Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (283)

QUEENSRÿCHE - Dedicated To Chaos (2011)
Par ERWIN le 5 Novembre 2011          Consultée 1711 fois

Donnez-moi la reine du Heavy Metal progressif ! Bah nan, c’est pas le théâtre des rêves mais bien la reine du Reich ! Mais oui, messieurs dames ! Ne me dites pas que vous les aviez oubliés ? Si … ? Il faut dire qu’ils font tout pour cela. Le groupe de Seattle est pourtant un ténor du Metal. J’en veux pour preuve la reconnaissance du talent de vocaliste de Geoff Tate, alias Mr Perfect, qui mène son groupe de main de fer depuis maintenant 30 années. Mais depuis deux décennies, le groupe envoie le chaud et le froid, a fini par voir le départ de son compositeur numéro 1 Chris DeGarmo, et Michael Wilton son second est relégué au simple rang de faire valoir - aucune compo sur ce douzième album -, la situation n’est guère florissante. La qualité devrait pourtant être là : Tate, entouré par Kelly Gray et Jerry Slater comme compositeurs producteurs, et Jackson et Rockenfield en colonne vertébrale rythmique du groupe.

Le premier constat c’est que le groupe officie désormais dans la pop vaguement progressive. On retrouve parfois le son si reconnaissable du Reich, cette guitare cristalline sur « At the edge », mais le solo de saxophone est en revanche beaucoup plus surprenant, les gémissements du Tate n’ont pourtant pas bougé, notre homme est toujours un gigantesque chanteur. L’apport presque généralisé des cuivres est tout à fait étonnant, mais n’est que rarement judicieux.
L’étrange et lancinant beat rythmique –la patte de Rockenfield - de « Big noize » éloigne d’autant le groupe de ses racines, le trip est planant, l’ambiance pas désagréable, mais la compo se laisse difficilement apprivoiser. Le batteur est encore à l’honneur sur « Drive », qui me laisse dubitatif. Plus loin, la dissonance de « Hot spot junkie » me gène carrément. Puis c’est encore un sax naze sur « Higher ». Les velléités pop de Geoff l’emportent à nouveau sur « Get it bad » mais le flop est bien là, manque de couilles, manque de générosité, tout cela est bien froid.

Les cuivres et le quasi beat dance hip hop de « Wot we do » vont plus que surprendre les foules qui se souviennent des rythmiques en acier chromé des années 80. Dans l’absolu, le morceau est vachement agréable, imprégnez-vous de son identité, vous savez quoi ? Oubliez qu’il s’agit de QUEENSRYCHE ! Si si ! Z’allez voir, ça le fait !
Le grand piano de « Around the world » achève de me convaincre que les premières amours du groupe sont loin derrière, tu m’étonnes que Wilton la ferme à ce point –il faut bien vivre-, c’est à peine si on entend sa gratte jadis pourtant si limpide. Là encore, j’ai presque l’impression d’entendre de la pop post New Wave, un peu à l’image des opus de SIMPLE MINDS en 88/92.

Enfin une vraie gratte sur « Retail therapy », on y retrouve certains des vieux gimmicks du groupe, mais cela reste moyen. L’introduction du skeud promettait pourtant, avec sa guitare bien en évidence, même si le refrain poppy de « get started » sonne confusément raté. Enfin, malgré quelques efforts déployés sur « I take you », il faut se rendre à l’évidence, le talent est parti se réfugier sous d’autres cieux…Chris, reviens !!

Oui, c’est bien le même groupe qui composa naguère « Empire » et autres « Operation Mindcrime ». J’en reste tout chancelant, un ou deux morceaux potables : le rappy « Wot we do », et la sympathique « At the edge » qui rappelle les ambiances des eighties, dur…

Signalons que les ventes du dit album ne sont guère rassurantes pour la suite des aventures du légendaire combo. Rien d’étonnant me direz-vous... Ressaisissez-vous les gars, un peu de niaque que diable !

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


SEPULTURA
Machine Messiah (2017)
Pais tropical atomique




SLAYER
South Of Heaven (1988)
Aprés l'enfer, le paradis !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Geoff Tate (chant, claviers, saxophone)
- Michael Wilton (guitare)
- Eddie Jackson (basse)
- Scott Rockenfield (batterie, claviers)
- Parker Lundgren (guitare)


1. Get Started
2. Hot Spot Junkie
3. Got It Bad
4. Higher
5. Wot We Do
6. Around The World
7. Drive
8. At The Edge
9. I Take You
10. Retail Therapy
11. The Lie
12. Big Noize



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod