Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Nazgûl , Dennis Young , Circles
- Membre : Harmonia, Guru Guru
- Style + Membre : Brian Eno , Eno Moebius Roedelius

CLUSTER - Cluster & Eno (1977)
Par ARP2600 le 1er Août 2013          Consultée 1185 fois

Nous y voici enfin, à cette collaboration entre Brian Eno, Dieter Moebius et Hans-Joachim Roedelius. Le maître de l'ambient anglaise qui rencontre les maîtres du krautrock abstrait, c'était très logique, d'autant plus qu'Eno a été influencé par la musique de Cluster et d'Harmonia, et a même brièvement participé au supergroupe avec Michael Rother en 1976. Les styles de Cluster et d'Eno étaient devenus très proches, en vérité, il suffit de comparer Sowiesoso et Another Green World pour s'en rendre compte. Leur premier album commun se trouve au croisement des deux et se nomme sobrement Cluster & Eno.

Si le piano et certains autres sons d'Eno sont évidents, le caractère mélodique mais purement instrumental ainsi que les ambiances font pencher ce disque vers Cluster, tandis que leur seconde collaboration, After the heat, un peu plus dynamique et pop, est plutôt à raccrocher à l’œuvre d'Eno. Cluster & Eno est un disque fort lent, dans la lignée de la nonchalance de Sowiesoso mais tout de même plus froid voire sinistre. De toute manière, une des grandes qualités de Cluster est d'avoir toujours su se renouveler, pour le meilleur et pour le pire. Leur patte est identifiable mais leurs albums ne se ressemblent jamais vraiment et il y a peu de réutilisation d'anciennes idées.

Il faut savoir que le nom Eno a attiré un peu de public, cet album s'est donc un peu mieux vendu que la moyenne du groupe. Pourtant, ce relatif succès peut sembler un peu étonnant car le style inquiétant de la musique le rend plus difficile à apprécier que le gentil Sowiesoso. Le piano y est clairement pour quelque chose, surtout vu son utilisation dans un registre aigu assez martelé, donnant un effet un peu cristallin, et donc froid. Du point de vue harmonique aussi, l'utilisation répétée d'un mode mineur contemplatif n'est pas ce qu'il y a de plus amusant.

A part cet avertissement, il faut quand même signaler à quel point la musique est bien conçue et l'album cohérent, les deux faces étant de qualité égale, ce qui est rare chez Cluster. On peut classer les morceaux par type d'orchestration. Le piano domine la tranquille ouverture «Ho Renomo», le magnifique interlude «Mit Simaen», hélas bien trop court, la très enoesque «Selange» ainsi que la tragique conclusion «Für Luise». A l'opposé, on trouve quelques numéros purement électroniques, «Schöne Hände», «Wehrmut» et l'enjouée «Die Bunge», qui auraient pu être écrites par Cluster seul. Enfin, les deux passages les plus étranges sont sans doute «Steinsame», au son rugueux renforcé par une guitare lancinante, et «One», un morceau fouillis qui joue la carte world avec des sons rappelant les instruments traditionnels indiens.

On pourrait encore dire que l'album a bien évidemment été produit avec Conny Plank, ce qui est un gage de clarté de la musique, les différents instruments sont de fait très bien mis en valeur. A part cela, ils ont eu le renfort du bassiste Holger Czukay pour «Ho Renomo», du guitariste Okko Bekker et du claviériste Asmus Tietchens pour le complexe «One», et on a maintenant à peu près fait le tour de la question. Que dire de plus sinon que Cluster & Eno est un très bel album de musique instrumentale abstraite et ambiante, typique de cette deuxième moitié des années 70, dont le seul petit défaut est d'être un peu trop triste. Il devrait séduire aussi bien les amateurs de musique électronique allemande que ceux qui ont suivi la carrière de Brian Eno.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ARP2600 :


TANGERINE DREAM
Poland (1984)
Toutes les bonnes choses ont une fin...




ASHRA
Belle Alliance (1980)
Le bien nommé


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Brian Eno
- Dieter Möbius
- Hans-joachim Rödelius
- Holger Czukay (basse sur 1)
- Okko Bekker (guitare sur 8)
- Asmus Tietchens (synthétiseur sur 8)


1. Ho Renomo
2. Schöne Hände
3. Steinsame
4. Wehrmut
5. Mit Simaen
6. Selange
7. Die Bunge
8. One
9. Für Luise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod