Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Scorpions
- Membre : Michael Schenker , Wolfpakk, Msg, Beggar's Jam
- Style + Membre : Bonfire, Phantom V, Rock Wolves
 

 Site Officiel (233)

MAD MAX - Another Night Of Passion (2012)
Par GEGERS le 25 Avril 2012          Consultée 1391 fois

MAD MAX, c'est un fait, est devenu à force de travail et de persévérance, un groupe culte. Culte, certes, mais dans l'anonymat cruel d'une deuxième division d'un hard rock qui mêle espoirs déchus et frustrations éternelles. Deux sentiments qui escortent depuis fort longtemps le quartet allemand. Petit retour dans le passé : en 1987, le groupe publie son quatrième album, Night of Passion, censé lui permettre de faire carrière aux Etats-Unis, rêve de tout groupe de hard rock européen. Sauf que, le destin, par la décision d'un employé en col blanc de la maison de disques du combo, mettra fin à ce doux rêve avant qu'il ne se réalise. Pas de carrière américaine pour MAD MAX, qui se sépare dans la foulée, avant d'effectuer un premier retour en 1999, puis un second depuis 2006. Et voilà qu'aujourd'hui, bien décidé à ne pas lâcher le morceau, le groupe nous propose un nouvel album au titre particulièrement subtil, Another Night of Passion, enregistré avec le line-up de 1987. Un trip passéiste, ou une envie sincère du groupe de faire de ce nouvel opus une célébration de sa longévité ?

Artistiquement, MAD MAX n'a plus rien à prouver. Ses albums parus dans le courant des années 2000 tiennent la dragée haute à ceux, pourtant plus emblématiques, parus dans les années 80. Avec Another Night of Passion, le groupe allemand prétend proposer une suite logique à son album de 1987, qu'il considère comme le plus abouti de sa carrière (sujet à débat). Doté d'un gros son, dénué de toute ballade, ce nouvel album possède en effet toutes les caractéristiques du hard rock mélodique façon année 80. Chœurs virils, titres fédérateurs, véritables célébration du style musical, ou morceaux plus sombres et agressifs, la recette de MAD MAX sur ce nouvel album nous renvoie en effet plus de 20 ans en arrière. Exit les riffs plaqués et les influences plus modernes présentes sur les albums récents du groupe, Michael Voss et ses trois amis puisent dans leur passé pour trouver leur inspiration présente. Et si la démarche peut être casse-gueule (la nostalgie est à double tranchant), force est de constater que le groupe s'en sort avec les honneurs, proposant un album réussi de bout en bout et ne souffrant d'aucune faiblesse.

C'est sur le duo Michael Voss / Juergen Breforth que repose ce Another Night of Passion de fort belle facture. Le premier alterne chant mordant ou plus contenu, et dote l'album d'une production irréprochable. Le second alterne riffs enragés et soli flamboyants, avec une facilité déconcertante. Si l'originalité n'a jamais été le fort de MAD MAX, le groupe fait ce qu'il faut pour faire un album nostalgique sans en devenir passéiste. Des titres tels que l'enragé « Rocklahoma », le fédérateur « Welcome to rock bottom », l'alambiqué « The chant » ou l'immédiat « Fever of love » ont tous ce petit quelque chose qui leur permet de s'installer durablement dans l'esprit de l'auditeur. Loin de réinventer la roue, le groupe la fait tourner avec un grand talent, et ne déçoit pas.

Alternant titres rapides et mid-tempo, vierge de toute ballade, Another Night of Passion s'impose de lui-même comme la suite naturelle à l'album de 1987, la maturité et la modernité du son en plus. Un album qui séduira aisément les fidèles du groupe de Michael Voss ainsi que les amateurs d'un hard rock travaillé, façon Pretty Maids, Dokken ou Michael Schenker Group. A classer dans le haut du panier des albums sortis par MAD MAX, ce nouvel opus est une bouffée d'air frais qui confirme l'intemporalité et la capacité séductrice intacte du hard rock mélodique européen « à l'américaine ». S'il est trop tard pour percer aux USA, voici néanmoins un formidable outil de séduction de nos oreilles, toutes européennes qu'elles soient. Chaudement recommandable.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SAXON
Call To Arms (2011)
Saxon wants you !




SCORPIONS
Taken By Force (1977)
La force est avec eux...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Michaël Voss (chant, guitare)
- Jüergen Breforth (guitare)
- Axel Kruse (batterie)
- Roland Bergmann (basse)


1. Rocklahoma
2. 40 Rock
3. Metal Edge
4. You Decide
5. Welcome To Rock Bottom
6. Fallen From Grace
7. Black Swan
8. Back And Alive
9. The Chant
10. Fever Of Love
11. True Blue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod