Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK/SOUL/POP/ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Lenny KRAVITZ - Black And White America (2011)
Par MANIAC BLUES le 12 Octobre 2011          Consultée 2901 fois

Dès son plus jeune âge, les mots paix et amour barbouillés en grosses lettres sur sa joue et son poignet, Lenny Kravitz rêve d’une Amérique noire et blanche réconciliée. Né d’un père blanc et d’une mère noire en 1964 dans un contexte racial très tendu, il a vécu la victoire d’Obama comme une libération, la promesse d’une Amérique réunie et non plus divisée. Mais l’accession du premier noir à la présidence des Etats Unis est loin d’avoir réglé la question raciale. Sans pour autant ressusciter le discours communautariste des chanteurs noirs des années 60 et 70, le contexte n’étant plus le même, Lenny Kravitz est bien conscient que la lutte contre le racisme n’est pas finie et que les chanteurs de couleur doivent continuer à élever leurs voix.

Pour cela, Lenny Kravitz puise dans le funk de ses idoles, Prince en tête mais aussi James Brown. Son style s’inspire en fait de multiples influences : la soul d’Al Green et de Curtis Mayfield, le rock et la pop. Multi-instrumentiste, il a composé et enregistré ces seize morceaux presque tout seul entre les Bahamas et Paris, uniquement accompagné de Craig Ross en soutien à la guitare et du saxophoniste Harold Todd.

Le disque commence sur les chapeaux de roue avec l’engagé et magistral « Black and White America ». Le son électrique et légèrement cuivré, la voix maîtrisée de Lenny Kravitz, la basse généreuse, l’efficacité des mélodies font de ce titre une très bonne introduction. Sur cet album, Lenny Kravitz joue aussi bien la carte du funk-rock agressif (« Come On And Get It ») que de la soul la plus sensuelle (les sublimes « Liquid Jesus » et « Superlove »). Si « Life Ain’t Ever Better Been Better Than It Is Now » rappelle le funk brut et positif de James Brown, la ballade « I Can’t Be Without You » avec ses effets sonores dignes d’un mauvais tube radiophonique le montre sous un jour beaucoup plus sophistiqué.

Véritable caméléon, Lenny Kravitz est un artiste à multiples facettes. Il ne chante pas de la même manière d’une chanson à l’autre, et chaque titre possède un style différent. Pour un album qui dure plus d’une heure, une telle variété est une nécessité. Mais cela a le désavantage de diviser l’auditeur. Celui qui aimera les influences rock d’ « Everything » et « Rock Star City Light » sera peut-être moins touché par la soul du très bon « Looking Back On Love » ou par l’inspiration pop d’ « In The Black », et vice versa.

Composer seize chansons est une chose, composer seize chansons réussies en est une autre. Malgré toutes ses qualités, Black and White America a ses moments de faiblesse. Le refrain de « Stand » est par exemple extrêmement lassant et à la limite du supportable. On aurait aussi pu se passer de Jay-Z sur « Boongie Drop ». « Sunflower », écrite en collaboration avec Drake, est davantage réussie, sans être exceptionnelle pour autant. De plus, Lenny Kravitz peut avoir un côté gnangnan assez dévastateur : le ringard « Faith of a Child » fait un peu penser au Clapton des années quatre-vingt, tandis que « Dream », une ballade tire-larme trop pesante, doit sans aucun doute plaire à l’Américain moyen. Heureusement que « Push » clôt l’album de manière dynamique et efficace.

Black and White America avait tout pour être un superbe album. Malheureusement, trop long et inégal, ce disque déçoit un peu. A vouloir se montrer trop ambitieux, Lenny Kravitz se disperse et nous offre un disque en demi-teinte, entre éclat et médiocrité.

A lire aussi en FUNK par MANIAC BLUES :


Betty DAVIS
They Say I'm Different (1974)
Sexy, funky




EARTH WIND AND FIRE
Spirit (1976)
Funk/soul/pop/rock


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Lenny Kravitz (voix, guitares, basse, piano, claviers, batterie)
- Craig Ross (guitares)
- Harold Todd (saxophone)


1. Black And White America
2. Come On Get It
3. In The Black
4. Liquid Jesus
5. Rock Star City Life
6. Boongie Drop (feat. Jay-z & Dj Military)
7. Stand (you Are Gonna Run Again)
8. Superlove
9. Everything
10. I Can’t Be Without You
11. Looking Back On Love
12. Life Ain’t Ever Been Better Than It Is Now
13. The Faith Of A Child
14. Sunflower (feat. Drake)
15. Dream
16. Push



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod