Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (285)

QUEENSRÿCHE - Queensrÿche (2013)
Par ERWIN le 19 Août 2013          Consultée 1444 fois

Ouais, j'ai eu du nez ! le constat sur le désastreux "Dedicated To Chaos" - tu parles! - était patent. Il était évident que le Tate imposait ses points de vue musicaux aux autres membres du groupe. Et vouloir museler un Wilton, vouloir faire de Rockenfield un bon petit toutou, c'est pas de bonnes idées bien saines, nope... Et voila le désastre qui débouche sur une situation des plus rocambolesques. La séparation survient fin 2012, dans des circonstances pas supers cools et Tate est purement viré... Z'imaginez le tableau ? La tête du Terminator made in Seattle ? Pas content, Geoff engage le bras de fer juridique aussitôt, et vla -t-y pas que les tribunaux permettent aux deux demandeurs de continuer sous le même nom... Tordant de rire ! Mais finalement la différence se fera sur la musique !

Nous voici donc avec la version "Metal" de QUEENSRYCHE, composée des silencieux Wilton, Rockenfield et Jackson, qui ont enfin réussi à reprendre leur destin en main. Peter Lundgren les accompagne à la seconde gratte et c'est le chanteur de CRIMSON GLORY - je me tords de rire ! - Todd La barre qu'on retrouve au micro... Tate doit en faire de l'urticaire sur sa jolie peau bronzée...
Et voila ! Des années de silence forcée ont conduit Wilton et Rockenfield à aborder avec le sourire cet album et les compos s'en ressentent. On retrouve un peu de la magie des grands opus passés de la reine du hard progressif. Premier constat, Todd chante plus Tatien que Tate, ouais plus blanc que blanc ! C'est absolument hallucinant à entendre... M'est avis que l'autre doit trouver ça insupportable, d'autant que niveau technique... Aucune différence.

Les trois titres qui ouvrent l'opus sont d'excellente qualité ! Ouf ! Ça rassure... C'est que nous n'étions pas sortis du purgatoire après un "Addicted to chaos" minablissime. Ainsi, "Where dreams go to die" renoue avec la grande tradition des thèmes épiques progressifs chers à la reine du Ryche, un titre qui eut pu trouver sa place dans l'un de leurs classiques, les guitares arrachent. "Spore" se situe aussi dans cette grande tradition, en plus agressif, et ça marche ! Quel plaisir d'entendre à nouveau le groupe de Seattle à un niveau qui lui sied ! Geoff... Heuueueu... Todd embraye sur "In this light" avec beaucoup de brio, le refrain est génial vous allez voir vous allez taper du pied et vouloir le réécouter instantanément. "Redemption" et "Vindicator" dépotent bien, mais restent plus classiques. "A world without" est prenante à souhait, rampante et glaciale, un excellent titre. "Don't look back" est le titre qui a amené la collaboration entre Todd et le reste du groupe qui souhaitait tourner pendant que le Tate faisait son projet solo...

Au final, un album qui ne manque pas de qualités, à des années lumières du manque d'inspiration des années précédentes. Il fallait ce coup de fouet pour rebondir, c'est fait pour la moitié "discrète" du Ryche. Nous allons désormais voir de quoi il retourne chez l'autre moitié. Et pour la note, la plupart des titres sont bons, mais l'album reste court, très court quand on se souvient de "Operation mindcrime"... C'est donc seulement un 3, mais un joli 3.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


SLAYER
World Painted Blood (2009)
Le retour de la pluie rouge.




Devin TOWNSEND
Addicted (2009)
Le sommet du carré

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. X2
2. Where Dreams Go To Die
3. Spore
4. In This Light
5. Redemption
6. Vindication
7. Midnight Lullaby
8. A World Without
9. Don't Look Back
10. Fallout
11. Open Road



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod