Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUTHERN ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Allman Brothers Band , The Marshall Tucker Band , Doc Holliday

The OUTLAWS - Lady In Waiting (1976)
Par ERWIN le 10 Octobre 2012          Consultée 1096 fois

Voila le deuxième album de la légende des Renégats, avec un grand R. On garde un souvenir ému mais vivace d’un premier opus de grande qualité. Nous sommes en 76, et les Cowboys sont en pleine forme, un groupe mythique vous-dis-je ! On portera une attention toute particulière aux interventions des trois six cordistes qui nous livrent ici une performance de tout premier choix. La guitar army est sur les rails, c’est le cas de le dire !

Hughie « Flame » Thomasson en leader naturel, et armé de sa limpide stratocaster, dirige son armée de main de maitre. Il en va ainsi du superbe « Breaker breaker » qui ouvre le bal floridain avec panache. Le combo n’est pas le plus hard de la planète sudiste, loin s’en faut, mais les grattes sont toutes belles à pleurer. « Lover boy » embraye alors avec son riff posé sur lequel plane un esprit country rock d’excellente facture, on retiendra le joli refrain, puis les soli magiques des gratteux. L’armée des guitares porte rudement bien son nom. « Just for you » continue sur cette lancée, toujours ces six cordes - j’ai envie de dire six coups - qui embellissent et transcendent d’une manière incroyable des chansons finalement simples. Le grand classique « Stick around for Rock’n’roll » achève la contribution du patron des OUTLAWS sur ce nouvel album. Rythmique plus hardisante, belle mélodie, et je ne vous surprendrai pas en vous parlant des grattes… Chanson originale qui voit les trois chanteurs partager les couplets comme les soli. Un véritable must. Les harmonies y sont dantesques. Paul y place des descentes supersoniques d’une technicité hallucinante et dotées d’un son country de belle allure, Jones pourfend le mur du son avec un son métal très puissant alors que Hughie pose des transcriptions cristallines dans son style unique.

Billy Jones, le discret blondinet est à l’ouvrage sur deux titres. Sa voix claire sert au mieux la mélodie, un slow mid tempo à nouveau embelli par des soli d’outre espace. Puis c’est un vrai slow bien dans l’air des seventies « Prisoner », assorti d’un solo de Hughie désarmant de classe.

Henry Paul y va aussi de deux contributions, comme à l’accoutumée, le gigantesque brun nous offre des compositions très country, à commencer par la rapide « South carolina » dont les refrains et la structure appartiennent pour toujours au sud des US. Ouais ça fait partie du southern rock cela les gars ! Tout ceci procure un plaisir évident, les soli sont simplement jouissifs ! Après la Caroline, nous avons droit à « Girl from Ohio », il faut bien de temps en temps parler des yankees ! Encore un moment bien agréable !

Enfin « Freeborn man », reprise des RAIDERS propose une autre vision de la zique, c’est plus rock, sans doute plus carré, mais le résultat est sympa avec devinez quoi ? Des soli à se mordre la queue de bonheur ! Bref, les guitares sont tellement enthousiasmantes tout au long de ce skeud que je vais lui coller un 3.5 arrondi à 4.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


Popa CHUBBY
I'm Feelin' Lucky (2014)
Chanceux !

(+ 1 kro-express)



BLACKFOOT
Tomcattin (1980)
Un tomahawk dans la tronche, un !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Billy Jones (guitare, chant)
- Joe Lala (percussions)
- Frank O'keefe (basse)
- Henry Paul (guitare, chant)
- Hughie Thomasson (guitare, chant)
- Monte Yoho (batterie)


1. Breaker Breaker
2. South Carolina
3. Ain’t So Bad
4. Freborn Man
5. Girl From Ohio
6. Lover Boy
7. Just For You
8. Prisoner
9. Stick Around For Rock And Roll



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod