Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1980 Killing Joke
1981 What This For... !
1985 Night Time
1994 Pandemonium
1996 Democracy
2003 Killing Joke 2003
2006 Hosannas From The Bas...
2012 Mmxii
2015 Pylon
 

- Membre : Jaz Coleman
- Style + Membre : Ministry, Prong
 

 Killing Joke Official Facebook (948)

KILLING JOKE - Pandemonium (1994)
Par ARP2600 le 11 Janvier 2022          Consultée 375 fois

En quelques mots, Pandemonium est l’album de KILLING JOKE le plus susceptible de plaire aux amateurs de metal. C’est aussi leur disque le plus industriel, sans contestation possible. De là à dire que c’est du metal indus, ce n’est pas de mon ressort.
En tout cas, je trouve ce disque bien plus carré et moins libre que certains autres, surtout son prédécesseur Extremities. Quelques gros riffs, des tempi plus lents en moyenne, moins d’agression à la guitare (un comble vu le titre qui signifie un truc du genre 'chaos bruyant'). Et ce n’est pas la voix rauque que Coleman emploie plus souvent que par le passé qui me fera paraître ce disque plus puissant.

Sinon, on pourrait dire que les trois albums de K.J pendant les années 90 sont parallèles à la mode alternative de l’époque, avec un volet électrique, un volet industriel et un volet grunge en gros. Democracy sera plus facile peut-être, mais aussi plus varié, plus écorché, plus noisy. Ici, je trouve en fin de compte le son trop propre pour du KJ, bizarre hein ? Il y a sans doute aussi un problème à la batterie à cette époque (on est loin de Ferguson ou Atkins, ou plus tard de Grohl).

On peut quand même reconnaître la force de certains passages, à commencer par « Exorcism », peut-être la chanson la plus intense, la plus obstinée de toute leur carrière. A l’inverse, entre « Black Moon » et « Jana », je ressens un véritable ventre mou, heureusement brisé par la deuxième baffe du disque : « Whiteout ». Avec la chanson-titre et la romantique « Pleasures of the flesh », le bilan est positif, bien sûr. Impossible de dire que ce n’est pas un bon, voire très bon album. Ce n’est pas mon préféré mais bon, les goûts et les couleurs…

Note : 3,5/5

A lire aussi en INDUS :


ROME
Hate Us And See If We Mind (2013)
Une copieuse entrée avant le plat de résistance ?




EINSTüRZENDE NEUBAUTEN
Haus Der Lüge (1989)
Le meilleur depuis Kollaps - mais la pochette...


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
   ARP2600

 
   (2 chroniques)



- Jaz Coleman (chant, claviers)
- Geordie Walker (guitares)
- Martin « Youth » Glover (basse)
- Geoff Dugmore (batterie)
- Tom Larkin (batterie)
- Larry De Zoete (batterie)
- Hossam Ramzy (percussions)
- Said El Artist (percussions)
- Aboud Abdel Al (violon)
- Matt Austin (programmation)
- Paddy Free (programmation)


1. Pandemonium
2. Exorcism
3. Millenium
4. Communion
5. Black Moon
6. Labyrinth
7. Jana
8. Whiteout
9. Pleasures Of The Flesh
10. Mathematics Of Chaos
- version Remasterisée En 2005 Avec Bonus Tracks :
11. Pandemonium (a Thread Of Steel In The Suspension B
12. Another Cult Goes Down (portobello Mix)



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod