Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Bad Brains, Dead Kennedys, Suicidal Tendencies
- Membre : The Misfits , Danzig, Social Distortion
 

 Site Officiel (495)

BLACK FLAG - Nervous Breakdown (1978)
Par RED ONE le 6 Août 2013          Consultée 1377 fois

Comme beaucoup de groupes punk cultes sortis de l'ombre après la mythique année 1977, BLACK FLAG a commencé petit. Petit c’est-à-dire avec un EP, et non avec un album longue durée. Le phénomène est le même des deux côtés de l’Atlantique, quand on y regarde de plus près.

Précisons directement à ceux qui croiraient à une erreur de ma part en lisant le nom des musiciens présents sur cet enregistrement : non, en 1978, Henry Rollins ne fait pas encore partie du Drapeau Noir. Fondé en 1976 à Hermosa Beach (Californie) par Keith Morris (chant) et Greg Ginn (guitare) sous le nom "PANIC", le groupe change plusieurs fois de membres mais recrute vite Chuck Dukowski (basse) et Brian Midgol (batterie), autour desquels le line-up initial se stabilise provisoirement. Afin d'éviter toute confusion avec un autre groupe local s’appelant "Panic", la formation californienne se renomme "BLACK FLAG" en 1978 (officiellement en hommage à BLACK SABBATH) et commence alors à songer à un premier essai discographique.

Dès ses débuts, BLACK FLAG pose les bases de son identité graphique, qui demeurera la même tout au long de son histoire. Ainsi le célèbre logo créé par Raymond Ginn est déjà là, de même que les illustrations "do it yourself", au graphisme façon fanzines, qui ornent déjà la pochette. Musicalement, en revanche, c'est un peu autre chose que le BLACK FLAG que nous connaîtront dans les années 1980.

Les chansons sonnent encore très punk rock anglais, et ça n’est pas étonnant, car nous ne sommes encore qu’en 1978. Le son est cependant déjà très cru (une conséquence involontaire de l’enregistrement, d'une qualité déplorable), mais présente pourtant déjà cette future marque de fabrique du hardcore américain, à savoir un aspect résolument direct, frontal et "in your face". La voix de Keith Morris, narquoise et ironique, se veut en revanche bien dans la continuité de celle de John Lydon.

La première face du EP est occupée par la chanson-titre éponyme ("Nervous Breakdown"), qui nous laisse déjà bien K.O. C'est alors que la deuxième face arrive, avec ses trois titres courts mais tellement efficaces qu'on a pas tellement le temps de réagir face à tant de furie et de sauvagerie. Le groupe signe ici quatre titres éminement durs, déjà hardcore avant l'heure et annonciateurs d'une tempête punk qui ravagera tout sur son passage dans les années à venir. Au final, Nervous Breakdown est un EP remarquable, qui impose déjà BLACK FLAG comme une valeur montante de la scène punk américaine en cette fin de décennie 1970.

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus sur ce premier EP de BLACK FLAG, début d’une saga relativement courte en terme d’années de carrière mais quand même riche de plusieurs efforts légendaires. La suite sera certes magistrale, mais ce début est déjà fort enthousiasmant.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


METAL URBAIN
Chef D'oeuvre (2003)
Encore une compile ? oui, mais...




Les WAMPAS
Tutti Frutti (1986)
"Hey hey hey hey ! On supporte le rock'n'roll !!!"


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Keith Morris (chant)
- Greg Ginn (guitare)
- Chuck Dukowski (basse)
- Brian Migdol (batterie)


1. Nervous Breakdown
2. Fix Me
3. I've Had It
4. Wasted



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod