Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : MotÖrhead
- Membre : Joe Matera
- Style + Membre : Mpire Of Evil
 

 Site Officiel (330)
 Venom Collector (469)
 Site Of The Hydra (315)

VENOM - Prime Evil (1989)
Par RED ONE le 15 Décembre 2013          Consultée 1114 fois

Le flop monumental de l’album Calm Before The Storm (1987) vexa sérieusement Cronos. Cet album était en effet censé donner une nouvelle impulsion à la carrière alors moribonde d’un VENOM largement dépassé par ses disciples américains METALLICA et SLAYER, et orienter la musique du groupe vers un heavy metal plus accessible qu’à ses débuts. Conrad Lant décidera donc en 1988 de quitter VENOM et de former son propre groupe solo en compagnie des deux guitaristes Jim Clare et Mike Hickey. Le groupe CRONOS naquit alors des cendres encore fumantes d'un VENOM que tout destinait à voir disparaître. Cronos, aidé de sa nouvelle formation, allait désormais poursuivre pour son propre compte les expérimentations mainstream de l’album Calm Before The Storm...

Pendant ce temps, Abaddon décidait de continuer quand même coûte que coûte l’aventure VENOM. Il fit pour cela appel à Tony Dolan, chanteur/bassiste du groupe proto-thrash britannique ATOMKRAFT, également connu sous le pseudonyme de "The Demolition Man". Dolan n’accepta toutefois la proposition que si Mantas participait au nouveau projet. Convaincu par la présence de son ami Dolan, Mantas réintégra donc VENOM en 1988... Un second guitariste, Al Barnes, rejoignit également le groupe pour assister Mantas en rythmique. Et c'est ainsi qu'un nouveau line-up de VENOM totalement inédit vit le jour en 1988.
Malgré tous ces éléments inquiétants quant à la capacité du groupe à faire perdurer son héritage suite à un tel enchaînement de changements dans son line-up depuis 1986, le nouveau VENOM de 1988 va réussir le pari insensé de déjouer tous les pronostics négatifs en accouchant en 1989 de l’album Prime Evil. Un disque pouvant être vu, n’ayons pas peur des mots, comme le meilleur album de VENOM depuis Black Metal (1982).

Les choses ne se présentent pourtant pas bien de prime (evil) abord. La pochette est étrange, et si elle rappelle certes un peu celle de Black Metal, on ne saurait dire avec exactitude ce qu'elle représente : un bébé démon ? un être mi-chèvre mi-serpent ? Par ailleurs le nouveau logo est totalement illisible. Néanmoins, la comparaison possible de la pochette avec celle de Black Metal est un indice sur les intentions du nouveau VENOM : cet album se veut dans la continuité des premiers efforts du groupe. Un retour aux sources donc ? C'est un peu ça.
En effet, Prime Evil est un album résolument rentre-dedans. Compositions thrash soignées ("Parasite", "Skeletal Dance", "Carnivorous", "Into The Fire"), titres épiques aux ambiances mystiques ("Prime Evil", "Blackened Are The Priests", "Harder Than Ever"...), et même une suite à "Teacher's Pet" ("Skool Daze", très sympa)... L'un des moments forts de cet album est par ailleurs une très brillante reprise de BLACK SABBATH, "Megalomania", que VENOM s'approprie avec élégance et classe. Probablement l'une des meilleures reprises de la bande à Iommi réalisées à ce jour...
Un beau programme en perspective, donc !

Mais en dépit de ces promesses de retour aux sources, VENOM semble quand même avoir grandement mûri, et Prime Evil n'est clairement pas un "Black Metal 2" : le son est ainsi résolument moderne, dans l'ère du temps, même si bien sûr la production n'est pas au niveau de ce qui se fait à l'époque aux Etats Unis ou en Allemagne. Les compositions sont très bien écrites et présentent des structures assez recherchées, et on s'en rend compte immédiatement sur la chanson-titre "Prime Evil". Si la touche "bordélique" typique de VENOM se ressent encore un peu (notamment sur "Insane" ou bien encore "Into The Fire"), globalement Prime Evil est, en 1989, ce que VENOM a pondu de plus abouti et de plus raffiné depuis ses débuts. Et dire qu'il a fallu attendre le départ de Cronos pour réussir un tel exploit !

Par ailleurs, l’excellence de cet album est due en majeure partie au remarquable travail de composition de Mantas et de Tony Dolan. Le premier brille sur cet album par des riffs d’une très grande qualité, et le second impose sa personnalité sur l’ensemble des chansons grâce à une vraie présence et un talent de bassiste remarquable. La voix de Dolan n’était, à l’époque, pas si éloignée que ça de celle de Cronos, et la continuité vocale est remarquablement assurée. Abaddon semble également avoir fait de gros efforts et sa batterie sonne de façon très convaincante. Il était temps...

Malgré toutes ces qualités, cet album n'a malheureusement pas eu un très grand succès commercial à sa sortie, même si les critiques de l'époque étaient plutôt positives. Bien vite, les ennuis financiers vont d'ailleurs commencer pour la bande à Mantas. Mais le VENOM de l'époque Dolan publiera quand même trois successeurs à l'excellent Prime Evil : un EP (Tear Your Soul Apart) et deux albums studios (Temples Of Ice et The Waste Lands), ce qui n'est quand même pas négligeable !

Au final, Prime Evil demeure un petit bijou de heavy/thrash britannique, aux ambiances épiques et envoûtantes, à redécouvrir de toute urgence !
L'un des meilleurs albums de la discographie de VENOM.

PRIIIIIME EVIIIIIL !!!!

Note : certaines chansons de Prime Evil se verront réenregistrées en 2012 par Tony Dolan et Jeff Mantas à l’occasion du second album studio de leur nouveau projet MPIRE OF EVIL, Crucified (sorti en 2013), ce qui permettra finalement à certains titres marquants des trois opus méconnus de la période Tony Dolan de sortir enfin de l’ombre. En attendant une hypothétique réédition de ces albums..

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


MOTÖRHEAD
Overnight Sensation (1996)
Motörhead, de retour en trio (mais sans moustache)




DEEP PURPLE
Now What ?! (2013)
Maintenant quoi ? Un super album du Pourpre.


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Tony Dolan (chant, basse)
- Mantas (guitare)
- Al Barnes (guitare)
- Abaddon (batterie)


1. Prime Evil
2. Parasite
3. Blackened Are The Priests
4. Carnivorous
5. Skeletal Dance
6. Megalomania
7. Insane
8. Harder Than Ever
9. Into The Fire
10. Skool Daze



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod