Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2005 Chris Brown
2007 Exclusive
2009 Graffiti
2011 F.A.M.E..
2012 Fortune
2014 X
2015 Royalty

Chris BROWN - F.a.m.e. (2011)
Par JEREM le 5 Janvier 2019          Consultée 580 fois

Après l’échec commercial de son précédent disque deux ans plus tôt, Chris Brown remet tout à plat pour revenir en tentant de marquer le plus de points possible. Parfaitement conscient que son image publique a été déchiquetée, il tente de se racheter une conduite et apparaît déterminé à redevenir un artiste crédible. Ce quatrième opus studio a deux significations dans son titre : « Fans Are My Everything » ou « Forgive All My Ennemies », vu son caractère les deux sens sont pleinement envisageables. Le plus important, c’est la musique comme on dit, et pour retrouver son public, il ne lésine pas en mélangeant tout ce qui a fait son succès tout en insufflant une bonne dose de nouveauté en se greffant à la mode de l’eurodance. Le résultat est, malheureusement pour lui, assez peu convaincant, malgré quelques éclats.

« F.A.M.E » démarre pourtant très fort avec le groove irrésistible de « Deuces », titre très r’n’b, parfaitement dans la continuité de ce qu’il était capable de produire àl'époque de ses deux premiers albums. La voix est toujours là, le flow aussi. Bonne entrée en matière. Plus loin, on retrouve aussi le bombe « Look at me Now ». Avec l’appui de grosses pointures du rap U.S comme Lil Wayne et Busta Rhymes, le chanteur balance carrément le meilleur titre de sa carrière à ce jour. Il assure à la fois sur le refrain et sur son rap, le flow des autres est incroyable, et même le vidéo clip est un kiff assez absolu. Si seulement tout le reste de l’opus avait été dans cette vibe.

« No BS » avec Kevin McCall n’est pas honteuse non plus, un slow jam bien efficace, qui n'est pas mémorable mais qui fait le job de piste d'album. Dans le même registre, « Up to You » s'écoute facilement, mais ça lorgne davantage du côté de la variété U.S assez bas de gamme. Un comble quand on le voit poser sur un titre ultra rap deux pistes plus tard. Tout le paradoxe de Chris Brown qui veut bouffer à tous les étages sur cet opus, quitte à virer toute cohérence au projet.

Son idole absolue de toujours est morte quelques mois plus tôt, donc hop on retrouve un petit hommage au roi de la pop avec l'opportuniste « She Ain’t You » qui reprend le sample de « Human Nature ». C’est un sacrilège mais bizarrement il gère, nous rappelant que derrière les bagarres et les polémiques, il a du talent. Même chose pour le premier single « Yeah 3x », titre eurodance qui vogue clairement sur la tendance du moment. C’est malgré tout hyper sympa, festif et les petits pas de danse dans le vidéo clip font toujours leur effet. La dance music est déjà moins réussie sur « Beautiful People », mais ça passe encore, notamment grâce à une instru hyper efficace. Il faut dire que tout paraît réussi après avoir entendu « Next to You », l’immonde duo avec Justin Bieber qui, à cette époque, n’avait pas encore mué. C’est pop, gentil, sans le moindre petit intérêt et le refrain donne gentiment envie de se taper la tête contre les murs.

Chris renoue vraiment avec un bon niveau avec la ballade sensuelle « Wet the Bed ». Il excelle dans ce registre du r’n’b lancinant rappelant ses deux premiers opus. « All Black », autre slow à tendance rock, est aussi assez correct, très agréable à l’écoute. Et ce sera à peu près tout. « Oh my Love » est une piste dance tout simplement horrible et « Should’ve Kissed You » une ballade de fin très anecdotique, du déjà-entendu mille fois et en bien mieux ailleurs.

Bref, « F.A.M.E » est un opus hyper paresseux. Malgré ses facilités, le chanteur se contente de reprendre ce qui a fait son succès en le mélangeant à ce qui cartonne à l’époque. Pas mauvais, mais l’ensemble est assez fade. On retient certains des meilleurs titres de sa carrière, malheureusement noyés au milieu d’un album tout juste moyen.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par JEREM :


The WEEKND
My Dear Melancholy, (2018)
Back to basics.




MACKLEMORE
Gemini (2017)
Retour aux sources


Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Chris Brown (chant, choeurs, composition, production)
- Afrojack (production)
- Jaycen Joshua (mixage)
- Nasri Atweh (production)
- Michael Congdon (ingénieur du son)
- Justin Franks (production)
- Amber Streeter (choeurs)


1. Deuces (feat. Tyga & Kevin Mccall)
2. Up To You
3. No Bs (feat. Kevin Mccall)
4. Look At Me Now (feat. Lil Wayne & Busta Rhymes)
5. She Ain't You
6. Say It With Me
7. Yeah 3x
8. Next To You (feat. Justin Bieber)
9. All Back
10. Wet The Bed (feat. Ludacris)
11. Oh My Love
12. Should've Kissed You
13. Beautiful People



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod