Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHWAVE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Waveshaper, Tangerine Dream
 

 Bandcamp (72)

BALDOCASTER - Time Paradox (moonrise B Sides) (2018)
Par CHIPSTOUILLE le 16 Juillet 2022          Consultée 194 fois

Si vous aviez le malheur de tomber sur plus fort que vous dans le jeu Metal Gear Solid 3, un écran de 'Game Over' classique faisait son apparition sous les cris de vos collègues éplorés. Mais ce titre de fin, pour peu que vous vous y attardiez, disparaissait peu à peu révélant alors un message caché : "Time Paradox". En effet, si ce Snake-là venait à mourir, alors l’histoire des jeux précédents, se déroulant tous à une date ultérieure, ne faisait plus sens, puisque les événements qui y étaient contés n’auraient pu avoir lieu sans son intervention. Par votre défaite, vous illustriez alors ce que l’on appelle un paradoxe temporel, une rupture dans la chaîne de causalité, faisant du temps un espace non linéaire qui peine alors à faire sens pour le commun d’entre nous.

On appelle également cela le paradoxe du Grand-père, ou paradoxe de Barjavel. Il a fallu pas moins de 15 ans à l’écrivain pour écrire la postface de son Voyageur imprudent, roman de 1944 à l'origine de cette appellation. S’était-il rendu compte, sur le coup, qu’il avait induit un paradoxe temporel dans sa conclusion ? Je ne saurais dire. Depuis (et même avant, semblerait-il), les fictions à propos de voyages dans le temps et les paradoxes temporels qu’ils induisent se sont multipliés. Au moins jusqu’au jeu Final Fantasy XIII-2, auquel on n’a rien pané. Leur concept de changer le futur pour modifier le passé, c’était bien perché.

L’E.P que nous allons donc chroniquer existe et n’existe pas. Il existe, car les deux morceaux qui le constituent se trouvent aujourd’hui en conclusion de l’album Moonrise. Il n’existe pas car BALDOCASTER a de fait renié l’existence de l'E.P original plus tôt en cette année 2022, en le supprimant de sa page Bandcamp. Précisons tout de même que l’E.P a toujours été sous-titré Moonrise B-Sides, et qu’il ne possède pas réellement de pochette originale. On se contentera donc de la version alternative et rouge de celle de Moonrise, comme Time Paradox nous apparaissait, au moins durant un temps, sur la page Bandcamp de son géniteur.

2 titres, tous deux intitulés "Time Paradox", s’opposent sur cet E.P. Aucune surprise, on retombe sur le style de Moonrise. La qualité n’est pas tout à fait au niveau, la cohérence entre les deux titres encore moins. Peut-être cela est-il dû à la présence de MAXX BETA sur la deuxième partie de ce "Time Paradox". L’artiste, un autre 'buddy' de BALDOCASTER, semble avoir disparu de la circulation depuis 2018, peu après la sortie de son propre album Futures Past. La thématique semble similaire. D’après sa page Soundcloud, MAXX BETA aurait participé à bien des titres des débuts de BALDOCASTER, en particulier les 3 premiers singles de l’E.P du même nom. Serait-ce lui qui aurait tant influencé ce son plus énergique, mais moins aventureux rythmiquement, qui a caractérisé les débuts de BALDOCASTER ?

A défaut du rythme, MAXX BETA est en revanche de nature plus aventureuse que BALDOCASTER du côté des sons employés. On vous invite à découvrir son "Dimension Shifting" qui s’amuse beaucoup sur la question. Voilà pourquoi, probablement, la deuxième partie de Time Paradox sonne si différente de la première. Au point qu’on pourrait lui trouver un certain manque de renouvellement mélodique dans son développement, chose rarissime chez BALDOCASTER qui s’emploie habituellement à ne jamais faire du sur place sur cette question.

2 B-sides, 2 titres assez peu corrélés, et finalement un E.P relégué sous forme de bonus supplémentaires d’un album qui en était déjà bien pourvu et qui, par ailleurs, était suffisamment long. Le plus grand souci, c’est que bien que mélodiquement à point, Time Paradox ne nous mène finalement pas très loin, que ce soit dans l’espace, dans le passé, ou même au travers d’univers parallèles. Sur le plan narratif, en effet, l’E.P reste malheureusement limité. Ce pourquoi il n’a donc (probablement) jamais existé. Mais je l’ai vu, j’étais là, je n’ai pas rêvé ! Enfin, je crois. De quoi vous parlais-je, déjà ?

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


LORN
Yesterday's Pain / Cut The Anchor (2022)
Et vous, qu'y voyez-vous ?




VITALIC
Dissidænce Episode 1 (2021)
De rien, pour la bouteille !


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- David Paul Hill


1. Time Paradox I
2. Time Paradox Ii (feat Maxx Beta)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod