Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE / CROSSOVER  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1981 Damaged
1984 My War
  Family Man
 

- Style : Bad Brains, Dead Kennedys, Suicidal Tendencies
- Membre : The Misfits , Danzig, Social Distortion
 

 Site Officiel (604)

BLACK FLAG - Loose Nut (1985)
Par RED ONE le 23 Décembre 2014          Consultée 1238 fois

Après le bombardement discographique de l'année 1984 (trois albums studios sortis en à peine quelques mois), rien ne semble plus arrêter Greg Ginn et sa bande, qui tournent et enregistrent sans interruption. L'année 1985 ne sera pas épargnée par cette tendance à l'hyperactivité, avec pas moins de deux albums studios et un EP publiés durant cette seule et même année. Greg Ginn ne manquant pas d'idées pour faire évoluer le son de son cher Drapeau Noir, le premier album de l'année 1985, Loose Nut, sera encore le lieu de quelques évolutions sonores. Les trois opus de l'année 1984, propices à toutes les expérimentations les plus bâtardes, donnaient quand même déjà quelques indices sur la voie qu'allait emprunter Greg Ginn durant l'année suivante. My War était quasiment doom, presque metal par moments. Family Man était très alambiqué et perturbant bien que raté. Slip It In était foncièrement punk, mais semblait reprendre les expérimentations metal là où My War les avaient laissées. Loose Nut sera donc... tout cela à la fois.

Bon je sais que ce sont des raccourcis faciles, et certains n'hésitent pas à considérer Loose Nut comme l'album le plus "commercial" de BLACK FLAG. Il s'agit en effet de l'opus où le son est le plus "lisse", et effectivement la guitare sonne plus accessible que sur les albums précédents. Mais on ne saurait reprocher à BLACK FLAG d'avoir voulu quelque peu arrondir les angles, car malgré toutes leurs qualités, My War et Slip It In ne sont pas des albums faciles à écouter (je ne parle même pas de Family Man, mais il s'agit là d'un tout autre problème). Le son très saturé et dissonant de la guitare de Ginn, ses compositions aux structures bordéliques, souvent comparées au free jazz, ne rendent effectivement pas l'écoute des albums de BLACK FLAG de la période 1984-1985 très facile. Alors que les BAD BRAINS n'hésiteront pas à incorporer des éléments funk et soul à leur hardcore traditionnel, BLACK FLAG se positionnait alors comme le chantre avant-gardiste du rock expérimental.
En ce début d'année 1985, Loose Nut témoigne donc d'une réelle envie de proposer un disque plus simple, une musique plus directe et qui plaise plus facilement à son public. Au détriment de la qualité ? Pas du tout ! Car n'ayons pas peur des mots, Loose Nut est peut être l'un des meilleurs albums de BLACK FLAG...

L'album s'écoute d'une seule traite. 35 minutes d'un punk hardcore fortement métallisé, aux gros riffs qui tâchent, au chant véhément et agressif, et aux rythmiques du tonnerre. "Loose Nut", avec son punk hardcore teinté de heavy metal, donne le ton dès le départ. La suite du disque est du même acabit : BLACK FLAG envoie ainsi une purée de tous les diables sur "Annihilate This Week", où le son heavy se veut furieux et dominateur, au service d'un titre foncièrement metal. Quels riffs, nom d'un skateboard !
"Bastard In Love", présente un punk rock certes toujours lourd, mais d'avantage authentique. Néanmoins la déflagration continue, on en prend plein les gencives. "Best One Yet" voit le Drapeau Noir mélanger un peu plus punk hardcore et heavy metal, préfigurant en cela la mode crossover thrash américaine qui ne va pas tarder à poindre le bout de son nez. Par bien des aspects, cette chanson rappelle d'ailleurs certains titres des SUICIDAL TENDENCIES...

Les expérimentations doom metal de My War (1984) n'ont pas disparu. En témoigne "Modern Man", avec son intro et sa conclusion éminemment lourdes et pesantes. Les délires toxicomanes de Greg Ginn sont également toujours d'actualité : "This Is Good" et "I'm The One" nous proposent ainsi un retour au son déstructuré des précédents albums, néanmoins le son s'y veut plus souple et bien plus écoutable. On est pas loin d'une certaine forme de doom metal qui ne dit pas son nom. "Sinking", sorte de ballade un peu glauque et très saturée, met mal à l'aise. On y découvre un BLACK FLAG très original, qui semble parodier certains aspects de la pop music dans une veine anticonformiste. Le titre final "Now She's Black", pamphlet anti-raciste (si l'on en croit les paroles tout du moins) aux sonorités heavy metal très affirmées, s'impose brillamment comme l'un des premiers exemples réussi d'un crossover thrash groovy, où la rage de BLACK FLAG explose progressivement tel une bombe à retardement.

Il n'y a pas grand chose à rajouter : Loose Nut est assurément l'un des meilleurs disques de BLACK FLAG, l'un de ses albums les plus matures. Sur cette grosse demi heure remplie à ras bord de titres heavy et méchants, BLACK FLAG semble à son apogée, continuant de poser les bases d'un son crossover punk/metal que nombre de ses disciples vont s'appliquer à perfectionner dans les années à venir. En mélangeant la lourdeur de My War, la provocation de Family Man et la rage de Slip It In dans un seul et même album, BLACK FLAG livre sans nulle doute son chef d'oeuvre le plus abouti. Incontournable.

Greg Ginn et ses joyeux comparses ne le savent cependant pas encore, mais BLACK FLAG n'en a plus que pour quelques mois à vivre avant de mettre (provisoirement) la clé sous la porte. Toutefois rassurez vous, l'année 1985 n'est pas encore terminée !

ANNIIIIIIIHILAAAATE !!!!!

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


BAD BRAINS
Bad Brains (1982)
We got that attitude !!!




The EXPLOITED
Fuck The System (2003)
Toi aussi, baise le système


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Henry Rollins (chant)
- Greg Ginn (guitare)
- Kira Roessler (basse)
- Bill Stevenson (batterie)


1. Loose Nut
2. Bastard In Love
3. Annihilate This Week
4. Best One Yet
5. Modern Man
6. This Is Good
7. I'm The One
8. Sinking
9. Now She's Black



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod