Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHWAVE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Waveshaper, Tangerine Dream
 

 Bandcamp (62)

BALDOCASTER - Singles (2018)
Par CHIPSTOUILLE le 7 Mai 2022          Consultée 155 fois

Après avoir connu quelques désillusions dans le monde du rock, BALDOCASTER découvre la synthwave avec WAVESHAPER. Plus compositeur dans l’âme que performeur, l’artiste alors encore en devenir réalise que dans ce genre précis, solitaire, underground et en ligne, il va peut-être pouvoir concrétiser ses ambitions. Dès lors, il acquiert un premier synthétiseur Roland Juno-60 afin de se mettre en jambes. NewRetroWave, place forte de la synthwave à la fois site de référence et maison de production, propose alors de donner des retours à tout artiste souhaitant percer dans le domaine. Un concours de circonstance impose à notre natif de l’Angleterre émigré depuis l’âge de 10 ans à Raleigh en Caroline du Nord de conserver son pseudonyme habituel dans la procédure. BALDOCASTER était né. Quelques singles lui permettent de mettre le pied à l’étrier, lesquels ont finalement été réunis sur un album au nom explicite.

Trop court et trop précoce pour être qualifié de compilation, trop chimérique pour être comparable aux EP suivants, Singles reste néanmoins, chronologiquement, la première sortie documentée de BALDOCASTER. Le style que l'on retrouve sur les 3 premiers titres se rapproche bien de celui du premier album Moonrise. L'histoire de War Rig, démo sortie a posteriori, qui a finalement abouti au second album Mirage, nous a appris depuis que BALDOCASTER avait bien cherché entre-temps à prendre une nouvelle direction. Celle-là même que l'on perçoit, sans vraiment identifier d'explication en premier lieu, sur le 4ème titre ici présent, "New Horizon".

En téléchargeant Singles aujourd’hui, vous remarquerez que 2 des 4 titres sont dotés de pochettes spécifiques. Spotify et Discogs documentent d’ailleurs une version de cet EP à la pochette différente, et uniquement composé des 3 premiers titres. Lesquels sont, d’après Spotify, sortis chacun séparément depuis 2017. Le 4ème single "New Horizon" étant donc sorti officiellement après cet EP, toujours d’après Spotify et Discogs...

C'est un évènement encore récent qui a confirmé mes soupçons. L'EP Time Paradox, sous-titré dès l’origine comme étant constitué de b-sides de Moonrise, vient de disparaître du catalogue Bandcamp de l'artiste en ce mois d'Avril 2022. Les 2 titres se sont miraculeusement retrouvés en guise de bonus sur l'album précité et au même moment. BALDOCASTER profite donc de l'aspect majoritairement digital de son catalogue pour en retoucher les menus. Tant mieux pour les acheteurs, tant pis pour les historiens. C'est d'ailleurs là le plus gros reproche que l'on adressera donc à Singles, rendu plus bancal qu'il ne l'était déjà à l'origine par son côté patchwork. Peut-être que cet EP, du fait de sa nature hétérogène et compilatoire, accueillera un jour Memorie et Stalker, deux autres singles orphelins sortis en 2021. D’autres raretés existent, comme le titre "It Lives", exclusivité de la compilation Dream Electric 2 sortie en 2019.

Pour le reste, on pressent ici majoritairement le style du premier album Moonrise : une synthwave fortement inspirée de WAVESHAPER, qui conserve la linéarité de son rythme propre au rock. Ça groove un peu, influence french touch oblige, mais nous sommes ici encore loin des prouesses que l'artiste va réaliser par la suite côté section rythmique. Prouesses qui vont d'ailleurs lui permettre plus encore de s'éloigner de sa principale influence.

Cette linéarité de la boîte à rythme n’empêche cependant pas les mélodies de créer quelques décalages et autres syncopes, qui donnent ainsi de premiers indices quant aux futures réussites de l’artiste à ce sujet. On peut logiquement ici reprocher un certain manque de maturité. Les motifs courts puis modulés donnent en effet l’impression d’un question-réponse un peu simpliste. On perçoit néanmoins déjà la capacité de l'artiste à empiler les lignes mélodiques tout en gardant une certaine clarté.

"Firestarter" à ce sujet, parvient à faire voler quelques lignes réussies au-dessus d’une tresse de motifs certes simples, mais parfaitement réalisée. Cette simplicité permet en outre à l'artiste de garder une certaine puissance dans son propos, au moins sur les trois premiers titres. Le tout donne un EP efficace. Ce qui est renforcé par la brièveté de l’album. Une efficacité qui ne sera peut-être qu’éphémère, certes, si l’artiste continue de rajouter des singles à son EP. Rien n'est construit de part et d’autre, de toutes façons.

Témoin d’une naissance protéiforme, peut-être destiné à subir de futures mutations, Singles reste un bon EP, en particulier si vous êtes adepte des prouesses de Moonrise, le premier véritable album de BALDOCASTER.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


VITALIC
Ok Cowboy (2005)
Techno fraiche et revigorante




CARPENTER BRUT
Ep Iii (2015)
Et ter repetita


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- David Paul Hill


- edition 2018
1. Firestarter
2. Morbius
3. Catalogue

- edition 2019
1. Firestarter
2. Morbius
3. Catalogue
4. New Horizon



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod