Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Tiken Jah FAKOLY - Braquage De Pouvoir (2022)
Par NESTOR le 23 Novembre 2022          Consultée 171 fois

Le monde est chaud, son précédent album, m’avait un peu déçu, du fait de textes qui auraient mérité d’être un peu plus travaillés, même si le disque comprenait de belles parties musicales.
Trois années plus tard, avec Braquage de pouvoir, le constat est presque inverse. Ici, c’est plus la banalité de certaines compositions qui me freine dans mon plaisir que l’inspiration des textes.

Dans ce onzième disque, TIKEN JAH FAKOLY se montre en effet plus mordant et concerné, ainsi qu'à ses débuts. C’est le cas au travers de la chanson "Braquage de pouvoir" qui donne son nom à l’album. Il y dénonce la 'famillecratie' qui gangrène certains pays d’Afrique, notamment le Tchad où, après 6 quinquennats successifs d'Idriss Deby, c’est son fils qui a pris le pouvoir, rétablissant de fait le pouvoir dynastique, comme c'est déjà le cas au Gabon et au Togo avec les sinistres Bongo et Gnassingbé. Le chanteur retrouve là son costume de héros populaire ne craignant pas de pointer du doigt la cupidité qui ronge la classe dirigeante de nombreux pays africains. On retrouve également sa fougue dans "Gouvernement 20 ans" qui évoque la répression qui s’abat sur les opposants et les libres penseurs. Ou encore dans le très Reggae "Colonisé" où il rend hommage à certaines des grandes figures qui se sont levées contre l’oppression. Sont ainsi portés au panthéon Patrice Lumumba, Sékou Touré, Malcom X, Martin Luther King, Nelson Mandela, Gilchrist Olympio et Thomas Sankara.
Mais, comme Braquage de pouvoir n’est pas un album unidimensionnel, l’Ivoirien y aborde d’autres sujets. C’est ainsi le cas avec le très bon "Enfant de la rue" sur lequel GRAND CORPS MALADE intervient pour poser sa voix qui se marie avec beaucoup de justesse avec la musique de TIKEN JAH.
Malheureusement, aux côtés de très bons titres ("Enfant de la rue", "Où est-ce que tu vas ?", "I Can Hear", "Braquage de pouvoir"), parfois TIKEN JAH retombe dans ses travers en se contentant de textes trop superficiels, à l'exemple du pourtant excellent, par ailleurs, "Où est-ce que tu vas ?" qui évoque le drame vécu par les migrants cherchant à franchir la Méditerranée, mais dont le refrain, La traversée est dangereuse manque pour le moins un peu de profondeur. D'autres titres comme "Religion" ou "Massa" se contentent de ronronner gentiment.
Par chance, l’intervention d’artistes aussi intéressants que le vétéran jamaïcain Winston MCANUFF, les 'jeunes' Stéphanois de DUB INC, ses voisins maliens AMADOU & MARIAM ou le déjà cité GRAND CORPS MALADE permet d’apporter un peu de fraîcheur à un album qui en a besoin.
L’apport du timbre de voix sombre et grave de GRAND CORPS MALADE et des accents plus modernes de DUB INC constitue une contribution particulièrement riche. On peut cependant regretter que Winston MCANUFF et le duo AMADOU & MARIAM n’aient pas été plus mis en avant pour apporter leur univers musical.

Au final, comme son prédécesseur, cet album est une légère déception. En effet, s'il contient de très bons moments, nous sommes en droit d’attendre plus de cette grande figure du Reggae africain. TIKEN JAH ne peut se contenter de nous resservir les mêmes recettes, aussi bonnes soient-elles. Il se doit d’être un précurseur à même de nous surprendre à chaque album.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


SINSEMILIA
Debout, Les Yeux Ouverts (2004)
On leur souhaite "tout le bonheur du monde"




PIERPOLJAK
Je Blesserai Personne (2006)
Touché en plein cœur


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Tiken Jah Fakoly (chant)


1. Enfant De La Rue (avec Grand Corps Malade)
2. Où Est-ce Que Tu Vas ?
3. Religion
4. Beau Continent (avec Dub Inc)
5. I Can Hear (avec Winston Mcanuff)
6. Braquage De Pouvoir
7. Ça Va Aller
8. Don't Worry (avec Amadou & Mariam)
9. Farana
10. Gouvernement 20 Ans
11. Massa
12. Le Peuple A Le Pouvoir
13. Colonisé



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod