Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE/FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Happy RHODES - Rearmament (1986)
Par MARCO STIVELL le 16 Mars 2017          Consultée 141 fois

Comme les deux premiers albums de Happy RHODES, Rearmament est une compilation de morceaux enregistrés à partir de 1984 et publiée en cassette dans le courant de l'année 1986.
L'orientation est néanmoins quelque peu différente ici, puisque la demoiselle décide de mettre l'accent sur les synthétiseurs et programmations pour orner son chant et son univers torturé. Elle amorce ainsi une transition lente mais sûre vers des textures que reprennent ses albums des années 90, avec une froideur autrement affichée. À ce sujet, même si elle ne fait pas partie de l'album, le bonus de l'édition CD (1992), "Be Careful What You Say" à d'ailleurs tout d'une chanson pop exotique façon RHODES, peut-être ultérieure et avec une production plus lourde, excellente !

Retour en 1986 où le climat choisi est à double tranchant, et disons-le d'emblée, les séquences d'introduction de "Box H.A.P." ne sont pas faites pour nous convaincre, avec leur caractère sec et sans élégance aucune. La sorcière Kimberley abuse de ses charmes, parfois, et ne se rend pas compte ! Dans les premiers titres, "Perfect Irony", "I Am a Legend", elle utilise pour la première fois des boîtes à rythmes, ce qui donne une couleur faussement pop/new-wave. Sur cette dernière chanson, le pouvoir de son imagination s'exprime à travers les paroles, comme s'il se voyait lui-même dans un miroir.

Sur le rythme troublant d'une valse, "Crystal Orbs" utilise toute l'amplitude vocale de la demoiselle, y compris des notes graves qu'on ne lui connaissait pas. Stupéfiant ! D'une manière plus classique mais avec autant d'impact, son timbre de fée rêveuse plane sur "For We Believe" et "I Have Heart" qui constituent un retour de la guitare, mais sans se détourner des claviers, déjà plus discrets qu'ailleurs sur le disque.

La "Rhodes Waltz", un peu plus rythmée, va dans le même sens, avec un texte très symbolique : "Understand I'm momentary, no forevers here, I move on, but if you ignore me, I will never come again, take notice". En français : "Sache que je suis éphémère, pas de "toujours" avec moi, je suis de passage, mais si tu m'ignores, je ne reviendrai jamais, note-le bien". Glaciale et introspective, c'est une ambiance fort étrange, toujours, ainsi que le choix de la pochette elle aussi éloignée des deux précédentes.

Si certains titres répètent les mêmes structures, c'est pour dépareiller dans leurs arrangements, comme "Baby Don't Go" et ses vocalises merveilleuses, ou alors ceux de "Ally Ally Oxenfree", tellement... waouh ! De quel chevalier Happy RHODES fait-elle un éloge funèbre sur "The Issue Is", autre bijou ? Quelle partie de son cerveau lui commande de délaisser la guitare acoustique pour tenir une basse très mélodique sur "Friend You'll Be", ou pour jouer un solo d'électrique sur "Dreams Are" ? Imprévisible princesse des songes où elle trône maîtresse sans pouvoir s'en convaincre elle-même, cette véritable artiste propose un troisième disque qui n'est sans doute pas son meilleur mais qui reste généreux en enchantements.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Paul CARRACK
Groove Approved (1989)
Pop soul




CLANNAD
Macalla (1985)
Un chef-d'oeuvre de pop celtique eighties


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Happy Rhodes (chant, claviers, basse, guitares, programmations)


1. Perfect Irony
2. For We Believe
3. I Am A Legend
4. 'til The Dawn Breaks
5. The Issue Is
6. Friend You'll Be
7. Dreams Are
8. Box H.a.p.
9. I Have A Heart
10. Crystal Orbs
11. Because I Learn
12. Baby Don't Go
13. Rhodes Waltz
14. Ally, Ally Oxen Free
15. Be Careful What You Say (bonus Cd)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod