Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Tiken Jah FAKOLY - Coup De Gueule (2004)
Par NESTOR le 29 Juillet 2018          Consultée 183 fois

Coup De Gueule est le quatrième album de Tiken Jah FAKOLY à bénéficier d’une distribution internationale.
On y retrouve l’Ivoirien en pleine forme avec toujours ce reggae métissé afro-jamaïcain qui lui est cher et qui se voit symbolisé par un enregistrement effectué à la fois à Kingston et au Burkina Faso. Si l’on ajoute à cela un mixage réalisé en France, nous avons là les trois piliers de la musique proposée par Mister FAKOLY.
Mais pour ce dernier, la musique ne s’entend que pour porter un message militant, et une fois de plus nous sommes là bien servis avec une pléiade de textes qui reflètent les combats et les valeurs humanistes du bonhomme. Avec toujours cette pointe de désenchantement et d’amour de son prochain qui transparaissent dans la plupart de ses paroles.

Si son prédécesseur nous avait un peu déçus, la faute à des chansons un peu interchangeables et à une diction pas toujours d’une clarté absolue, ici nous trouvons notre compte. En effet, si les arrangements et l’orchestration donnent toujours dans l’excellence (avec le curriculum des musiciens présents, on ne saurait se satisfaire de moins), il faut également mettre en avant deux atouts très précieux : la présence de titres ayant l’étoffe de classiques et des invités marquants. Si on pouvait déjà trouver trace dans Françafrique de ces deux points, ici Tiken Jah nous emporte à un niveau supérieur.
Des morceaux de la trempe de "Ca Va Faire Mal", "Où Veux-Tu Que J’aille", "L’Afrique Doit Du Fric", "Tonton D’America", ou bien "Alou Maye" ont tout pour séduire. Que ce soit par leur côté énergique et accrocheur ou bien par la tendresse qu’ils véhiculent.
Le second point fort réside dans le choix des invités. Même si, ironiquement, on pourrait presque dire que ces deux atouts se recouvrent tant nombre des classiques précités bénéficient de la participation d’invités de poids. On se doit, dans un premier temps, de citer le groupe ZEBDA, au travers de la participation de ses trois chanteurs. Tout d’abord, les frères Mouss et Hakim AMOKRANE qui viennent donner la réplique à Tiken Jah sur l’excellent et chaloupé "Où Veux-tu Que J’aille ? ", qui aborde un thème cher à ce dernier : les restrictions de liberté liées à l’origine ethnique ou nationale. Mais également au travers de Magyd CHERFI qui a trempé sa plume pour fournir le texte de "Tonton d’América". Une fois de plus, ce dernier fait démonstration de son énorme talent littéraire en éclaboussant de sa classe ce titre désabusé et lancinant. Il est à noter que l’on retrouve ce titre dans une version acoustique sur l’album Pas En Vivant Avec Son Chien (2007) de Magyd CHERFI sous le nom de "L’Oncle d’Amérique".
On se doit de citer également le flow incisif de Didier AWADI, le chanteur de POSITIVE BLACK SOUL, qui dynamise le très bon "Quitte Le Pouvoir". Dans ce titre, Tiken Jah pointe l’inclinaison de beaucoup de chefs d’état, notamment africains, à s’accrocher inlassablement au pouvoir. Pourtant, au moment de la sortie de Coup De Gueule, la situation était bien moins problématique qu’actuellement. A l’époque, José Eduardo DOS SANTOS (Angola) et Teodoro OBIANG NGNUEMA (Guinée Equatoriale) n’en étaient qu’à 25 ans passés à la tête de leur pays, score que ce dernier a allègrement amélioré depuis en poussant le compteur jusqu’à 39 années, record en cours. Espérant par-là peut-être challenger la performance de Kim Il-Sung que seule la mort est parvenue à arracher au pouvoir de la Corée du Nord après 46 ans (soit l’équivalent des mandats présidentiels cumulés de Pompidou, V.G.E., Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Holland !).
Enfin, on peut citer la chanteuse malienne Saramba KOUYATE qui pose sa voix sur le plus apaisé et tendre "Alou Mayé".

Mais la présence d’invités de marque n’est pas le seul atout de Coup De Gueule, et Tiken Jah FAKOLY peut toujours s’appuyer sur un groupe composé des habituels et augustes vétérans Tyrone DOWNIE, Sly DUNBAR, Robbie SHAKESPEARES et Robbie CHUNG.
Cela se ressent sur "Ça Va Faire Mal" et sa grosse ligne de basse, bien lourde, qui fait de ce morceau une belle réussite. Il y a aussi lieu de faire mention de l’utilisation de cuivres du meilleur effet. Ou bien d’instruments africains plus traditionnels comme des guitares mandingues. A cet effet, "Imadjigui" se voit illuminé par une très belle partie de kora qui vient renforcer la facette africaine de la musique de Tiken Jah.
On le voit, les raisons de se réjouir sont multiples. Et de fait, il n’y a guère que "Démé" et "Kuma" qui peinent un peu à se hisser au niveau des autres titres de cet album.
Peu ou pas de morceaux dispensables, une production de qualité, des invités efficaces, un discours éclairé. Ce Coup De Gueule est presque un sans-faute.
Un peu à l’image du début de carrière de Tiken Jah FAKOLY qui, en très peu d’album, s’impose comme une des (la) figures de proue du reggae africain.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


PIERPOLJAK
Chapeau De Paille (2017)
Riche et lumineux, de la très bonne variété reggae




BIGA*RANX
1988 (2017)
Le dub vaporeux a trouvé son maître.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Tiken Jah Fakoly (chant)
- Didier Awadi (chant)
- Saramba Kouyaté (chant)
- Barthélémy Attiso (guitares)
- Mouss & Hakim : (chant)
- Sly Dunbar (batterie)
- Robbie Shakespeare (basse)
- Michael 'mao' Chung (guitares)
- Robbie Lyn (claviers)
- Tyrone Downie (claviers, chœurs)
- Sticky (percussions)


1. Plus Rien Ne M'étonne
2. Quitte Le Pouvoir (avec Didier Awadi)
3. Alou Maye (avec Saramba Kouyaté)
4. Tonton D'america
5. Démé (avec Barthélémy Attiso)
6. Ça Va Faire Mal
7. Kuma
8. Où Veux-tu Que J'aille (avec Mouss & Hakim)
9. L'afrique Doit Du Fric (avec Barthélémy Attiso)
10. Sauver
11. Imadjigui
12. Allah



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod