Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-WORLD  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Happy RHODES - Equipoise (1993)
Par MARCO STIVELL le 7 Septembre 2017          Consultée 97 fois

Equipoise est la continuité de Warpaint (1991) en termes de sons et d'atmosphère. Le nom ("contrepoids", "équilibre") est symptomatique de la personnalité créative de Happy RHODES, une femme au beau visage mais qui cache une âme extraterrestre, véritable alien qui hante son univers accessible en permanence. C'est aussi une marque de stéroïde anabolisant, autrement dit un dopant, très prisé par les sportifs.

En parlant de ça, le disque commence avec "Runners", un des meilleurs titres de la carrière de Kimberley. Elle se lance dans une course folle avec l'envie de semer son fameux spectre, celui dont on parlait, pour ne pas se laisser abattre et empoisonner la vie, car un coeur sensible peut vite sombrer. La femme Happy RHODES se donne la voix grave et le fantôme a l'aigüe, les deux voix se succèdent le temps de quelques six minutes fabuleuses.

Il y a un léger groove funky autour duquel planent des claviers froids, et le "chant Lennox" de Kimberley qui nous hante avec ce vers, "Coming around, 'e gonna take/steal my heartbeat", pendant six minutes. C'est du grand art, Happy détient là un vrai tube potentiel et mieux que jamais, pour peu que ses chansons se conforment à un tel format.

Le problème avec ce sixième disque, c'est que les chansons auraient mérité un tel traitement, pour les plus longues en tout cas. Beaucoup font six minutes et cela nuit au propos, davantage que sur Warpaint. Si RHODES sait qu'elle nous happe facilement avec ses ambiances, veut souvent nous raconter quelque chose dont le fond paraît intéressant, la durée du morceau ou le manque d'accroche mélodique donne un effet de redondance et l'auditeur se sent moins interpelé.

"Cohabitants", par exemple, est une suite à "Runners", avec une ambiance noire genre film d'horreur, et le spectre a enfin son timbre particulier, au Vocoder. Le résultat n'est pas des plus séduisants et traîne en longueur. Sur "Out Like a Lamb", Happy veut diversifier sa palette sonore en conviant un joueur de cornemuse écossaise, mais les influences celtiques restent sous-jacentes, c'est une couleur et non pas une trame principale. Le titre en lui-même marque peu au final.

La plupart du temps, elle et Kevin Bartlett développent les ambiances africaines et tribales, jungle ou savane. À la fin de "I Say", la batterie ressemble à ce qu'on entend chez Peter GABRIEL. Les morceaux comme "Closer", "Save Our Souls" etc révèlent aussi des influences latino comme on peut en croiser pas mal au début des années 90, dans les bandes originales de films et autres. C'est joli et bien fait, il y a de bonnes idées, malgré la redondance.

Cependant, rien n'égale ces deux perles, en dehors de "Runners", qui se démarquent mieux et de façon positive, contrairement à "Cohabitants". "He Will Come" est une petite valse à la Happy, qui réemploie les tournures habituelles au niveau des textes, le côté insistant et passionné, introspectif aussi. On décèle des influences Europe de l'Est, comme dans les vieilles histoires fantastiques.

Enfin, parlons de "Mother Sea", chanson dominée par le piano, lui-même survolé par la fée Happy, mentionne son enfance et l'innocence qui convient, jeux de plage etc. Cela fait au moins trois bonnes raisons d'écouter Equipoise ! On peut ajouter "Closer" et la participation vocale bienvenue de Kelly Bird. Comprenons-nous bien, un album de Happy RHODES, même moins réussi que les autres, reste un bon album.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Joe JACKSON
Night & Day (1982)
Groovy et intense




Murray HEAD
Voices (1981)
Pop de luxe


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Happy Rhodes (chant, guitare, percussions, claviers)
- Kevin Bartlett (guitares, percussions, claviers)
- Chuck D'aloia (guitares)
- Ray Jung (basse fretless)
- Mark Foster (caisse claire)
- Andy Wyman (cornemuse écossaise)
- Martha Waterman (piano)
- Kelly Bird (chant)


1. Runners
2. He Will Come
3. The Flight
4. Out Like A Lamb
5. Save Our Souls
6. Closer
7. Temporary And Eternal
8. Cohabitants
9. Play The Game
10. Mother Sea
11. I Say



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod