Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Nick Cave & The Bad Seeds , Arbeit Schickert Schneider
 

 Site Officiel (245)

EINSTüRZENDE NEUBAUTEN - Zeichnungen Des Patienten O.t (1983)
Par WALTERSMOKE le 25 Mai 2013          Consultée 1696 fois

C'est un pléonasme, certes, mais la musique d'EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN est difficile d'accès. Bien qu'elle ait été rendue plus accessible avec le temps, il faudrait vraiment être maso pour aimer d'emblée leurs albums, surtout les deux premiers. Cette « souffrance » d'écoute commence néanmoins à s'atténuer en 1983 avec Zeichnungen des Patienten O.T, soit le troisième album du groupe. Tout comme le peintre qui est à l'origine du livre du même nom, cet opus se caractérise par une démence inhumaine et une folie quasi-incontrôlée. Les coeurs sensibles peuvent donc fuir au loin, ils risquent le craquage psychologique.

La musique présente sur Zeichnungen des Patienten O.T se fait plus développée, donc. Alors que EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN représente bien une certaine idée de l'anarchie musicale, un ordre se met plus ou moins en place. Cet ordre est cependant trompeur. Il s'agit en fait de mieux attirer l'attention pour montrer encore plus de désordre et de violence. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela marche plutôt bien. Dès le premier titre, "Vanadium-I-Ching", le changement se fait sentir. Malgré quelques percussions agressives, il paraît relativement calme au départ. Même Blixa Bargeld chante de manière posée. Une montée en puissance débarque ensuite de manière soudaine. Il paraît alors impossible de décrocher tant elle est incroyable.
Il en est de même pour "Hospitalistische Kinder/Engel Der Vernichtung". Le sentiment d'angoisse est incroyablement fort, et c'est bien connu, pour rajouter à une ambiance morbide, il faut mettre des voix d'enfant ! L'enchainement entre les murmures enfantins et les cris de Bargeld sont aussi délicieux que glaciaux.
Comme autre morceau génial, il paraît impossible de parler de Zeichnugen des Patienten O.T sans évoquer le cas "Armenia". Si ce morceau n'a pas été composé par rapport au génocide arménien de 1915, il l'illustre néanmoins très bien. Dire que ce morceau est malsain est un euphémisme. Les lamentations des choeurs et les cris du chanteur, couplés à des bruits d'usine, rendent l’atmosphère horriblement oppressante. Personne, mais alors personne ne peut ressortir indemne de l'écoute d'"Armenia", c'est un fait.

L'album ne se résume cependant pas à ces trois morceaux. Il y a certes quelques longueurs inutiles, comme le morceau éponyme assez décevant, et surtout "Die Genaue Zeit", soit du remplissage pur et dur, mais les autres restent de haute volée. La basse volontairement gonflée sur "Neun Arms" renvoie automatiquement à une ambiance glauque, il est facile de s'imaginer dans une chambre délabrée et immonde. Comme autre grand moment de l'album, "Styropor" détonne avec ses percussions tribales, accompagnant toujours un Bargeld vocalement brutal, qui se fait ici animal. Il s'agit aussi du titre le plus « accessible », comprenez par là que le malaise ambiant ne frappe pas de manière automatique comme les autres morceaux.

Avec Zeichnungen des Patienten O.T, EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN frappe un grand coup. Sa musique s'affine, possible conséquence de l'arrivée de Mark Chung et Alexander Hacke. Plus subtile, plus sombre, plus malsaine, elle permet d'imposer le groupe allemand comme un grand de la musique industrielle, rien que ça. Il aura d'ailleurs été bien inspiré d'avoir signé chez Some Bizarre Records, qui lui permettra de peser en matière d'influence sur bon nombre de groupes, dont Depeche Mode, entre autres.

A lire aussi en INDUS par WALTERSMOKE :


JUNKIE XL
Mad Max Fury Road (2015)
WITNESS !!!!!!!!!!!!!!!




EINSTüRZENDE NEUBAUTEN
Tabula Rasa (1993)
Pourquoi s'arrêter en bon chemin ?


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Blixa Bargeld (chant, guitares)
- Mark Chung (basse, choeurs, effets sonores)
- N.u. Unruh (percussions, choeurs, effets sonores)
- F.m. Einheit (percussions, choeurs, effets sonores)
- Alexander Hacke (percussions, effet sonores)


1. Vanadium-i-ching
2. Hospitalistische Kinder / Engel Der Vernichtung
3. Abfackeln !
4. Neun Arme
5. Herde
6. Merle (die Elektrik)
7. Zeichnungen Des Patienten O.t.
8. Finger Und Zähne
9. Falschgeld
10. Styropor
11. Armenia
12. Die Genaue Zeit



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod