Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Chaz Jankel & Brenda Jones

Chaz JANKEL - My Occupation - The Music Of Chaz Jankel (2007)
Par BAKER le 5 Juin 2019          Consultée 147 fois

Malgré une carrière qui n'a rien de honteux, loin de là, Chaz JANKEL n'a pas fait partie de la pourtant large fournée d'artistes qui ont eu droit à une seconde vie pendant les années CD. Jusqu'à voici peu, aucun de ses 4 premiers albums n'était disponible en digital. Crime à moitié pardonné avec la sortie de cette compilation, grosso modo l'unique CD signé JANKEL qu'on puisse s'offrir actuellement sans devoir se séparer de quelques organes plus ou moins vitaux. Alors évidemment, c'est une compilation. Et c'est un exercice ingrat car il faut bien y faire la balance entre ce qui y est présent, et les absences.

On va commencer par icelles, parce que c'est tout bonnement impossible de s'en accommoder. Nous sommes en 2007. Chaz a sorti 7 albums plus deux musiques de film et trois singles-only, sans compter des apparitions diverses. Or, clairement conçue pour les Américains fans de funk, cette compilation fait l'impasse totale sur la moitié de cette discographie. Et c'est relativement grave. "Walking Dead" ou "Love Scene" n'auraient franchement pas démérité. Plus inquiétant, toute la seconde carrière de Chaz, encore PLUS difficile à trouver en matérialisé, est passée à l'as : pas un atome de jazz. Même "Nicaragua", single benêt mais addictif, aurait mérité une petite place au soleil. Même "Looking at You" est sous-représenté : "Little Eva" ou "Hard Music" n'auraient fait de mal à personne.

Ce grave manquement passé, que reste-t-il ? Des gros, très gros tubes, et des inédits. Et là aussi, il y a à redire. Les inédits n'en sont pas tous : "To Woo Lady Kong" est un remix dépouillé et orientalisé de "Glad to Know You", trop long. "Rêve de Chèvres" est une déconstruction radicale de "Questionnaire", bruitiste et quasi-inutile. "Call Me", relégué en bonus, est un instrumental un peu bordélique mais avec ce charme JANKELien inimitable, tandis que "Feel Alone" est déjà plus costaud avec ce mélange de funk et de mambo ensoleillé, cette construction impeccable, ce solo de piano cubain. Mais la vraie star dans son genre, c'est "Get Myself Together". Enregistrée en 2007 dans son nouveau studio, cette chanson est du JANKEL 1981 / 83 tellement typique que j'ai cherché partout dans les singles afin d'en trouver sa trace !

Ce qui nous amène au coeur de la compile : les tubes funk. Et là aussi, il y a à redire. En effet, la plupart des titres sont présentés dans leurs versions "extended mix". Et c'est trop long, encore une fois. Le meilleur exemple, c'est cette intro de CD : "To Woo" de plus de 6 minutes enchaînée avec "Glad to Know You", certes le titre le plus connu de JANKEL aux USA (eh oui), dans une version de presque 7 minutes. Autrement dit, TREIZE minutes sur le même groove. Pour une simple compilation, c'est bien trop. Et de même pour "Number One" qui aurait mérité d'être dans sa version single, pour "You're My Occupation" dont le single edit aurait déjà suffi, de "Ai No Corrida" sur lequel on pouvait grapiller 30 secondes, et surtout sur "Without You", dont le mix est raté : disparition des cuivres, voix en retrait, son trop froid, un beau ratage.

Il y a pourtant deux edits : "3,000,000 Synths", qui, c'est assez incroyable, a été un mini-tube en boîte de nuit (!) mais dont l'edit est un peu raté, et, surprise du chef, "Am I Honest", dont la version ramenée à 8 minutes est tout à fait bonne. Et c'est bien le principal problème de ce disque : s'éterniser un peu trop alors que notre homme a fait tant de choses. Un remaniement radical aurait été bienvenu *, avec à la rigueur un second CD réservé aux inédits et remixes rares, car la vision musicale est un peu étriquée. Mais il faut rendre à César ce qui appartient à Jules : malgré ses nombreux défauts, ce disque permet d'avoir à portée de main, et facilement, "Ai no Corrida", "Number One", "Glad to Know You", "You're My Occupation", bref un pan important de la brit funk, criminellement sous-estimée. Pour les fans, qui ont déjà tout, la compil est correcte sans plus. Pour les curieux, c'est une autre paire de manches.

Note finale : 2,5 / 5

* à titre d'information, voici une petite tracklist faite par bibi, avec des edits de partout et des transitions non cut.

01. DOA Opening (3.36)
02. Without you (4.04)
03. Little Eva (3.56)
04. 109 (3.55)
05. Peace, at last (2.43)
06. 24 horurs, 48 maybe (inédit) (1.49)
07. You're my occupation (4.50)
08. I can get over it (4.31)
09. Eastern light (3.58)
10. Ai no corrida (7.59)
11. Love scene (3.04)
12. Looking at you (5.21)
13. 3.000.000 synths (6.08)
14. Number one (5.14)
15. Am I honest with myself really ? (14.13)
16. Walking dead (2.58)

A lire aussi en FUNK par BAKER :


Chaz JANKEL
Chas Jankel (1980)
Et Jésus se détachît de sa croix et se retournît !




Chaz JANKEL & BRENDA JONES
(you're) My Occupation (1986)
Du lourd sur la bande F.M.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible


1. To Woo Lady Kong
2. Glad To Know You
3. You're My Occupation
4. 3,000,000 Synths
5. Number One
6. Feel Alone
7. Rêve De Chèvres
8. Ai No Corrida
9. Get Myself Together
10. Pretty Thing
11. Without You
12. Am I Honest With Myself (ray Mang Edit)
13. Call Me (bonus Dub)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod