Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Klaus Schulze , Ashra, The Cosmic Jokers , Scorpions, Sergius Golowin , Walter Wegmüller , Harald Grosskopf

WALLENSTEIN - Blue-eyed Boys (1979)
Par WALTERSMOKE le 11 Novembre 2014          Consultée 1094 fois

Nous ne connaissons ni l'infiniment grand ni l'infiniment petit. D'un côté, on sait depuis un bon moment que l'homme, rien qu'à l'échelle d'une planète, est un misérable grain de poussière négligeable. Le résultat est encore « pire » quand on voit l'immensité de la galaxie, puis celle de son groupe de galaxies, etc... et ce n'est pas fini, puisque selon que vous accordez du crédit à telle ou telle théorie, il existe des systèmes encore plus grands dans lesquels se situe notre Univers. Ca marche aussi dans l'autre sens : plus petit que les atomes ? Oui, bien sûr, des électrons et des nucléons, puis des quarks, des gluons, des bosons... et avec la théorie des cordes, on peut même imaginer qu'il existe encore plus petit, à un point que nous n'imaginons même pas.

De même, dans le domaine artistique, il n'existe pas d'oeuvre musicale absolue, en supposant que c'est possible. Je ne parle pas tout à fait en termes de subjectivité/objectivité, mais bien de ce que nous pouvons ressentir comme étant le meilleur. On peut pendant des années penser que Zuma, ou Closer (exemples totalement pris au hasard) sont des chefs-d'oeuvre ultimes, que rien ni personne ne saura faire mieux. Et puis boum, d'un coup on découvre que non, il existe encore mieux. Là aussi, ce raisonnement marche dans l'autre sens : on trouvera toujours pire que le pire album, la pire musique jamais entendue dans notre vie. C'est inexorable.

Une application concrète de cette loi se trouve chez WALLENSTEIN. Pour rappel, il s'agit d'un groupe de krautrock plutôt puissant et imposant, responsable de très bons albums dans le genre, avant de virer rock symphonique puis pop. Cela n'aurait pas posé problème si le groupe n'avait pas créé cette horreur quasi indescriptible qu'est Charline. Rien ou presque n'est réussi dans cet album, et les rares éléments positifs sont noyés dans un océan infini de mauvaise variétoche niveau TF1 (ouh que je suis dur...). Mais le groupe a quand même réussi à continuer sa carrière et à sortir en 1979 Blue-Eyed Boys. Et alors là, on pourrait se dire que WALLENSTEIN est descendu tellement pas qu'il ne peut pas faire pire, hein ? Hein ???

C'est sous-estimer la capacité de l'Homme à donner le pire de lui-même. Charline était pourri, Blue-Eyed Boys est la pourriture incarnée. Si encore Charline possédait son morceau-tire et "Midnight Blue" pour attirer le chalant naïf/indulgent, Blue-Eyed Boys a au moins l'honnête mérite de n'exposer que du mauvais. Rien de rien n'est bon sur cet album, et il est inutile de s'éterniser dessus, d'une manière ou d'une autre. Notons quand même que Dollase a pris soin de garder avec lui Kim Merz et tous les autres musiciens. Cela renforce la sensation que Dollase a pris quelques morceaux non retenus pour Charline et les a placés ici. Si c'est le cas, bien vu Jürgen, mais les fillers d'un album déjà atroce ne pouvaient être meilleurs !

Devrais-je m'attarder plus longtemps ici ? Non, certainement pas. J'ai à faire avec d'autres groupes de pop plus intéressants et... Quoi, comment ça c'est pas fini ? Oh, encore deux opus à traiter ? Misère...

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par WALTERSMOKE :


Sara BAREILLES
Between The Lines : Live At The Fillmore (2008)
Sara en live, c'est génial !




Sara BAREILLES
Kaleidoscope Heart (2010)
Un sommet majeur du XXIe siècle musical


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jürgen Dollase (claviers)
- Kim Merz (chant)
- Pete Brough (guitares)
- Michael Dommers (guitares)
- Terry Parks (basse)
- Charly Terstappen (batterie)
- Martin Urrigshardt (saxophone)


1. I Wanna Live
2. When The Night Grows
3. Vote For The Blue Eyed Boys
4. If
5. Rock'n'roll Is All I Love
6. Come Back
7. 1917
8. Don't Let It Be
9. Little Boy
10. Will You



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod