Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Scorpions
- Membre : Michael Schenker , Wolfpakk, Msg, Beggar's Jam
- Style + Membre : Bonfire, Phantom V, Rock Wolves
 

 Site Officiel (261)

MAD MAX - White Sands (2007)
Par GEGERS le 7 Novembre 2012          Consultée 909 fois

Un an à peine après la parution de l'excellent Night of White Rock, qui permit à MAD MAX de donner un souffle nouveau (et fortement empreint de chrétienté) à son hard rock, voici que le groupe allemand revient aux affaires avec White Sands, un album dans la continuité directe de son prédécesseur. Une sortie donnant l'impression d'avoir été précipitée, et qui aurait très probablement mérité un temps de gestation légèrement plus long.

White Sands, ne nous trompons pas, est tout à fait représentatif du savoir-faire de Juergen Breforth, Michael Voss et leurs comparses en matière de mélodies finement ciselées et de riffs facilement mémorisables, en atteste « Change it », petite merveille du genre. Et puis, White Sands voit MAD MAX varier modérément son propos, se faisant parfois plus roots et se rapprochant tantôt d'AC/DC (« Family of rock »), tantôt de ses compatriotes de Scorpions. Les similitudes avec ce dernier sont frappantes sur « Someone like you », qui aurait pu être composé par le groupe de Rudolf Schenker, et dont la talk-box, outil souvent utilisé par les auteurs de « Still loving you », renforce la ressemblance. De même, « War », titre hard rock rageur, le plus énergique et violent composé par MAD MAX, reprend ostensiblement la rythmique de « Can't get enough », morceau furieux des Scorpions. Pas de quoi crier au plagiat, mais une ressemblance frappante qui séduira à coup sûr les amateurs des arachnides.

L'album, comme son prédécesseur, et marqué par la présence de nombreuses références religieuses, et témoigne d'un prosélytisme irritant. « We fight in white », avec son refrain persistant, illustre parfaitement ce trip chrétien traversé par MAD MAX. A classer parmi les meilleurs de l'album, ce titre rappelle de manière évidente le groupe Stryper, maître du genre hard rock chrétien. Plus mesurée, la ballade « Glorious night » se fait convaincante, tandis que le mid-tempo « Heaven is » pêche par une mièvrerie trop marquée. Cette fois-ci, néanmoins, le groupe semble décidé à varier son propos, et aborde des thématiques plus sociales, telles que la guerre « War » ou l'inceste (« Little princess »).

On reste malgré tout sur sa faim à l'écoute de cet album à la fois court (10 titres pour 30 minutes de musique) et souffrant de la présence préjudiciable de titres de remplissage, à l'image de l'instrumental « L l u v i a » et du peu inspiré « Heaven is » qui baissent considérablement la qualité globale de l'album, qui ne flamboie pas par ailleurs par une inspiration flamboyante. Rien de catastrophique, mais MAD MAX nous laisse avec ce White Sands comme un goût d'inachevé, comme l'amère impression que l'album aurait pu être bien meilleur s'il avait été peaufiné plus longuement. Un opus qui reste recommandable, mais malgré tout un cran en-dessous des autres albums du groupe parus depuis sa reformation.

2,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Box Of Scorpions (2004)
La compile essentielle




MSG
The Chrysalis Years (1980-1984) (2012)
Armed and ready


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Michael Voss (chant, guitare)
- Juergen Breforth (guitare)
- Roland Bergmann (basse)
- Mark Schulman (batterie)


1. Family Of Rock
2. Little Princess
3. Heaven...is
4. Someone Like You
5. L.l.u.v.i.a
6. We Fight In White
7. Change It
8. Glorious Night
9. Too Wrong
10. War



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod