le remix.

Il faut bien l’avouer, sur ce disque, ce sont les producteurs de House et d’électro qui s’en sortent le moins bien. Mr. OIZO et The HACKER livrent chacun un réarrangement poussif à la parenté plus que lointaine avec le titre original. Au moins l’effort de recherche sonore est là, ce qui nous épargne l’écoute de quatre clones de « Don’t Be Light ». Jack LAHANA, qui lui verse plus dans une électro popisante, exécute un étrange remix de « People In The City » avec paroles modifiées, ce qui nous donne un « Bitches In The City » très sexe, mais sans grand intérêt. Dommage quand on sait que ces trois artistes sont capables de très bonnes choses. Romain TRANCHART et Yann DESTAGNOL, du duo MODJO, s’en sortent beaucoup mieux avec un remix bossa-nova classieux de « People In The City », limite meilleur que le morceau original.

Du côté des invités d’Outre-Manche et d’Outre-Atlantique, les remixes ont nettement plus de panache. Adrien SHERWOOD s’illustre par un remix dub de « How Does It Make You Feel » teinté d’humour, avec le chœur robotique initial transformé en chœur d’adeptes de l’herbe magique et de la poudre de perlimpinpin. The NEPTUNES, fidèles à eux-mêmes, procèdent à un remix lascif de « Dont Be Light », à la manière de leurs travaux pop, rock et Rn’B avec le groupe N.E.R.D. Seul Roger MANNING pêche par excès de bidouille sur son réarrangements de « Dont Be Light » (toujours…), en produisant un rythme déstructuré peu convaincant.

Reste « The Way You Look Tonight », ballade épurée correcte, mais qui fait un peu figure de Face B limitée si on la compare aux excellents titres de 10 000 Hz Legend. Ultime gadget, le clip de People In The City ne présente qu’une succession saccadée d’images des rues de Los Angeles avant de se focaliser sur le groupe en concert dans la cité des anges. Rien de bien transcendant donc.

Everybody Hertz est un album de remix décevant, parce que trop limité. A peine trois titres abordés alors que les trois albums du groupe fourmillent de très bons morceaux, c’est peu. L’inédit « The Way You Look Tonight » reste sympathique et trois/quatre remix valent le coup, sans plus. Même en temps que collation avant le prochain album, ce projet bâclé ne tient pas vraiment la route.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


KANGDING RAY
Monad Xi (2012)
Techno




AIR
Moon Safari (1998)
Premiers pas éthérés d'un grand groupe français


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Jean Benoît Dunckel (arrangements électroniques)
- Nicolas Godin (arrangements électroniques)
- Quentin 'mr Oizo' Dupieux (remix 2)
- Adrian Sherwood (remix 3)
- Junior Delgado (chant 3)
- Carlton 'bubblers' Ogilvie (piano, basse 3)
- Tony 'crucial' (guitare 3)
- Dashie (percussions 3)
- Chad Hugo (remix 4)
- Pharell Williams (remix 4)
- Romain Tranchart (remix 5)
- Yann Destagnol (remix 5)
- Michel 'the Hacker' Amato (remix 6)
- Roger Joseph 'malibu' Manning Jr. (remix 8)
- Jack Lahana (remix 9)


1. Don't Be Light - Edit
2. Don't Be Light - Mr Oizo Remix
3. How Does It Make You Feel ? - Adrian Sherwood Vers
4. Don't Be Light - Neptunes Remix
5. People In The City - Modjo Version
6. Don't Be Light - The Hacker Remix
7. How Does It Make You Feel ? - Edit
8. Don't Be Light - Malibu Remix
9. People In The City - Jack Lahana Remix
10. The Way You Look Tonight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod