Recherche avancée       Liste groupes



      
R&B, POP, DISCO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CHIC - It's About Time (2018)
Par DERWIJES le 20 Juillet 2019          Consultée 266 fois

Il était temps ! (désolé...)

Blague à part, on peut comprendre qu'il y ait eu un écart aussi long entre Chic-ism de 1992 et It's About Time. Le cofondateur et deuxième tête pensante de CHIC Bernard EDWARDS nous a quitté en 1996 à l'âge de 43, injustement pris trop tôt d'une pneumonie.
C'est pour cela que ce n'est pas tout à fait un album de Chic, mais de Niles RODGERS & Chic, la nouvelle incarnation du groupe. Bien que Rodgers tourne encore régulièrement avec cette mouture, nul doute que l'enregistrement de l'album n'a pas dû être des plus simples pour lui.

Sous l'hommage à la pochette du premier album de CHIC, se cache le premier disque d'un diptyque censé “représenter le son de la New Chic Experience”, dixit le maître d'oeuvre. Le second opus devait quant à lui sortir en Mai 2019 mais à été repoussé, à la date d'écriture de cette chronique, à une date ultérieure non communiquée.

Nous allons en attendant savourer cette nouvelle offrande enregistrée aux studios Abbey Road à Londres, lieu où Niles Rodgers ne cache pas son enthousiasme en interview d'avoir pu travailler, lui qui a appris la guitare sur “A Day in the Life” des BEATLES.
Une fois ces considérations passées, j'ai plus de mal à avoir le même enthousiasme que ce bon vieux Niles au sujet de l'album. Par comparaison, Chic-ism trouvait un équilibre délicat entre renouveau et classique alors que It's About Time joue à fond la carte de la modernité, ce qui est loin de me plaire puisque, avis tout à fait subjectif évidemment, je n'accroche pas, mais alors pas du tout à la pop/R&B/Electro dance de nos jours.

Comme il fallait s'y attendre, la basse de Bernard Edwards se fait cruellement manquer. Une écoute comparée avec les disques précédents souligne le talent de composition qu'il apportait à la recette CHIC, lui qui restait éternellement dans l'ombre de son comparse. Parce que si la Fender Stratocaster de Niles, dite “hitmaker”, est toujours là, elle est noyée sous une production lourde et surchargée de sons électro trafiqués.
Non, ce n'est pas ça qui noie la musique... Ce sont les featurings. Qu'est-ce que cette mode à la c** d'inviter le premier Jean-Jacques venu à venir chanter ? Et surtout, pourquoi avoir embauché une telle bande de branques ? Ah oui, c'est méchant, mais désolé, on tenait quelque chose de bien avec “Boogie All Night”, “Sober” et ”Do Ya Wanna Party”, jusqu'à ce que les invités rappliquent...

Et on en parle de “I Want Your Love” ? Pourquoi reprendre un de leurs morceaux les plus connus, quasiment à l'identique, en mettant LADY GAGA au chant ? Sans être spécialement fan de la dame, elle chante bien, mais bon, on se demande pourquoi ce choix. A moins que ce ne soit pour détourner notre attention du crime de lèse-majesté ultime commis par “Queen”. Faire chanter Elton JOHN sur un morceau à chier c'est déjà dur, mais le mettre sous Auto-Tune, là le juge Marco va lui faire une ordonnance et une sévère. Aux quatre coins d'la ville qu'on va l'retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Chez F.P. quand on en fait trop avec Elton, on correctionne plus : on dynamite, on disperse, on ventile !

J'aime bien CUIC, mais je n'ai pas envie d'aimer cet album. Voilà, c'est dit. Je déteste, j’abhorre ce son contemporain que je trouve laid et sans identité, soit l'inverse de ce que peut faire le groupe. Mais la cerise sur le gâteau, c'est que malgré tout Niles Rodgers parvient à me donner envie de danser. Il est fort, ce con ! Ça donne des moments bien particuliers comme “Dance my Dance” ou “I Dance My Dance” où mon corps bouge tout seul pendant que ma tête fait des grimaces de dégoût.
Mais allez, si je ne devais sauvegarder qu'un seul morceau, ce serait “State of Mine (It's About Time)”, le seul à prouver que CHIC peut encore faire du CHIC en 2018.

A lire aussi en POP par DERWIJES :


Carole KING
A Holiday Carole (2011)
La bonne surprise de noël




TEENAGE FANCLUB
Songs From Nothern Britain (1997)
De la chanson comme fenêtre.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Niles Rodgers (guitare)
- Mura Masa, Cosha, Vic Mensha (chant sur #1)
- Nao (chant sur #2)
- Craig Davis, Stefflon Don (chant sur #3)
- Lunchmoney Lewis (chant sur #4)
- Hailee Stenfeld (chant sur #5)
- Philippe Saisse (chant sur #7)
- Elton John, Emeli Sandé (chant sur #8)
- Lady Gaga (chant sur #9)


1. Till The World Falls
2. Boogie All Night
3. Sober
4. Do You Wanna Party
5. Dance With Me
6. I Dance My Dance
7. State Of Mine (it's About Time)
8. Queen
9. I Want Your Love



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod