Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE / CROSSOVER  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

1981 Damaged
1984 My War
  Family Man
 

- Style : Bad Brains, Dead Kennedys, Suicidal Tendencies
- Membre : The Misfits , Danzig, Social Distortion
 

 Site Officiel (618)

BLACK FLAG - I Can See You (1989)
Par RED ONE le 23 Février 2015          Consultée 678 fois

En 1989, cela fait déjà 3 ans que BLACK FLAG n'existe plus. Après la décision de Greg Ginn de quitter le groupe durant l'été 1986, les membres restants préférèrent considérer que la messe était dite pour leur cher Drapeau Noir. Henry Rollins n'a cependant pas attendu bien longtemps avant de se lancer dans une riche carrière solo en compagnie de son nouveau groupe, l'excellent ROLLINS BAND.
Malgré la fin officielle des activités du groupe californien, de nouveaux disques estampillés BLACK FLAG vont néanmoins continuer à fleurir dans les bacs de manière tout à fait officielle durant la fin de la décennie. Publiés par le label de Greg Ginn, SST Records, il s'agissait la plupart du temps de compilations et de lives, qui n'ont donc de réel intérêt qu'aux yeux du collectionneur acharné. Evidemment, il serait facile de cracher sur ce genre de publication assez opportuniste, qui ne comporte aucun nouveau matériel réellement inédit.

I Can See You, modeste EP 4 titres sorti en 1989, va heureusement apporter un peu de variété à toutes ces parutions BLACK FLAG "posthumes". Et pour cause, il s'agit d'un EP d'inédits !!!
Vous vous en doutez, du fait que le groupe se soit séparé en 1986, il s'agit de titres qui ont été enregistrés avant. En l’occurrence, ces enregistrements datent tous de l'année 1985, autrement dit des sessions du dyptique Loose Nut/In My Head. Quand on voit le nombre de disques assez incroyable que Greg Ginn et ses acolytes étaient capables d'enregistrer et de publier durant la période 1984-1985, il n'est guère étonnant que tout n'ait pas été édité.
Trêve de bavardages, on attaque le gâteau !

Aaarf, ça commence mal... Car en introduction, il faudra vous farcir l'horripilant titre éponyme, avec sa guitare outrageusement fausse, sa mélodie insupportable et son chant très exaspérant. Euh bon... On va dire qu'on comprendrait presque pourquoi le groupe ne l'a pas retenu lors du mixage final des albums antérieurs. Mais avec BLACK FLAG, ce type d'argument n'a pas forcément de valeur, en particulier quand on est au courant de l'existence du désastreux cas Family Man (1984) !!!
Le niveau remonte heureusement sur "Kickin' And Stickin'", avec ses riffs puissamment heavy metal, où BLACK FLAG semble singer son idole de toujours qu'est BLACK SABBATH. Les riffs et la rythmique envoient du gras, les solos de guitare de Ginn se veulent très massifs, le titre est assez bourrin. Mais... Henry Rollins se contente malheureusement de déclamer son texte de façon plutôt ennuyeuse. Quel dommage... Par ailleurs la chanson dure moins d'une 1 minute et demi. C'est vraiment décevant tout ça.

Allez go ! C'est parti pour la face B... On enchaîne donc avec "Out Of This World", meilleur extrait de l'EP, méchant titre de crossover aux frontières du thrash metal. BLACK FLAG n'a jamais été aussi brutal qu'ici, et on se dit que si le groupe avait poursuivi sa carrière durant la deuxième moitié des années 1980, le contenu aurait probablement tout cassé sur son passage. Malheureusement, il faudra se tourner vers le ROLLINS BAND et ses expérimentations metal pour avoir droit à quelque chose d'équivalent.
Si "Out Of This World" fait plaisir à entendre, on ne peut pas en dire autant de "You Let Me Down", qui continue dans la veine mélodico-dépressive expérimentale de "I Can See You"... BLACK FLAG poursuit ici certaines de ses expérimentations les plus avant-gardistes, sans réellement se poser la question de savoir où il va.

1 titre et demi réussi sur 4 inédits, la moisson hardcore est vraiment maigre pour le fan de BLACK FLAG. À l'écoute de cet EP, on s'imagine alors dans la peau des fans de l'époque, qui, frustrés par le split du groupe en 1986, ont dû se ruer sur cet EP lors de sa sortie, en espérant mettre la main sur quelque trésor perdu.
Hélas, I Can See You promet beaucoup, mais se révèle finalement très très passable. Il n'empêche que cet EP possède au moins le mérite d'avoir été la dernière parution officielle de BLACK FLAG à proposer du contenu studio inédit jusqu'en 2013, année de la sortie du pathétique What The..., album de la "reformation". On se contentera donc de cela.

Note réelle : 1,5/5

Note : dans les années 1990, trois des 4 titres de cet EP seront intégrés à la réédition CD d'In My Head.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


Les WAMPAS
Never Trust A Guy Who After Having Been A Punk ... (2003)
Le grand retour des Wampas !!




METAL URBAIN
J'irai Chier Dans Ton Vomi (2006)
Pas très ragoutant, le titre, hein ?


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Henry Rollins (chant)
- Greg Ginn (guitare)
- Kira Roessler (basse)
- Bill Stevenson (batterie)


1. I Can See You
2. Kickin' And Stickin'
3. Out Of This World
4. You Let Me Down



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod