Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Harmonia
- Membre : Neu!, Organisation, Karl Bartos , Klaus Dinger
 

 Site Officiel (1031)

KRAFTWERK - Trans Europa Express (1977)
Par WALTERSMOKE le 10 Avril 2013          Consultée 611 fois

Quand est-ce que la techno est née ? Bien sûr, c'est dans les années 70 qu'il faut chercher. Elle n'est pas née de manière spontanée une décennie plus tard, mais ce ne sont pas non plus les Beatles qui s'en ont chargé avec Tomorrow Never Knows (ben voyons). Non, la techno est née en 1977, avec Trans Europe Express de Kraftwerk.

Trans Europe Express est une oeuvre majeure et intemporelle. Majeure, car elle est la racine d'un genre musical on ne peut plus riche, sans compter l'influence sur la new-wave. Intemporelle, car elle n'a pas vieilli d'un cheveu depuis. On aura beau tenter de percer à jour l'album, de lui faire cracher un horrible défaut caché, rien ne sortira. Seul un nombre répété d'écoutes peut l'affecter, et encore.
TEE se manifeste notamment par son titre éponyme. Il est impossible de ne pas comprendre que la musique a fait un bond de géant en 6 minutes et 52 secondes. Il n'y a qu'à écouter Ralf Hütter derrière son vocoder et la rythmique de malade infligée par Bartos et Flür. "Metal on Metal" en est une prolongation extraordinaire. Le bruit du métal cogné, les bruitages de train...que dire de plus ? Ben rien justement, on se tait et on admire le talent en action.

Les autres morceaux de l'album ne sont pas en reste. L'ouverture "Europe Endless" est magique, il n'y a pas d'autre mot. Après ces 10 minutes (enfin presque) de voyage entre beauté et sarcasme, l'esprit est en état de flottement idéal. Quoi de mieux que de balancer derrière un "Hall of Mirrors" bien sombre et tranchant ? Le minimalisme musical et les paroles hurlantes de vérité s'allient pour donner un titre de cold-wave (oui, déjà) fort réussi. KRAFTWERK fait même bouger les corps sur le frénétique "Showroom Dummies", soit une chanson intelligente (sur la musique comme pour les paroles) sur laquelle danser. De là à dire que KRAFTWERK a inventé l'IDM...il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas.

Trans Europe Express est un album qui relève du génie porté à son pinacle. Il paraît même évident qu'il s'agit du meilleur album de 1977, tous genres confondus. Mais ce n'est pas une raison pour KRAFTWERK de s'arrêter en aussi bon chemin, l'album n'est qu'une étape de plus pour affirmer son statut de groupe cultissime.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Steve ROACH
Empetus (1986)
Roach, ce maitre du séquençage




DAFT PUNK
Alive 2007 (2007)
Faux live, vraie compile


Marquez et partagez





 
   MONSIEUR N

 
   ARP2600
   SASKATCHEWAN
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- Ralf Hutter (machines + voix)
- Florian Schneider (machines + voix)
- Karl Bartos (percussions)
- Wolfgang Flur ( percussions)


1. Europa Endlos
2. Spiegelsaal
3. Schaufensterpuppen
4. Trans Europa Express
5. Metall Auf Metall
6. Abzug
7. Franz Schubert
8. Endlos Endlos



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod