Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Chris BROWN - Graffiti (2009)
Par JEREM le 9 Novembre 2018          Consultée 51 fois

Difficile de succéder à un album aussi fort que Exclusive, le deuxième opus de Chris BROWN. D'autant que la période n’est pas franchement idéale pour le jeune chanteur qui est en pleine tempête lorsque sort Graffiti, son troisième opus. Son flirt avec RIHANNA s’est très mal terminé avec une violente dispute, des coups, un procès où BROWN sera condamné. Bref tout le monde connait l’histoire par coeur. Chris BROWN devient, après cette histoire, le paria, un artiste dont plus personne ne veut entendre parler. Difficile de sortir un album dans ce climat hyper tendu où nombreux sont à ne plus vouloir collaborer avec lui. D'autant que malchance du calendrier, Graffiti sort au même moment ou presque que Rated R, l’album de son ex-girlfriend où celle-ci s’épanche largement sur leur relation toxique et la violence de leur histoire. Ambiance.

Si juste un ou deux titres sont exploités, et que même la maison de disque de BROWN le laisse sur le côté, cet album mal aimé mérite quand même qu’on lui laisse une seconde chance. Car même s’il se trouve à un niveau bien inférieur par rapport à son prédécesseur, « Graffiti » s’écoute sans difficulté et comporte pas mal de choses intéressantes. Tout d’abord, Chris BROWN trouve vraiment son style, entre son r’n’b lancinant et des productions hip-hop assez agressives. C’est plutôt réussi comme sur le premier single "I can transform ya" à l’ambiance métallique et qui brille notamment par un Lil WAYNE en très grande forme ou encore l’excellent "Wait" en compagnie de Trey Songz. Autre single, presque opposé, avec "Crawl" où le chanteur essaye de se rabibocher avec son public féminin à l’aide d’une grande ballade romantique assez pop et radiophonique. Si le titre est efficace, ça ne suffira pas - pour le moment - pour le réconcilier avec le grand public.

Les slows sont d’ailleurs assez légions dans cet opus, en témoigne la volonté du chanteur de faire son mea-culpa et d’apparaître plus posé. Il n’y a rien de vraiment raté que ce soit le très r’n’b "Sing like me", "Lucky me" ou encore "So cold", bien que sur ces morceaux, le chanteur flirte dangereusement avec la variété pop et que ce ne soit pas hyper intéressant d’un point de vue musical. On préfère quand il se fait moins larmoyant comme avec le morceau torride "Take my time". Un vrai slow jam où la voix sensuelle de Chris fait tout le boulot, en gros c’est chaud chaud chaud. Et là, il excelle.

Et, on ne pouvait y échapper, il y a la chanson "Famous girl" où il évoque - sans la nommer vraiment mais c’est tellement évident - RIHANNA et leur histoire. Les paroles sont pleines de mauvaise foi, mais le son est plutôt funky et sympa. Et pour se redonner encore plus de minutions dans les charts, Chris BROWN propose aussi des titres plus pop, voir carrément eurodance. Avec "I.Y.A" tout d’abord qui s’écoute plutôt bien faut l’avouer, mais qui est vite lassante. Il pousse par contre le bouchon un peu trop loin avec "Pass out" qui le seul vrai ratage de cet album, mais là pour le coup c’est vraiment pas bon. Rien que l’utilisation de ce sample donne envie de zapper très fort. L’album s’achève heureusement sur une meilleure note avec la ballade "I’ll go" teintée d’électro, et cette fois ça se marie plutôt bien.

Bref, Graffiti est loin d’être un album essentiel de la discographie de Chris BROWN mais il n’est pas mauvais et est même nécessaire pour faire le pont entre ses premiers essais et ce qui va suivre, l’après-Rihanna en somme. Le chemin de la rédemption sera très long, mais le petit a de l’ambition et du talent, ce serait vache de ne pas le reconnaître et de ne pas l’encourager.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par JEREM :


The WEEKND
Trilogy (2012)
La révolution r'n'b !




The WEEKND
My Dear Melancholy, (2018)
Back to basics.


Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Chris Brown (composition, vocals)
- Trey Songz (vocals, composition)
- Lil Wayne (vocals, composition)
- Ryan Leslie (production)
- Swizz Beats (production)
- The Runners (production)


1. I Can Transform Ya (feat. Lil Wayne & Swizz Beats)
2. Sing Like Me
3. Crawl
4. So Cold
5. What I Do (feat. Piles)
6. Famous Girl
7. Take My Time (feat. Tank)
8. I.y.a
9. Pass Out (feat. Eva Simmons)
10. Wait (feat. Trey Songz & Game)
11. Lucky Me
12. Fallin' Down
13. I'll Go
14. Girlfriend (feat. Lupe Fiasco)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod