Recherche avancée       Liste groupes



      
DISCO  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CHIC - Chic (1977)
Par DERWIJES le 2 Juin 2019          Consultée 395 fois

Un gros plan sur deux modèles à l'air langoureux, sûrement nues, ou au moins leurs poitrines, un sifflet bien phallique dans la bouche...Non, vous n'avez pas cliqué par erreur sur un inédit de ROXY MUSIC pas encore chroniqué sur le site, mais bel et bien sur le premier album de CHIC. Précisons au passage que les deux modèles ne furent pas crédités dans le livret de l'album, mais pour ceux souhaitant faire des recherches académiques à leur sujet vous avez sous les yeux Valentine Monnier à votre gauche et Alva Chinn à votre droite.

Enfin, la ressemblance avec le groupe des Brian/Bryan n'est pas fortuite. A New-York le jeune Niles RODGERS galère. Lui et son comparse Bernard EDWARDS ont déjà fondés deux groupes sans parvenir à durer, n'ayant à leur actif qu'un petit succès, “I'm Doing Fine Now”. C'est sortant d'un concert de ROXY MUSIC que Rodgers à l'idée de créer un groupe dont l'image serait aussi importante que la musique. Ni une, ni deux, il embarque le copain Edwards dans l'affaire, recrutent un batteur, un claviériste et surtout une chanteuse, Norma Jean WRIGHT. Maintenant qu'ils forment un groupe bien complet, ils peuvent enregistrer une première démo, “Dance Dance Dance (Yowsah Yowsah Yowsah)” qui leur permet d'attirer l'attention d'Atlantic Records et un contrat pour un album. Sur la suggestion des producteurs ils embauchent une deuxième chanteuse, Luci MARTIN. Ca y est, CHIC est lancé !

Le premier morceau que le groupe enregistre officiellement est “Everybody Dance”. Ce disco pose les bases de leur musique: abordable, dansant et surtout classe. Très vite le morceau monte dans les chartes, accompagnés du deuxième single “Dance Dance Dance” (dont le sous-titre “Yowsah Yowsah Yowsah” vient d'une expression de l'animateur de radio des années 20 Ben BERNIE et remise à la mode par le film On Achève Bien les Cheveux sorti en 1969). Un succès qui n'aura pas coûté bien cher au groupe puisque “Dance Dance Dance” est remixée de leur démo tandis que “Everybody Dance” leur aura coûté dix dollars...Soit le prix du pot-de-vin glissé à un employé de studio pour que celui n'aille pas dire aux producteurs qu'ils étaient en studio, de manière à ne pas payer les frais d'enregistrements ! Une économie qui rapportera gros, c'est le cas de le dire.

Au-delà de ces deux succès, il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent avec ce premier album. Clairement enregistré entre deux concerts pour satisfaire leur contrat les autres morceaux font surtout office de remplissage. Il y a la ballade obligatoire avec “Falling In Love With You”, des mid-tempos avec “Sao Paulo” et “Strike Up the Band”...Des passages qui ne sont pas mauvais mais qui paraissent conventionnels et qui manquent du petit truc en plus pour être vraiment mémorable. Les deux autres moments du disque sont plutôt “You Can Get By” avec son refrain contagieux et “Est-ce que c'est Chic” qui semble annoncer la suite avec son titre en français, sa ligne de piano et son chant irrésistiblement dansants.

A sa sortie les critiques rock s’empressèrent de démolir l'album en règle. Sans être aussi réussi que ces successeurs ce premier essai a pour lui un certain capital sympathie et trois morceaux à classer parmi les classiques de CHIC. Ce que les critiques de l'époque ne pouvaient pas savoir c'est que ce petit groupe allait grandir, grandir...Jusqu'à être samplé impitoyablement par le hip-hop à venir et influencer quelques très gros noms de la musique populaire comme MADONNA ou QUEEN, pour ne citer qu'eux...

A lire aussi en SOUL par DERWIJES :


Diana ROSS
Diana (1980)
Diana disco




Diana ROSS
Diana Ross (1970)
Du tout bon !


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Norma Jean Wright (chant)
- Bernard Edwards (basse, chant)
- Nile Rodgers (guitare, chant)
- Tony Thompson (batterie)
- Luther Vandross, Alfa Anderson, David La (chant)
- David Friedman (vibraphone)
- Raymond Jones, Tom Coppola, Robert Sabin (claviers)
- George Young (flûte, saxophone)
- Vito Rendace (flûte, saxophone sur 'dance, dance, dance')
- Jon Faddis (trompette)
- Jay Beckenstein (saxophone sur sao paulo)
- Barry Rogers (trombone)
- Gerardo Velez, Sammy Figueroa (percussion)
- Gloria Agostini (harpe)
- Bernard Edwards, Nile Rodgers, Kenny Leh (arrangements)


1. Dance, Dance, Dance (yowsah, Yowsah, Yowsah)
2. São Paulo
3. You Can Get By
4. Everybody Dance
5. Est-ce Que C'est Chic?
6. Falling In Love With You
7. Strike Up The Band



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod