Recherche avancée       Liste groupes



      
CHIPTUNES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Koichi Sugiyama , Yasunori Mitsuda , Yoko Shimomura
- Membre : Divers Compositeurs Jeux Video
- Style + Membre : The Black Mages , Sq Series, Square Enix

Nobuo UEMATSU - Final Fantasy Vii Ost (1997)
Par CHIPSTOUILLE le 3 Juin 2019          Consultée 146 fois

Chaque épisode de la série Final Fantasy a toujours cherché à s'écarter du modèle incarné par son prédécesseur. Plus qu'un écart, c'est une faille qui sépare les épisodes VI et VII. De toutes les différences la plus évidente est un changement de génération de console, permettant au septième épisode de faire une entrée dans la troisième dimension. Notre chronique sera bien trop courte pour faire le tour de la question. Malgré cette avancée technologique, l'espace offert par le support CD n'est toujours pas suffisant pour que Nobuo UEMATSU s'affranchisse des contraintes artificielles d'un processeur sonore.

L’échantillonnage de la Playstation autorise toutefois de nouvelles fantaisies (sans mauvais jeu de mot), avec un son "midi", proche de ce que produisent les synthétiseurs de l'époque. Il avait même été question d'une chanson (1) en guise thème principal. C'est finalement "One winged-angel", avec ses chœurs lyriques, qui bénéficie des capacités supérieures du support (2). L'imposant "Those chosen by the planet" avec sa cloche menaçante doit quant à lui se contenter de vocaux synthétiques.

Néanmoins, le gap technologique n'est pas ce qui impacte le plus Nobuo UEMATSU entre les deux épisodes. Deux années et demi ont ouvert quelques parenthèses et sont l'occasion de nombreuses rencontres (3). Citons en particulier le thème jazzy "Skull bone 1" composé pour le jeu Dynami Tracer. Avec ses cymbales feutrées et autres claquement de doigts, il fait figure de précurseur à l'OST de Final Fantasy VII. On y reconnait d'ailleurs, à quelques retouches près, le "Cait Sith's theme". Ce sont les attentes des joueurs vis-à-vis du support CD qui poussent UEMATSU, fan de rock progressif avant tout, a prendre la direction opposée. Le jeu rompt ainsi musicalement sur la forme, en témoigne le thème des combats qui se débarrasse de ses traditionnelles premières mesures, ainsi que la fanfare de victoire qui modifie son développement.

Final Fantasy VII est donc une fable moderne, sur fond de discours écologique, écrin parfait pour un Nobuo UEMATSU alors désireux de s'adonner à de nouveaux genres. On y retrouve donc du Jazz "électronique" en profusion ("Shinra company", "Turks' theme", "Don of the slums"...), du Pop-Rock tendance progressive ("Let the battles begin!", "Fight on!", "Crazy motorcycle", "Birth of a god"), des fanfares militaires et une compilation de styles que l'on classifierait de World Music ("Cosmo Canyon", "Costa Del Sol", "Wutai"). Le tout étant donc passé à la moulinette du processeur sonore de la Playstation première du nom.

Tout ceci est mélodique à souhait. Le compositeur utilise, comme pour Final Fantasy VI, la formule du leitmotiv. Les thèmes des personnages ainsi que leurs propres déclinaisons sont toutefois moindres. Il faut d'ailleurs maîtriser l'histoire du jeu pour aller chercher la parenté entre le "Barret's theme" et ses déclinaisons "Mark of a traitor" ou "Mining town". Une triplette un peu pompière, qui accompagne des visites de bidonvilles, volontairement repoussantes. Ce que l'on estime être le point le plus négatif de l'OST.

A contrario, le thème d'Aerith réussi des prouesses supérieures au thème de Tina dans l'épisode précédent. Qui n'a pas été bouleversé par cette superbe mélodie, qui nous tire les larmes dès sa première incantation (4)? On aurait adoré entendre un peu plus "The nightmare begins" avec sa guitare sèche macabre. Le personnage de Vincent auquel le thème est rattaché, était malheureusement trop peu développé pour enrichir celui-ci de variations (5). Cid et Tifa, deux autres personnages complexes aux parcours tragiques, s'en tirent également remarquablement bien.

Plus que l'idée de leitmotiv repris du sixième opus, c'est le ton très sombre du jeu qui nous a avant tout marqué musicalement. La fin du monde dans Final Fantasy VI était spectaculaire, celle du septième épisode s'avère sournoise. Non dénué d'humour, la bande sonore finit par prendre des allures cyniques. Aux nombreux thèmes des antagonistes succèdent même quelques délires psychédéliques. "Who.. are you?" et sa mélodie cyclique trouve un écho homothétique saisissant sur "Who... am I?". La dernière partie du jeu en apothéose fait jaillir les fanfares sinistres d'"Attack of the Weapon" et "Mako Cannon, The Destruction of Shinra". Le premier s'achève par la version la plus épique du thème principal.

Un thème principal qui semble s’immiscer partout dans le jeu: dans les cieux, au creux de la planète et sur sa surface. Tant et si bien que l'OST de Final Fantasy VII se répète un peu. Pas encore autant que ses successeurs, mais suffisamment pour qu'on lui préfère son prédécesseur sur un plan musical. Malgré quelques bourdes que l'on oublie rapidement, Nobuo UEMATSU parvient à se renouveler avec panache. Du haut de ses quatre CD, norme alors imposée pour les épisodes à venir, l'OST de Final Fantasy VII demeure une œuvre époustouflante.


(1) Que l'on imagine facilement avoir été une déclinaison supplémentaire du thème principal du jeu.
(2) On vous renvoie aux chroniques de "Final Fantasy VII Reunion Tracks" pour une description plus détaillée. A l'album Distant Worlds pour la meilleure version enregistrée à ce jour.
(3) Impossible de citer tous les recrutements et événements qui ont cours entre 1994 et 1997 sans fortement digresser. Difficile d'estimer la véritable influence de chacun chez un compositeur boulimique de musique et aussi hétéroclite que UEMATSU.
(4) Précisons que j'étais tellement pressé de jouer à la suite de mon jeu préféré que je l'ai découverte dans sa version japonaise (notez qu'une grosse partie du catalogue de Squaresoft n'a jamais quitté l'archipel). Sans comprendre un mot de ce que l'histoire racontait, je me rappelle avoir été particulièrement touché - musicalement parlant - par la scène où Elmyra nous raconte comment elle est devenue la mère adoptive d'Aerith.
(5) On croise les doigts concernant le remake annoncé du jeu, UEMATSU étant de la partie.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


Nobuo UEMATSU
Final Fantasy Vi Ost (1994)
Opéra à samples




DAFT PUNK
Homework (1996)
Gros succès tout 'around the world'

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Nobuo Uematsu (composition)
- Minoru Akao (programmation)
- Aiji Nakamura (échantillonnage)
- Masashi Hamauzu (basse sur 4:16)
- Toshizumi Sakai (basse sur 4:16)
- Daisuke Tara (tenor sur 4:16)
- Toru Tabei (tenor sur 4:16)
- Kuzuko Nakano (alto sur 4:16)
- Saki Ono (alto sur 4:16)
- Matsue Fukushi (soprano sur 4:16)
- Minae Fujisaki (soprano sur 4:16)


1. The Prelude
2. Opening - Bombing Mission -
3. Mako Reactor
4. Anxiety
5. Tifa's Theme
6. Barret's Theme
7. Hurry!
8. Lurking In The Darkness
9. 'shinra, Inc'
10. Let The Battles Begin!
11. Fanfare
12. Flowers Blooming In The Church
13. Turks' Theme
14. Under The Rotting Pizza
15. The Oppressed
16. Honeybee Inn
17. Who...are You?
18. Don Of The Slums
19. Infiltrating Shinra
20. Fight On!
21. Red Xiii's Theme
22. The Chase
23. Dear To The Heart

1. Main Theme Of Final Fantasy Vii
2. On Our Way
3. 'good Night, Until Tomorrow'
4. 'on That Day, Five Years Ago'
5. Farm Boy
6. Waltz De Chocobo
7. Electric De Chocobo
8. Cinco De Chocobo
9. In Search Of The Man In Black
10. Fort Condor
11. Rufus's Welcoming Ceremony
12. It's Hard To Stand On Both Feet!
13. Trail Of Blood
14. J-e-n-o-v-a
15. Continue
16. Costa Del Sol
17. Mark Of A Traitor
18. Mining Town
19. Gold Saucer
20. Cait Sith's Theme
21. Desert Wasteland

1. Cosmo Canyon
2. Lifestream
3. The Great Warrior
4. Descendant Of Shinobi
5. Those Chosen By The Planet
6. The Nightmare Begins
7. Cid's Theme
8. Steal The Tiny Bronco!
9. Wutai
10. Stolen Materia
11. Win / Place / Show Chocobo!
12. Fiddle De Chocobo
13. Jackpot!
14. Tango Of Tears
15. Debut
16. Words Drowned By Fireworks
17. Forested Temple
18. Listen To The Cries Of The Planet
19. Aeris's Theme
20. Buried In Snow
21. The North Cave
22. Reunion
23. Who...am I?

1. Shinra's Full-scale Assault
2. Attack Of The Weapon
3. The Highwind Takes To The Skies
4. Secret Of The Deep Sea
5. Provincial Town
6. From The Edge Of Despair
7. Other Side Of The Mountain
8. Hurry Up!
9. Launching A Dream Into Space
10. Countdown
11. Open Your Heart
12. Mako Cannon - The Destruction Of Shinra
13. Judgment Day
14. Jenova Complete
15. Birth Of A God
16. One-winged Angel
17. The Planet's Crisis
18. Ending Credits



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod