Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2005 Chris Brown
2007 Exclusive
2009 Graffiti
2011 F.A.M.E..
2012 Fortune
2014 X
2015 Royalty

Chris BROWN - Fortune (2012)
Par JEREM le 1er Mars 2019          Consultée 919 fois

S’il y a bien une qualité que l’on peut reconnaître à Chris BROWN, c’est sa perpétuelle persévérance. Malgré bien des déconvenues depuis quelques années, il continue de se battre pour regagner le coeur du public en sortant des albums tous les ans depuis l’histoire avec Rihanna qui a considérablement influencé son image publique. Sans doute devrait-il d’ailleurs prendre plus le temps de développer ses projets, mais ça c’est un autre débat. À peine un an après « F.A.M.E. », le revoilà donc avec son cinquième opus studio « Fortune » qui s’annonce très électrique. Des influences hip-hop et rap, mélangées avec l’eurodance à la mode. Un résultat étrangement cohérent pour un opus mal-aimé sur le coup, mais qui se savoure sur le tard.

Toujours dans le but de ratisser le plus large possible, BROWN envoie en singles les deux - seuls - morceaux dance de la galette, ce qui n’est pas spécialement représentatif de son album. Le premier extrait « Turn up the Music » est hyper efficace, dansant, très pop. Difficile de ne pas taper du pied, même si ce n’est pas ce que l’on attend d’un chanteur de r'n'b. L’autre extrait électro, c’est « Don’t wake me up » qui referme presque l’album. Les couplets à la guitare sont vraiment cools. Mais quel dommage d’avoir tout gâché avec un refrain dance rempli d’auto-tune ! Ce morceau est sans aucun doute le ratage de l’album, alors quelle idée d’en avoir fait un single majeur !

Si ces titres ne surprennent pas vraiment, des surprises il y en a dans « Fortune ». À commencer par « Bassline » en début de tracklist. Sur une instru carrément rap, le chanteur retrouve une énergie purement hip-hop. Le morceau est très réussi, mais ne va pas forcément plaire à tout le monde. « Till I Die » en featuring avec les rappeurs Big Sean et Wiz Khalifa maintient cette belle énergie. Ce style convient très bien à Chris BROWN, mélange de rap pur et de r’n’b sucré. Plus loin, l’on trouve un autre single « Strip », ultra efficace. De la trempe de ses touts premiers morceaux, gros plaisir de l’entendre à nouveau sur des sonorités aussi sympathiques.

Mais curieusement, cet opus compte un grand nombre de slows et de ballades langoureuses, alors que l’on pouvait s’attendre à des titres taillés pour les dance-floor. C’est une bonne surprise car Chris maitrise très bien cet exercice, en alignant les slow jam sensuels. « Mirage » avec Nas est un bel exemple de son talent en la matière. C’est moite et parfaitement interprété. Idem pour « 2012 » conçu pour des nuits d’amour torrides. Une petite bombe. Mais la plus grande réussite de cet album est sans conteste « Don’t Judge Me », puissante ballade où le chanteur revient sur ses erreurs, ses blessures et demande juste à ce qu’on lui pardonne. En dépit d'un message discutable, ce titre rentre directement dans ce que Chris BROWN a fait de mieux. Et il faut en souligner sa magnifique interprétation.

Si la première partie de l’album est un quasi sans-faute, la deuxième partie souffre un peu des facilités habituelles du chanteur qui semble incapable de tenir la distance sur un album long. « Sweet Love » est un slow r’n’b mais sans la maturité des titres précédemment cités. Dommage. « Party Hard » est sympa mais sans plus, tandis que le titre de conclusion est un morceau club sans grand intérêt non plus. Reste « Stuck on Stupid » qui tient bien la route, tout en étant radicalement inférieur aux meilleurs morceaux de l’opus.

Bref, « Fortune » est un album très sous-côté. Contrairement à « F.A.M.E. » qui avait un côté très fourre-tout, malgré des grosses bombes, ce nouvel opus arrive à rester très cohérent de bout en bout, en dehors de quelques fautes de goût facilement pardonnables. Chris BROWN arrive même à nous balancer l'un des meilleurs titres de sa carrière. Pas si mal donc.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par JEREM :


MACKLEMORE
Gemini (2017)
Retour aux sources




Chris BROWN
X (2014)
Renouveau


Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Chris Brown (composition, production, choeurs)
- Benny Benassi (production)
- Dan Cohen (ingénieur)
- Alex Delicata (guitare électrique, piano)
- Andre Frappier (guitare)
- Jaycen Joshua (mixage)
- William Orbit (production)
- ...


1. Turn Up The Music
2. Bassline
3. Till I Die (feat. Big Sean & Wiz Khalifa)
4. Mirage (feat. Nas)
5. Don't Judge Me
6. 2012
7. Biggest Fan
8. Sweet Love
9. Strip (feat. Kevin Mccall)
10. Stuck On Stupid
11. 4 Years Old
12. Party Hard / Cadillac Interlude (feat. Sevyn)
13. Don't Wake Me Up
14. Trumpet Lights (feat. Sabrina Antionette)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod