Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Scorpions
- Membre : Michael Schenker , Wolfpakk, Msg, Beggar's Jam
- Style + Membre : Bonfire, Phantom V, Rock Wolves
 

 Site Officiel (264)

MAD MAX - Night Of White Rock (2006)
Par GEGERS le 11 Septembre 2012          Consultée 1403 fois

Après une première tentative ratée de reformation, documentée par le très dispensable album Never Say Never, c'est finalement en 2006 que MAD MAX fait son retour sur une scène hard rock mélodique à laquelle, il faut en convenir, il n'avait pas spécialement manqué. La surprise est alors d'autant plus grande lorsque l'ensemble du line-up dit « classique » du groupe allemand revient en 2006 avec un album tout bonnement formidable, à classer parmi les meilleures réalisations du quartet. Ce nouvel opus, intitulé Night of White Rock, bénéficie en effet de l'expérience accumulée par l'ensemble du groupe durant sa période d'absence, et particulièrement de Michael Voss dont les nombreux projets (en tant que compositeur, chanteur ou producteur) dans le courant des années 90 et 2000 lui permettent de devenir un artiste complet et suffisamment affuté pour faire voguer le bateau MAD MAX sous des cieux cléments.

Au détail près qu'en 2006, MAD MAX n'est plus qu'un simple groupe de hard rock mélodique. Probablement touchés par la grâce divine, Michael Voss et ses acolytes s'installent en effet dans le créneau du rock chrétien, fortement inspiré par le groupe Stryper, fer de lance de ce sous-genre caractérisé par des paroles ultra-religieuses et un prosélytisme pesant. Night Of White Rock se veut le porte-parole d'un humanisme religieux étouffant. Repentance, empathie et béatitude chrétienne sont les thèmes centraux des paroles de la totalité des morceaux, qui auront le don d'irriter les athées convaincus. Reste que si la pertinence des paroles peut être sujet à débat, la qualité des morceaux proposés ne souffre quant à elle d'aucune polémique. C'est bien simple, Night of White Rock montre un MAD MAX au top de ses capacités, ce que le groupe n'avait plus démontré depuis l'indispensable Stormchild (1985). Varié et percutant, ce nouvel album montre le duo Voss / Breforth au sommet de sa complicité et de son inspiration. L'enragé « To hell and back again », introduit par des bruits de boîte à musique et de perceuse, rapide et mordant, met d'entrée tout le monde d'accord, mêlant avec brio riff percutant et refrain imparable.

Ce sont néanmoins les titres mid-tempo qui tirent leur épingle du jeu : « Losin' it » et son riff plombé, « Hope to see you » et son refrain céleste (adjectif de circonstance), « Homeless » et son rock fédérateur, ou encore le morceau-titre « Night of white rock », dont l'introduction à l'orgue d'église laisse rapidement place à un titre hard/heavy alambiqué et excellent de bout en bout. Même les ballades, pourtant au nombre de 2 sur cet album, s'en tirent avec des honneurs mérités : « Unbelievable », tendre pièce piano-voix, montre un Michael Voss tendre et totalement habité par son texte. « Bad day in heaven », mettant cette fois en scène des guitares électriques et acoustiques, se révèle être une ballade hard mélodique incroyable de beauté.

On nage en plein bonheur à l'écoute de ce Night Of White Rock qui permet à MAD MAX de revenir sur le devant de la scène avec un album varié et inspiré, malgré un prosélytisme religieux agaçant. De la belle ouvrage pour le groupe, qui poursuivra son trip chrétien le temps d'un album supplémentaire avant de retrouver le droit chemin du pêché et de la luxure. Une chose est sûre : cet album de MAD MAX s'impose de lui-même comme un indispensable du groupe allemand.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


FAIR WARNING
Sundancer (2013)
Big in japan




SCORPIONS
Fly To The Rainbow (1974)
L'ange mortifère ressucite les arachnides...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Michael Voss (chant, guitare)
- Jürgen Breforth (guitare)
- Roland Bergmann (basse)
- Axel Kruse (batterie)


1. To Hell And Back
2. Losing It
3. Hope To See You
4. Unbelievable
5. Sun
6. Homeless
7. Raise Your Voice
8. Upon My Soul
9. Bad Day In Heaven
10. N.o.w.r.
11. (just A) Melody



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod